Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
Queribus : Paris et la Seine
 Publié le 10/07/18  -  8 commentaires  -  1370 caractères  -  101 lectures    Autres textes du même auteur

Il s'agit d'un nouvel hommage à Paris sous forme de chanson.


Paris et la Seine



Vous étiez faits tous deux pour partager vos vies
Heureux ou malheureux dans un même tournis
En traversant le temps vivant heureux ensemble
En regardant les gens tout ce qui les rassemble
Même si quelquefois vous vous donniez le mot
Pour mettre en désarroi bonheur vie en cadeau

Paris regarde-toi Paris
Paris avec tes îles autour de Notre-Dame
Dis merci à la Seine
Ses longs quais sans fin ses parvis

Vous étiez faits c’est sûr pour tant de coins secrets
Entre le gris l’azur un ciel à partager
Vous étiez faits pour rire en voyant les bateaux
Hélas aussi le pire quand le mal court les eaux

Paris rappelle-toi Paris
Paris ton ciel de pluie et ces foules d’ennuis
Tes coins de paradis qui ont changé le cours de tant de vies

Vous étiez faits pour eux ces gens du monde entier
Écarquillant les yeux devant tous vos quartiers, quartiers
Vous étiez faits pour fuir un monde d’habitudes
Cherchant dans l’avenir tant d’autres certitudes

Paris elle et toi Paris
Paris chantant avec la Seine
Sous des yeux provinciaux
Lorsque la vie est reine

Comme un chant à deux voix qui fait son numéro

Paris je t’aime toi Paris
Paris toi mon ami
Rejoue-moi cette scène
De Paris chantant la Seine


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Vanessa   
10/7/2018
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour,
J'aime beaucoup ce texte. Il est très mélodieux.
Une pointe de nostalgie, qui me ramène au temps où je passais des heures, assise à la terrasse d'un café à regarder les gens , comme je viens de le faire ici avec cette lecture.
I love Paris !
:-)
Merci.

   leni   
10/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
BONJOUR QUERIBUS
QUI a dit Paris il ne faut pas y vivre il faut en vivre il ne faut pas y être il faut en être Je crois que c'est Sacha Guitry J'ai eu la chance pendant un temps de répondre à ces critères Alors je t('écoute et je t'entends
à ce qui m'est le pus sensible ton texte me rajeunit

C'est beau ton ressenti et c'est dit simplement et c'est écrit d'un bout de plume

Vous étiez faits c’est sûr pour tant de coins secrets
Entre le gris l’azur un ciel à partager
Vous étiez faits pour rire en voyant les bateaux
Hélas aussi le pire quand le mal court les eaux


Je t'offre un café Place de la contrescarpe Là de beaux papillons
se brûlent les ailes aux lampadaires

Merci je te garde comme un guide MERCI et sajut amical LENI

   papipoete   
10/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour Queribus
" j'ai deux amours ... Paris et la Seine ", et même si plus belle ville du monde, tu n'es pas colorée que de rose, je t'aime ! Et toi ma Seine, malgré tes flots tranquilles sous les ponts lutéciens, quand tu te fâches et fais rouler l'angoisse, je t'aime !
Mes deux amours, vous allez si bien ensemble, que si l'un de vous venait à brûler, l'autre à se tarir l'ile de la cité serait une éternelle orpheline !
NB cet entretien avec la ville-lumière et le fleuve-romantique, est un doux aveu de la part de l'auteur, mais cette déclaration pourrait se chanter à tue-tête, tant cette image resplendit aux yeux du monde entier !
En chanson, je crois que ces couplets et refrains purent tourner en boucle dans nos têtes et faire chavirer bien des coeurs !

   Donaldo75   
10/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Queribus,

J'ai découvert ce texte en espace lecture mais j'ai eu la flemme de laisser un commentaire, en bon Parisien flâneur que je suis.

Bon, je dépasse mon état semi-comateux de gars qui s'enferme dans le métro dès le matin tôt et applaudis des deux mains à la lecture de ce beau poème qui magnifie cette ville lumière dont les monuments habillent le fleuve longés par des quais rendus à ses visiteurs.

Bravo !

Donaldo

   Robot   
10/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Voilà une chanson que l'on aimerait entendre avec une musique. Une célébration des amours de Paris et de la Seine. Une vision intéressante, et un texte qui marche poétiquement à l'oralité sans être chanté.
Mais que serait donc Paris sans la boucle de la Seine ?

   PIZZICATO   
10/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Beaucoup d'originalité dans cet hommage à Paris.
Ici, la poésie prend le pas sur la description.

L'osmose entre Paris et SA Seine est rendue de belle façon.
" Vous étiez faits c’est sûr pour tant de coins secrets
Entre le gris l’azur un ciel à partager "

Un beau texte.

   Lulu   
10/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Queribus,

J'ai bien aimé cette chanson à laquelle on ajouterait bien une petite musique, mais la chanson en elle-même est très musicale et fait plaisir à lire, et quelque part, à entendre.

J'ai particulièrement aimé la deuxième strophe qui m'a fait voir des lieux de Paris que j'affectionne :

"Paris regarde-toi Paris
Paris avec tes îles autour de Notre-Dame
Dis merci à la Seine
Ses longs quais sans fin ses parvis"

C'est un bel hommage. Il sonne dans sa sincérité et c'est précisément cette dernière qui me touche.

Bonne continuation.

   Eclaircie   
11/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Quéribus,

Je vais vous paraître exigeante ou injuste, mais dans cette catégorie, l'auteur devrait proposer la version chantée pour y figurer.
Pourquoi ? Pour que l'appréciation du lecteur soit logique.

J'aime bien votre texte. Mais il me semble incomplet.
C'est vrai que les meilleures chansons s'apprécient sans la musique pour la beauté des paroles, oui, mais on les a d'abord connu en musique, justement.

Une remarque, vous vous adressez à paris au masculin, alors que depuis que Lutèce existe, elle m'a toujours paru féminine.
Apres les inondation de 2016 et de cette année, vos paroles résonnent de manière assez moderne.

Un texte agréable, bien écrit à mes yeux.
Merci du partage,
Écmaircie


Oniris Copyright © 2007-2018