Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
dara : Tout est mouvement
 Publié le 20/12/07  -  8 commentaires  -  2227 caractères  -  30 lectures    Autres textes du même auteur

Lettre ouverte au couple d'aujourd'hui
en quête d'une question pour celui de demain


Tout est mouvement



Homme,
mâle,
frère de sexe,
(Mais c'est à Eve aussi que je m'adresse),
me parviennent des rumeurs
qui sans être offensantes, choquantes ou idiotes,
n'en sont pas moins des plus diverses.


Et l'on me parle de mariage à l'essai,
et l'on me titre des contrats
et dans les cas de divorce, ensuite,
on me cite des lois.


Et voici que répondent d'autres voix
« À coup sûr vous n'y êtes pas ! ».
Et de me vanter un amour figé et divinement supervisé.
Dix ans plus tard,
on se sépare
sans oser se dire qu'il n'y a rien de plus fragile qu'une statue aux pieds d'argile
Et chacun pense,
et d'aucuns cherchent.
Voilà qu'on papillonne :
petits amis d'un jour
dix ans durant,
vagues maîtresses et moult amants,
adeptes, dites-moi
la liberté dans ce changement ?

Mais je parle, je parle,
et peut-être que j'ironise sur
ces couples pour qui les clefs du bonheur sont toujours chez l'autre.
D'elle, de lui, vint aussi le plaisir,
mais la mémoire, un moment,
refuse de s'entr'ouvrir.


La vérité maritale est tout autre, il me semble :
plus temporelle,
elle tient en une formule :
« Tout est mouvement, rien d'éternel ».

Garde-toi donc du trop facile,
croyant que l'autre tient le fil.
Vois ton esprit se transformer
au flux de ton vécu,
induisant celui que déjà tu n'es plus.

Tout est mouvement.


Conflits intérieurs,
contradictions,
conflits de contradictions,
re-solutions,
te voilà homme nouveau.

Car en toi, tout est mouvement,
rien n'est éternel.

Souple, adapte toi,
évite le leurre du définitif.
Vois en elle :
l'autre,
ton amie,
ta compagne,
ton amante,
ta maîtresse ou ta sœur,
Vois en elle aussi cette entité mobile
vivant cellule par cellule,
pensant neurone par neurone,
un être évoluant de chaque nuit en lendemains


Et votre couple, né d'une rencontre,
fruit d'une addition sans nombre,
sera demain ce que vous en ferez.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   clementine   
21/12/2007
J'ai aimé la reflexion, je n'ai pas vraiment réussi à adhérer à la forme.

   daphlanote   
22/12/2007
Comme dit plus haut, j'ai aimé la réflexion (même si c'est aps de mon âge ^^ :p).

Ceci dit.. Ca aurait pu être une simple reflexion. J'ai du mal à comprendre pourquoi en as-tu fait un "poème" (ou tout au moins, pourquoi as-tu découpé ça en vers) ?

*Daph perplexe* (et peut-être à côté de ses pompes, mais bon...)

   Toscanelli   
28/12/2007
C'est une réflexion, mais on sent bien, qu'elle vient du coeur.
Merci.

   Anonyme   
3/1/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Tiens, je découvre cette rubrique... Oui, moi ça me plait cette façon de dire, ce que tu dis.

   Ephemere   
1/2/2009
 a aimé ce texte 
Pas
Bonjour, tout est dit, des réflexions intéressantes mais cela ne fait pas poème, ou du moins ce que j'entends par là, recherche des mots, des images, des rythmes.
Je ne note que la "poésie", pas ce que le texte dit.
FMR

   Anonyme   
1/2/2009
Bon, tout est en mouvement d'accord... mais moi j'ai rien compris, euh... le mouvement ok d'acc, mais un minimum coordonné non ? sinon c'est plus de la danse, mais une crise d'épilepsie :)
J'aime bien l'idée sous-jacente, mais le rendu pars trop dans tous les sens, selon moi hein, mais c'est vrai... je suis p't'être pas trop dans l'mouve ^^

   Anonyme   
1/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
ce que vous en ferez... oui. Une poésie assez bizarre, une dissertation poétique. J'adhère, la vie est ainsi faite.
Oui, c'est beau. Bien découpé selon moi.
Et plus qu'intéressant. Pourquoi la poésie devrait-elle être belle ?
Poétique ?
La vie l'est-elle?
Les arts graphiques ne cherchent pas le beau mais le "juste" aux yeux du concepteur. La poésie, l'écriture à ce droit aussi et le prendre en ces mots qui me parlent he bien oui je +1

Merci de cet effort
Les mots sont beaux si on s'y laisse aller.

   Anonyme   
14/5/2016
 a aimé ce texte 
Un peu
J'avoue ne pas avoir vraiment adhérer à ce texte que je trouve brouillon, il me semble être une réflexion à haute vois, à brûle pourpoint, j'aurais aimé des mots plus structurés, plus percutants aussi. J'aurais aimé être interpellé, là ce n'est pas vraiment le cas, je n'ai nullement été attentive à ce "brouhaha".

Cependant j'en retiendrai ces mots de fin, les plus convaincants :

"Et votre couple, né d'une rencontre,
fruit d'une addition sans nombre,
sera demain ce que vous en ferez."


Oniris Copyright © 2007-2022