Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
madawaza : Chez moi
 Publié le 07/01/16  -  11 commentaires  -  2230 caractères  -  180 lectures    Autres textes du même auteur

Une petite chanson d'amour pour commencer l’année.
Bonne année à tous.


Chez moi



Venise était magique,
Le gondolier lyrique,
Champagne et bel canto,
Tu étais mon héros.
Tous les deux sur la place,
Doucement tu m’enlaces,
Alors je te demande
Tes lèvres pour offrande.
Ici, tout près
L’hôtel appelle,
C’est un palais,
Je me sens belle.

Oubliées gondoles,
Perdues mes paroles,
Mais…
Moi, c’est dans tes bras
Que je suis chez moi.

À Rome, je suis princesse,
Fontaine de Trévise,
Nous jetons quelques pièces
Pour revoir notre église.
Et pour que rien ne change,
Je signe nos destins
Devant le Michel Ange
Mon sein dedans ta main.
Chez les romains,
Une chapelle
En clandestins,
Je me sens belle.

Plus (+) que des promesses
Beaucoup de tendresse,
Car…
Moi, c’est dans tes bras
Que je suis chez moi.

Paris, c’est la lumière,
Lumière de tes yeux,
Paris, c’est tes mystères,
Nos demains amoureux.
Devant la République,
Tout au creux de tes bras,
Tu entends ma supplique
Aime-moi, aime-moi.

Ne respire plus
Nous aurons vécu.
Oui…
Moi, c’est dans tes bras
Que je suis chez moi.


Paris, Rome ou Venise,
Toutes villes d’amants,
Il faut que je te dise
L’amour est mon diamant.
Nous écrirons nos rires,
Nous fuirons les discours,
Chanterons notre av’nir,
C’est si simple l’amour.

Adieu belles villes
Adieu nos asiles,
Car…
Moi, c’est dans tes bras
Que je suis chez moi.


CHEZ MOIgCHEZ MOIggCHEZ MOI


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
17/12/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour,
J'ai trouvé votre chanson très joyeuse.
La lecture m'a offert une petite musique dans la tête qui me faisait danser.
Je vous ai relu pour la fraîcheur de cette belle déclaration d'Amour.
Bravo.
Et surtout merci !

   Anonyme   
23/12/2015
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonne année à vous.
Une petite chansonnette bien sympathique, qui se fredonne aisément.
Un petit détail cependant "Mon sein, dedans ta main", ce détail ne colle pas bien avec l'ensemble de l'écrit, sa tendresse légère.

   bipol   
26/12/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Adieu belles villes
Adieu nos asiles
Car…
Moi c’est dans tes bras
Que je suis chez moi


CHEZ MOI CHEZ MOI CHEZ MOI

bonjour

c'ai frais et gai comme l'amour

c'est dommage que ce texte d'amour

ne soit pas accompagné de sa musique

car il le mérite

j'en ai aimé la simplicité

dans le bon sens du terme

ses références aux belles villes d'amour

j'ai beaucoup aimé votre texte

   PIZZICATO   
7/1/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
" Paris, Rome ou Venise,
Toutes villes d’amants " Oui ces villes qui, de tous temps, riment avec l'Amour.
" Moi, c’est dans tes bras
Que je suis chez moi " Où que l'on se trouve, c'est là qu'on est le mieux.

Un beau voyage romantique.

   Camlai   
7/1/2016
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,
J'ai apprécié voyager dans votre poème.
Ce qui m'a contrarié, c'est qu'on observe dans votre travail une alternance de bons vers (voire de bonnes strophes (le deuxième couplet est très agréables) et de vers un peu "simples", "naïfs", moins travaillés peut-être, mais qui peuvent seoir à une chanson. Je ne peux que noter le contraste entre le second couplet, que j'ai lu comme de la poésie, et le dernier couplet dont la simplicité m'a davantage rappelé la variété française. Votre travail est hybride, d'un ton et d'une forme pastoral, et d'une contenance et d'un sujet moderne.
En somme, vous avez fait là une bonne chanson ou un poème un peu léger mais pas déplaisant.
Si tel était votre objectif, alors bon travail.

   papipoete   
7/1/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour madawaza; vous en avez fait de beaux voyages dans ces villes merveilleuses, où l'amour est glorifié! Des chansons, des monuments, des symboles évoquant le plus extraordinaire des cadeaux; celui qu'on offre les yeux dans les yeux, et qui sort du coeur, non point de chez Chopard.
Mais dans ses bras, dans son corps, c'est là que navigue votre être, balloté par ses "je t'aime"; c'est en lui (elle), que vous êtes chez Vous.
Je songe à votre aimé (e), qui semble avoir une chance, qu'il savoure j'espère?
Poème enthousiasmant!

   leni   
8/1/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
c'est joyeux c'est gai un voyage

Paris, Rome ou Venise,
Toutes villes d’amants,
Il faut que je te dise
L’amour est mon diamant.
Nous écrirons nos rires,
Nous fuirons les discours,
Chanterons notre av’nir,
C’est si simple l’amour.

personne ne va refuser Joliment écrit Bravo

salut cordial Leni Gaston

   funambule   
8/1/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Toujours aussi malin dans la construction et c'est chantant en diable. Le fond ? Je m'y retrouve aussi, une idée, un petit tour opérator, un brin de romantisme bienvenu... et la chute qui va bien, qui retombe sur ses pieds à la fin. Que demander de plus ? A si, une autre !

   Francis   
8/1/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une brise de romantisme, de fraîcheur. Peu importe le cadre (Paris, Rome ou Venise) quand tu me tiens dans tes bras. Les décors (gondolier, fontaine, lumière...) éclairent l'amour qui unit deux êtres. Merci pour ce partage.

   Robot   
8/1/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Au final l'idée est : même dans la plus belle ville du monde le plus bel endroit c'est encore et toujours l'abri des bras de celui qu'on aime.
Je regrette de n'avoir pu imaginer une musique (et ça manque certainement ). Ah comme j'aimerais que vos textes musicaux soient accompagnés de l'air dont je suppose qu'il trotte dans votre tête.
Certains textes fonctionnent bien seuls, ici la mélodie me manque.

   Pimpette   
9/1/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément
Mada'

Parfait celui là!
C'est bien l'amour comme je le sens moi même et l'ai vécu le plus souvent moi même associé souvent à des lieux et c'est lieux sont toujours des villes...forcément Je ne suis pas rurale pour un sou...

Premier amour au flanc du Sacré Coeur,coté marches d'escalier si plates que nous les dévalions en courant...deux gâteaux chacun dans la mini terrasse de l'avenue Junot en hurlant de rire...lisant L'os à Moelle de Pierre Dac...

les zous...en plus!

En somme ce sont mes souvenirs que je note?


Oniris Copyright © 2007-2020