Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Moon : Larmes célestes
 Publié le 16/04/08  -  3 commentaires  -  1809 caractères  -  18 lectures    Autres textes du même auteur

Histoire d'eau...


Larmes célestes



Telle la mélancolie
tu subjugues les esprits
par mesure ta mélodie
sur les trottoirs rebondit

Les tuiles crachent ton venin
du cou tu glisses jusqu'aux reins
dans les coulisses du matin
l'herbe se penche dans les jardins

Que faire quand la paresse
voile les fenêtres d'un rideau
sous les tambours de l'averse
un collier de perles mord mes os

À l'abri du vent au chaud
dans le confort voir couler l'eau
sur de frêles épaules voûtées
de silhouettes emmaillotées

Le papier court dans les rigoles
au premier obstacle colle
les pieds humides de la foule
les yeux plissés le nez coule

Engoncé dans le salon
loin de toutes flaques
accompagné de violons
d'effluves de cognac
un vieux cigare vagabond
délivre en moi le ressac

Dans un fauteuil trop lâche
ma frêle carcasse se cache
sous plusieurs couches je glousse
des tâches qui éclaboussent

Quelques flammes dansent dans l'âtre
diminuées par des pierres pleines
de ce liquide qui les malmène
ces dames en font un théâtre
et pour réponse de leur haine
une faible chaleur douceâtre
s'échappe de leur chaleur
en fines volutes adroites

En cette heure d'obscures pensées
dans mon coeur viennent se figer
la curieuse appréhension
d'une profonde dérision

Liqueur de l'Éternel
ton contact ensorcèle
à l'ombre de ton absence
surpris par tes errances
tes caprices aériens
fatiguent le terrain
de voyages en menaces
pour finir dans les glaces
vouée à cette destinée
nous ne pouvons qu'abdiquer
et prendre conscience
de ta grande importance



 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   titi1951   
16/4/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Merci Moon de tes vers simples et beaux, je pense que la poesie doit se boire et pas se cracher' aucune reference a ton 2ème quatrain)
Au plisir de lire d'autre poemes de toi

   Anonyme   
16/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Ah voila des vers libres tout en finesse
création d'une ambiance particulière

poème très sonore aux images simples mais qui portent

   Anonyme   
27/7/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Je plonge dans vos écrits avec délectation.

Vous me racontez des histoires de vie, véridiques,
je suis sous le charme. Vous savez avec simplicité
rendre les choses très belles, touchantes.

Ici, encore les images, les odeurs, les couleurs, le bruit,
tout est là, et s'imagine sans peine.

Encore une fois, j'ai tout aimé dans ce poème, l'atmosphère se révèle et nous envahit intérieurement avec émotion.

C'est dans ces moments-là, que j'apprécie de fouiller au fond des tiroirs d'Oniris, où se cachent de bien beaux écrits.


Oniris Copyright © 2007-2022