Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
MissNeko : Délires sucrés
 Publié le 01/09/08  -  9 commentaires  -  873 caractères  -  107 lectures    Autres textes du même auteur

Il s'agit d'une chanson ayant pour thème l'ambiguïté des sensations éprouvées quand on goûte aux saveurs sucrées du chocolat...


Délires sucrés



Tu t’immisces, tu te glisses
Tu me brûles, me consumes
Pique un peu,
Je te veux !

Je m’allonge, je m’étourdis
De ton sucre, me repais
Un peu amer
Âme-en-exil !


Glisse en moi
Je me noie,
Glisse en moi
Je te bois


Ma langue dit « encore »
Mon gosier crie plus fort
Sur ma faim
Sur mes reins !

Je fonds de désir
Et deviens tout chocolat
Je m’en veux
Je te veux


Glisse en moi
Je me noie,
Glisse en moi
Je te bois


Je m’hypoglycémie
Au secours ! Je m’ennuie.
Caresse-moi
Je t’en prie !

Je te hais, je me déteste,
Promis, demain, m’anorexie
Hors de moi
Cache-toi !



Glisse en moi
Je me noie,
Glisse en moi
J’ai pas le choix


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
1/9/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Ah cet amour du chocolat: impossible de résister à ça... surtout exprimé d'une manière aussi "épicée"...

Tres joli

   gollum29   
2/9/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Très chaud ce chocolat... c'est comme ça qu'on l'aime !

Résister et finalement succomber au désir, c'est un amant dont on ne se défait pas facilement.

   Anonyme   
2/9/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Pour plus de régularité, et comme ce texte est posté en chanson/slam ..., j'aurais volontiers modifié quelques vers, ainsi :

5-Je m'allong', m'étourdis
6-De ton sucr' me repais
7-Rien amer
8-Âme-exil !

17-Et fondue de désir
18-Deviens tout chocolat

27-Caress' moi

29-Je te hais, me déteste
30-Demain, m'anorexie

36-J'ai pas l'choix

En effet, je verrais bien une petite voix épicée sur ces mots coquins et sans détour, qui sont dans la mouvance moderne de quelques jeunes chanteuses que j'entends sur les ondes (celle qui chante "sors ton zippo, par exemple")
J'ai mal lu le titre : DéliCes sucrés, ai-je cru. C'est que c'est assez cru, Miss !

Je n'ai pas pour habitude de refaire les poèmes dans mes com, promis, je recommencerai plus ^^

   Anonyme   
2/9/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Bizarrement pas très fan: on pense trop à la femme chocolat d'O.Ruiz.

Les deux premières strophes ressemblent étonnament à du Solaar.

Mais bon je ne sais pas si je serai capable de faire ça. Donc...

   lotus   
3/9/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
C'est délirant, sucré et chocolaté ...j'ai apprécié les mots mais le rythme a un peu gêné ma lecture.

Ceci dit, étant femme chocolat, je n'ai résisté à la lecture.

Lotus

   Faige   
4/9/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Le rapport amour-faim, sucre était évident bien avant ce texte... Moi non plus je ne dis pas que "j'aurai pu" (et puis ce n'est en rien un indicateur de qualité ou de faiblesse, d'ailleurs), mais, finalement, le motif de la gourmandise aurait paru plus original, s'il avait été plus présent, plus mêlé au second thème. Si on répertorie, question sucre, je ne trouve que la strophe 2, le chocolat et l'hypoglycémie (que je ne digère pas, désolée...). Je trouve aussi cela "cru"... Mais sinon bravo pour le refrain et sa variation finale !

   Leyng   
16/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Huummm.... Moi quand j'avale une bouchée chocolatée, je pousse un soupir de contentement, puis je tombe dans le mutisme le plus complet,une telle jouissance culinaire, ça se respecte lol ! Et je trouve que ton texte rend bien hommage au dieu Cacao!On perçoit une sorte de petite folie dans la voix du poète qui réclame sa drogue: j'aime bien aussi!(ça sent le vécu, non ??) Seul le rythme m'a parfois gênée comme dans:"je m’hypoglycémie
Au secours ! Je m’ennuie.", d'où le petit "-"

   Anonyme   
6/2/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Cela ferait une chanson délicieuse, que j'écouterai sans modération, tant elle est suave, j'en ai savouré chaque mot, il fut longtemps mon péché mignon, j'en faisais une très grande consommation, mais pour la ligne ce n'est pas top, alors j'ai dû y renoncer, et j'en abuse maintenant raisonnablement.

J'ai aimé la douce sensualité qui se dégage de cet écrit, créant une bien agréable envie, un plaisir indéniable, se décline au travers de vos mots, une sensation si réelle, que je solliciterai bien volontiers de votre part, juste un petit carré ...

   Anonyme   
12/10/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Miss,
Ah quel dommage ce texte ! Pourquoi tout dévoiler dans l'incipit ?
C'est érotique à souhait au départ, on s'imagine une toute autre scène, c'est évident. Jusqu'au dernier quatrain qui aurait fini ainsi :
"Glisse en moi
Je me noie,
Glisse en moi
CHOCOLAT !"
Et là, tu nous surprenais en flagrant délit de mauvaises pensées, tu nous renvoyais au texte en deuxième lecture pour tenter d'y découvrir les clés de ta gourmandise.
A part certains quatrains bizarres, tel que :
"Je m’allonge, je m’étourdis
De ton sucre, me repais
Un peu amer
Âme-en-exil !", cette âme-en-exil que je ne comprends pas et qui fait un peu cheveu sur la soupe, ton poème coule parfaitement et entretient bien le délire.
Je sais, je cherche la petite bête, mais sans doute est-ce parce que j'aime beaucoup tes textes.
A te relire donc et sans faute.


Oniris Copyright © 2007-2022