Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
lencrier : Comme Magellan [concours]
 Publié le 14/02/08  -  17 commentaires  -  624 caractères  -  99 lectures    Autres textes du même auteur

Je veux être tous les jours... Son Découvreur...


Comme Magellan [concours]



Cette poésie est une participation au concours n°4 : Saint-Valentin (informations sur ce concours).





Je voudrais, du bout de l'âme,
Connaître tes mains, laisser
Errer mes doigts
Au creux de ces vallées et collines
Qui t’appartiennent…

M’y perdre sans eau ni rations
Sous la clarté bleue de tes
Yeux, en déchiffrer le cours.

Alors, dans notre livre d’histoire,
Je pourrais y écrire - de ta main
Que j’ai découvert le monde.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Très belle idée. Le poème se lit bien.
Concision et efficacité.

   macalys   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Un peu
J'aime beaucoup l'idée, mais je trouve que ton poème manque cruellement de développement. On dirait une esquisse, quelques idées jetées sur un papier pour en écrire l'histoire plus tard.

   Anonyme   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
C'est une belle pensée, qui manque hélas de profondeur à mon goût ! de profondeur ... et de longueur ! Ghislain

   Anonyme   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je trouve ce poème magnifique, bien qu’il me laisse sur ma faim.

Je le trouve beaucoup trop court, mais… n’est-ce pas là, la naissance d’une histoire d’amour qui commence à s’écrire. Ici, la brièveté du texte serait donc de mise. Ne soyons pas trop gourmand, sachons apprécier à petites doses !

   clementine   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Court, doux, empreint de sentiments amoureux.

   calouet   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Bravo, pour le parti-pris de la concision, pour la force des éimages que véhicule ce poème, pour la recherche au niveau du découpage (finier sur "tes" pour pouvoir commencer le vers suivant par "Yeux"...)

   philippe   
15/2/2008
Les commentaires et les notes mis pour ce poème n'empêche pas le vote dont les règles se trouvent ici:
http://www.oniris.be/modules/newbb/viewtopic.php?post_id=18377#forumpost18377

   nico84   
15/2/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Concision et quelques beaux vers mais j'aurais aimé en décourvrir davantage, je reste sur ma faim ! Brvao tout de même.

   TITEFEE   
15/2/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
il est vrai qu'il se lit très bien, mais je reste moi aussi sur la fin.
il y a bien plus à dire sans doute, mais tu as peut-être manqué de temps...
tu devrais la continuer cette poèsie, juste pour le plaisir

   Absolue   
15/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien
C'est très joli et très doux mais on dirait qu'il manque un morceau entre la 2ème et la 3ème strophe...

   Bidis   
16/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Très beau, simple, profond mais trop court quand même, à mon sens.

   Cassanda   
16/2/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
C'est joli mais ça manque cruellement de développement... comme quelques coups de crayon avant de faire un dessin plus précis...

merci de ce ce moment trop court mais agréable

   fisoag   
17/2/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Les deux premières strophes sont très belles mais on attend un développement qui ne vient pas. Dommage, c'était un très bon début.

   Couette   
17/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Charmant petit poème!! Court mais suffisant pour déclarer sa flamme.. Première rime sublime

   Anonyme   
22/2/2008
 a aimé ce texte 
Un peu
Argg c'est trop court et pas assez développé, ben quoi un cupidon cela mérite au moins quatre lignes d'alexandrins si l'on veut faire rapide ! Non ?

   lencrier   
27/2/2008
oui c court. mais je le voulait court ce baiser. une ébauche qui en appelle plus... ailleurs. une petite entrée en matière pour titiller les cœur. c tout (je ne voulais pas de dissertation, fichtre!). un truc simple dans lequel toutes et tous pouvaient s'y tremper un coup. et pif. ;0)

   Anonyme   
16/6/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
C'est vrai que c'est court, pourtant bien suffisant, les mots sont très parlants, l'amour y est présent.

" L'Amour " ne réclame pas toujours de longues tirades, les discours les plus courts sont parfois ce qui en disent le plus. Il faut savoir lire puis imaginer.

j'ai bien aimé le titre "Comme Magellan", c'est tout le mystère de l'amour, un rien l'inspire, alors les mots cheminent, pour mon plus grand plaisir. poème agréable en tout point.


Oniris Copyright © 2007-2020