Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
MissNode : Prémisses
 Publié le 10/09/15  -  6 commentaires  -  736 caractères  -  241 lectures    Autres textes du même auteur

Pétrir doigts sur épaules.


Prémisses



Pétrir doigts sur épaules
nos âmes désemparées
les sentir blotties
au cercle de nos soins
Prendre la vague entre
nos deux ventres

Parfois se chatouiller
l'âme folle oubliée
ou timide ou flétrie
à force de trop soif
et rarement oser

Voilà les vibrations
qui me reviennent
au ventre en volutes
souterraines
et c'est marque aiguë
qui s'en vient sourdre
et fait frétiller la peau
du désir d'aimanter
la tienne sous mes plumes

Oh toi l'ami
en apparence calme
et silence
Je demande à voir
ai-je bien vu ?
Elle ne m'a pas échappée
cette étrange lueur
noire au fond de ton œil
bleu


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Bleuterre   
18/8/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,
je trouve ce texte finement ciselé aux images délicates et pudiques.
Il y a le désir, très fort, évoqué avec justesse par les infinitifs du début qui relèvent de l'impératif et peut être sa difficulté à dire qui se dit dans ces vers.
Ensuite vient la réminiscence et cette marque aiguë qui vient sans doute de l'absence de concrétisation de ce désir. C'est très justement exprimer. J'aime ce rapprochement de la peau avec les plumes qui rappellent les plumes de la literie ou bien perdre ses plumes ??
Je trouve la fin sublime :
"cette étrange lueur noire au fond de ton œil bleu", qui vient apporter un nouvel élément au texte, une violence cachée, sourde, qui contraste avec la douceur des images précédentes.
Le vocabulaire est recherché avec soin, à la fois la douceur et la violence de ce désir.
Tout ça pour dire que j'aime beaucoup.

   jamesbebeart   
27/8/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bel exercice de style en forme de mode d'emploi à donner du sens à nos touchers. Le corps exulte à chaque instant ; il est dommage que la redondance du mot ventre désamorce un peu sa première apparition dans le texte. Je relève entre autres : "Au cercle de nos soins prendre la vague entre nos deux ventres.

   Anonyme   
10/9/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour,

Votre poème me semble empreint d'un érotisme délicat ('prendre la vague entre nos deux ventres'… et aussi…'du désir d'aimanter la tienne sous mes plumes') teinté de spiritualité – je dis cela, car je suppose ici l'érotisme comme un jeu entre deux esprits qui se cherchent par le média des corps. Car il y a du jeu ici.
Ou bien, est-ce la pudeur de dire les choses comme cela (tendrement et poétiquement et pourtant avec le désir qui s'exacerbe…'en volutes souterraines') qui élève d'un cran au-dessus de la matière les corps amoureux ?

La fin me semble un peu énigmatique, quelle est « cette étrange lueur noire » ?
Mais finalement ce n'est pas important de le savoir car votre très beau poème de par sa sensibilité à fleur de peau nous invite à la discrétion, et vous nous en avez déjà montré beaucoup sur cet amour avec ces belles images construites comme des arabesques.

Cordialement

   myndie   
10/9/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'adore ! J'aime la musicalité et la fluidité de votre écriture qui font de ce poème un tableau mouvant, léger comme un tissu de soie.
Vous avez l'art de mettre en scène et d'aborder avec délicatesse un univers de sensations érotiques.
Le rythme tout en langueurs est particulièrement bien adapté au contenu et le tout est si bien travaillé que l'on se sent glisser très doucement, de vers en vers, de la sensualité à la volupté.
Un texte très réussi.

   Pimpette   
10/9/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
"se chatouiller
l'âme folle oubliée
ou timide ou flétrie
à force de trop soif
et rarement oser"

Mon chouchou cette strophe là!

C'est juste bien, Node, tout le reste ,sensuel et tendre. UN bo texte. Vraiment...

   Anonyme   
10/9/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonsoir MissNode,

Je reconnaîtrais votre style d'écriture entre mille ! Des tournures de phrases qui vous sont propres, parfois un peu mystérieuses, mais ô combien rafraîchissantes...

Vous arrivez pourtant toujours à être originale, et j'ai passé un bon moment à vous lire.

Bien à vous,

Wall-E


Oniris Copyright © 2007-2018