Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
jensairien : La musique du ciel
 Publié le 05/02/09  -  15 commentaires  -  697 caractères  -  160 lectures    Autres textes du même auteur

(Parfois, on dit, pfff, y'en a marre)


La musique du ciel



Écoute la musique du ciel
Écoute le bruit sourd du métro
Écoute la marche des animaux
Des hommes et leurs pareilles
Écoute, et bouche tes oreilles
Écoute, et couche-toi par terre
Prie ! le ciel et cette Terre
Pour qu’on t’arrache ces oreilles
Pour qu’on te brûle les yeux
Pour qu’enfin tu te sentes un peu mieux
Écoute le discours de tes amis contemporains
Écoute leurs sales et virulents refrains
Écoute leurs niaiseries
Mais oui ! Écoute-toi parler
Et prie Dieu et le ciel
Qu’on te crève les yeux
Qu’on te donne un peu d’air
Et prie Dieu et le ciel
Qu’on te lève les yeux
Au-dessus de l’enfer !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
5/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Oula de bon matin ça gifle, ça claque, ça fouette ....bref ça réveille! C'est juste ce qu'il faut en terme de violence, c'est accrocheur, calme et hargneux.

"Écoute leurs sales et virulents refrains
Écoute leurs niaiseries
Mais oui ! Écoute-toi parler"

M'a réellement plu, peut être par pure mysanthropie matinale....


Bref, un texte que j'adore.

   Anonyme   
5/2/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Un poème qui a du souffle...
Je retiendrai aussi les vers cités par le précédent commentateur.
Peut-être quelques répétitions de trop, peut-être pas...
Peut-être un peu "léger" Dieu, l'enfer et le ciel... Peut-être.

Ecriture vive et sans concession.

   clementine   
5/2/2009
Merci Monsieur Jensairien d'être revenu nous "écraser, nous combler " de vos écrits uniques.
Un style inchangé que j'apprécie depuis les premiers textes que j'ai lu.
Une éclaboussure de vie, de nos vies.
Une blessure, un cri de détresse, d'amour et d'impuissance.
C'est cela ce poème.
Encore merci monsieur Jensairien qui savait si bien nous dire certaines choses.

   kullab   
5/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'aime beaucoup ce poème et j'adhère à 200% au discours.
Moi-même je suis souvent affligé par tout ce que j'entends autour de moi, mais je me surprends aussi à dire des sottises que je regrette toujours par la suite.
J'ai peut-être trouvé le mot "enfer" un peu fort par rapport au ton général du poème.
En général, je ne suis pas très sensible à la poésie moderne car je la trouve souvent arythmique et non mélodique. Mais ce poème sonne vraiment juste. Il chante et coule avec naturel. Bravo. Du bon jazz !

   Marite   
5/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Merci Jensairien. De la poésie comme j'aime et le titre me plaît beaucoup. Mais si on écoute la voix de son coeur et celle de son instinct tous les autres bruits s'estompent et on devient libre sans qu'il ne soit besoin d'enlever les yeux et les oreilles. Seulement pour cela, dans la société moderne actuelle, il faut décider de se marginaliser non?

   nico84   
5/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Même vers relevés que les autres commentateurs, j'ai aimé la virulence, l'énergie dans les mots et le rythme. Court, bref mais beaucoup de réflexion derrière, j'aime bien cela.

Un départ qui m'a moins plu (4 premiers vers) puis la qualité a été crescendo jusqu'à la fin, trés belle.

Merci pour ce moment de lecture.

   karminator   
5/2/2009
 a aimé ce texte 
Passionnément
vif, bref, droit au coeur qui ne veut, qui ne peut plus plier
franc, dur, écrit avec passion, ça respire

bravo

   jasmin   
6/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'aime bien
Et prie ... Qu'on te lève les yeux
Bravo

   Flupke   
6/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Ca sent la révolte. Même si je n'adhère pas globalement (juste partiellement) au fond, la forme est vraiment très chouette. Il y a de la force, du punch dans ce poème.

   Anonyme   
7/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Très belle facture poétique, j'ai senti le slam poindre, brutalité clashée des mots.

   Menvussa   
7/2/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Non, je ne voudrais pas qu'on aille jusqu'à me brûler les yeux et m'arracher les oreilles, mais je dois admettre que bien souvent j'aimerais voir et entendre autre chose que ce que l'on nous sert habituellement.

Merci

   Anonyme   
8/2/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Euh j'ai eu juste du mal, avec les oreilles arrachées et les yeux brulés/crevés... mais sinon j'aime beaucoup :) comme un truc un peu maso quoi, genre un coup de poing dans le ventre, mais qui arriverait juste au bon moment... celui ou j'allais m'endormir... d'ennui... Merci pour ce réveil un peu violent donc ^^

   David   
9/2/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Jensairien,

Cette "musique du ciel" ce ne serait pas le décollage d'un airbus ou bien le passage d'un métro aérien ?

   FredericBruls   
13/2/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Une misanthropie de bon aloi (l'auteur ne s'exclut pas du lot) :

Écoute le discours de tes amis contemporains
Écoute leurs sales et virulents refrains
Écoute leurs niaiseries
Mais oui ! Écoute-toi parler

Un souffle puissant, des images fortes :

Prie ! le ciel et cette Terre
Pour qu’on t’arrache ces oreilles
Pour qu’on te brûle les yeux

   Anonyme   
15/2/2009
 a aimé ce texte 
Bien
J'avoue que je goûte vraiment le ton jeansairien identifiable dès les premiers mots.


Oniris Copyright © 2007-2020