Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
lailasambu : Les sens de l'amour
 Publié le 12/07/08  -  5 commentaires  -  1471 caractères  -  38 lectures    Autres textes du même auteur

Si je n’avais ma voix que pour mieux te parler...


Les sens de l'amour



Si je n’avais ma voix que pour mieux te parler,
Je n’aurais pas assez de mots pour te dire,
Les mille et une phrases douces pour t’aimer,
Que jusqu'à ce jour je n’ai pas pu t’écrire.

Si je n’avais mon ouïe que pour t’écouter,
Je serais sourde à la terre et à ses chagrins,
Pour dans tes rimes tendres à jamais m’isoler,
Au son d’une chanson sans couplet ni refrain.

Si je n’avais mes yeux que pour te contempler,
Je ne verrais ni couleurs, ni matins blafards,
Perdue dans l’aurore de rêves éveillés,
Captivée par l’éclat rieur de ton regard.

Si je n’avais que ton parfum pour respirer,
Je ne chercherais plus de nouvelles senteurs,
Par trop fugaces. Contre toi je resterais,
Humant ton encens et me saoulant de bonheur.

Et si je n’avais ma peau que pour te toucher,
Je serais mise à l’abri d’autres sensations,
Sous tes caresses, tremblante de volupté,
Tes mains m’emportant sous de méconnus frissons.

Si je n’avais le silence que pour parler,
Il me suffirait comme lente symphonie,
Nos pensées s’emmêleraient sans se consulter,
Comme des notes sous l’accord d’un même si.

Mais notre Amour nous demande tant de toujours,
Tellement plus, depuis hier, pour demain, pour encore.
Fais-nous vivre unis, dans l’infini de nos corps,
Dans l’avenir du temps, par nos gestes d’amour.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Melenea   
12/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Que voilà une belle déclaration, et j'en épinglerais le texte en entier, tant les images sont empreintes d'amour et de sentiments.

Une belle fluidité, la lecture est un plaisir...Je l'ai d'ailleurs dans la foulée relue :)

Mél

   belaid63   
12/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
je rejoins le précédent commentaire et te dis bravo
j'ai particulièrement aimé la dernière strophe
bien

   TITEFEE   
13/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
AIMONS nous vivants et espérons recevoir une aussi belle déclaration d'amour que la poèsie qu'ici tu nous offres. L'amour n'est pas égoÎste, il a besoin de toutes les dimensions de l'espace pour se sentir "vivre" sans s'enfermer dans une bulle..

   David   
13/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Lailasambu,

ça fait sept strophes sur les sens de l'amour, je crois que la dernière est un peu comme une prière, j'ai bien aimé celle juste avant, le sixième sens ?

   Anonyme   
30/1/2017
 a aimé ce texte 
Un peu
Voilà là, une belle romance, dont l'essence se répand comme une litanie en chaque mot. Cela se lit bien, mais ne m'a particulièrement ému.

J'aurais aimé que "Les sens de l'amour" me transporte davantage, je trouve que l'on tombe un peu dans la "banalité", c'est vrai qu'il est bien difficile de sortir en ce domaine des sentiers battus. Je n'ai pas trop aimé la répétition de "Si je n'avais", qui accentue le ton monotone de l'écrit.

C'est une déclaration qui sera sans doute bien appréciée, mais elle n'aura pas réussi à me faire vibrer, je l'aurais aimé plus palpitante, pour la partager.


Oniris Copyright © 2007-2019