Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
lencrier : Darfour
 Publié le 09/02/08  -  4 commentaires  -  737 caractères  -  108 lectures    Autres textes du même auteur

Un poème simple pour une souffrance simple mais si profonde...


Darfour



Le Soleil s’en va.
Il lève camp
Sur le champ
Où poussent les

Lames brisées
Tirant leur sève
Pourpre de ces
Corps
Que l’âme

A reniés.

Le Soleil s’en va.
Il quitte le labour
Où la mort fauche
Ses fleurs pour
En orner son froid
Diadème.

Le Soleil s’en va.
Et tourne le dos à
Cette terre harcelée
Par le cri de leur
Sang esseulé.

Le Soleil s’en va.
Déjà il a retiré son
Étendard brûlant

Et sa lumière. Mais
Leur sang jamais ne
Sèchera,

Mais leur sang jamais
Ne se taira. Aveuglant, il sera là
À rappeler le Crime

Et

L’Absence.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Lariviere   
10/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'adore ce poème.

La fin est magnifique.

L'effet donné par cette succession de vers cours est terrible... Et dégage une torpeur, un rythme incroyablement à propos.

La réalité parfois dépassent l'inspiration...

C'est le cas ici, où tout est dit sans avoir besoin de développer un lyrisme outrancié.

Là encore, le coté discret, effacé, sobre et économe de mots, employés avec une justesse approprié à la situation, rajoute du crédit au poème et colle bien aux faits tel qu'ils se déroulent, à l'abri des regards, dans l'horreur étouffé...

La sonorité est prodigieusement bien mené...

Je suis vraiment satisfait de ne pas être passé à coté de ce poème...

Merci, ou bravo, serait indécent sur cette oeuvre, vu la solennité tragique emmené par le thème et le poète...

   Absolue   
11/2/2008
Le thème est fort mais moi j'ai un peu de mal avec le rythme... Les nombreuses coupures me freinent dans ma lecture... Ceci dit, celà donne à ce poème une certaine originalité.

   Anonyme   
11/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Oui d'accord avec Absolue. Mais c'est sec...et le titre évocateur ne revient pas forcément dans le contenu sinon par seconds plans suggérés...

Bon c'est un avis pas un jugement !

   Anonyme   
16/6/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Ce qui est à retenir de ce poème, c'est la sobriété avec laquelle il est parlé de cette situation au "Darfour".

En sa forme, le poème ponctue la souffrance, il l'a retient pour mieux la faire ressentir. Ces à coups ressentis pour moi sont comme des sanglots déchirants qui se font entendre, les mots cherchent à percer, pour dénoncer l'insoutenable.

Un très beau texte qui a su trouver la juste mesure, qui a beaucoup de profondeur, un écrit puissant, ce leitmotiv "Le Soleil s'en va", vient marteler l'esprit pour mieux le sensibiliser à cet événement, pour ne pas oublier.


Oniris Copyright © 2007-2020