Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
MissNode : De la poussière aux étoiles
 Publié le 12/11/20  -  5 commentaires  -  1067 caractères  -  130 lectures    Autres textes du même auteur

« Homme, souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière ». (Genèse 3, 19)


De la poussière aux étoiles



les grains de poussière
s'allument tournoient
suspendus aux rais
derniers feux
au travers du voile

la poussière appelle les étoiles
visibles en grains
sous la voûte suspendue
dans un vertige
nocturne

devant ces poussières
l'œil est surpris
plongé dans un néant
habité
de mouvements et lumière
souvenirs d'éternité

faire la poussière
des mémoires d'antan
obstinément
douloureuses
fil d'or sur les cassures*

conserver les étoiles
vivantes
les pétillances
radiant la poussière

_________________________

(*) « Évocation de l'art japonais kintsugi ou kintsukuroi qui désigne la tradition ancestrale de réparer une poterie cassée avec de l'or.
Ainsi réparé, l'objet prend paradoxalement toute sa valeur d'avoir été brisé.
Orné de sa cicatrice, il raconte son histoire et nous enseigne qu'un "accident" n'est pas une fin en soi mais peut devenir le début de quelque chose de plus beau. »


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Arsinor   
5/11/2020
 a aimé ce texte 
Un peu
Petit poème où le travail semble avoir été réduit à la portion congrue. Le lecteur a peu à se mettre sous la dent. Vers cours, sans rythmes réguliers, sans rimes, strophes brèves. Le meilleur de votre production se trouve à mon avis dans la note sur le kintsugi. "Encouragements" comme disent les vieux de la vieille aux nouveaux, mais peut-être êtes-vous déjà rompu à la poésie.

   Eclaircie   
12/11/2020
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

Si l'intention me parait intéressante, évoquer la poussière dans tous ses états, je trouve le poème pas encore trop abouti.

Le reprise du mot poussière m'a semblé pesante, les verbes employés peu originaux (faire, être, surtout), certaines images non plus (comme "le néant habité") le second paragraphe plutôt redondant par rapport au premier.

J'ai par contre apprécié le renvoi en fin de texte et donc cette évocation d'objets brisés (je ne connaissais pas et l'idée en est très belle et évocatrice).
Il me manque un élan plus poétique pour adhérer vraiment.

Bonne continuation,
Éclaircie

Édit, j'ai modifié mon appréciation, ce 12 11, plus nuancé et donc plus conforme à mon commentaire rédigé.
Je me suis demandée si ce poème était né après le dernier concours.

   Corto   
12/11/2020
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Le propos de ce poème me parait discutable.
"la poussière appelle les étoiles visibles en grains...", désolé mais cela ne me convainc guère.
"devant ces poussières l'œil est surpris...", non, pas vraiment.

Ce jeu aller-retour entre poussière et étoiles parait surfait y compris en dernière strophe. Je sais qu'on parle parfois de "poussière d'étoile", mais ici cela ne fonctionne pas.

Faire appel à la Genèse pour introduire cette tentative m'a beaucoup surpris.
Il y a manifestement une volonté de l'auteur qui n'a pas trouvé son chemin poétique.

Par contre, subrepticement, la découverte du kintsugi est intéressante. Cet art aurait d'ailleurs pu servir de base à une autre démarche, ne croyez-vous pas ?

Avec mes regrets.

   Provencao   
12/11/2020
 a aimé ce texte 
Un peu
" la poussière appelle les étoiles
visibles en grains
sous la voûte suspendue
dans un vertige
nocturne "


Qu’est-ce qu’une interprétation poétique, d’un texte sur la base d’une telle conception du langage ?

A mon sens la poésie n’est pas simplement l’ordonnancement d’une langue vivante, c’est une symbolique qui enonce la teneur de la pensée de l'écrit lui-même placé dans le contexte plus ouvert de la pensée de confession.

Au plaisir de vous lire
Cordialement

   MissNode   
13/11/2020


Oniris Copyright © 2007-2020