Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie classique
Ramana : Le sourire de l'ange
 Publié le 11/12/15  -  9 commentaires  -  1385 caractères  -  223 lectures    Autres textes du même auteur

Quand l'horizon du dedans ouvre l'horizon du dehors, on sait que l'homme et le monde ne sont qu'un seul être.


Le sourire de l'ange



L’horizon s’est ouvert au-dessus des savanes,
Et la brise a troué les voiles diaphanes
Qui bordent le pays aux confins du levant ;
Le mystère est tombé sur tout être vivant.

Une source a jailli comme une claire épée,
Roulement de l’éther, ardente mélopée ;
Mon cœur bat le tambour à la porte des cieux,
Son écho palpitant invoque les aïeux.

Le temps paraît si court, follement dérisoire ;
Des peuples disparus bousculent ma mémoire,
Et le vent familier rapporte du passé
Les accents affaiblis d’un vieux chant ressassé.

Sous le globe empourpré de dentelles fluées,
Des oiseaux nonchalants parcourent les nuées ;
Je scrute de leurs yeux le courant suspendu
D’un fleuve étincelant par le soir attendu.

Quelle est cette lueur à nulle autre pareille,
De force, de beauté, comme pure merveille,
Qui, pendant un instant, transperce le décor
Du pâle quotidien pour y semer de l’or ?

C’est la Réalité pour qui l’a reconnue,
Elle daigne parfois se montrer toute nue,
Déchirant le manteau triste et morne des jours,
Invitant à rêver d’immuables amours.

Puis, le monde reprend sa grise carapace.
Du sourire de l’ange, il ne reste plus trace ;
Lors, il nous faut savoir à jamais retenir
De cet enchantement le joyeux souvenir.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Alexandre   
11/12/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Ramana... Une bien belle plume classique pour une suite de quatrains où j'ai cru discerner ce sourire de l'ange quand l'horizon s'est ouvert au dessus des savanes.
Un texte très poétique qui invite un temps à la rêverie... avant que le monde reprenne sa grise carapace.
L'incipit, quelque peu énigmatique, prend tout son sens à la lecture de votre poème...
J'ai bien aimé, et la forme et le fond, merci !

   Hananke   
11/12/2015
Bonjour

Certes, c'est bien écrit, beaucoup d'images de qualité...
mais j'avoue n'avoir rien compris au film.

Que veut nous dire l'auteur en évoquant cette clarté venue des cieux : qu'elle lui fait penser à ces aieux ?

De bien jolis vers :

Mon cœur bat le tambour à la porte des cieux, entre autres.

Non, dommage, j'attends les explications de l'auteur
pour éclairer ma lanterne de sa belle lumière.

   Vincendix   
11/12/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un texte parfaitement écrit, dans une maitrise prosodique habituelle chez vous et que j’admire.
Peut-être que ce respect des règles du « classique » est aussi une contrainte, la porte fermée à un brin de fantaisie qui apporterait un peu moins de rigidité et éviterait quelques petites dissonances.
Concernant le sujet, l’osmose entre la nature et l’homme est indispensable et cette réalité est trop souvent bafouée.

Quant au sourire de l’ange, je ne vois pas trop ce qu’il représente dans ce sujet ? Ce terme désigne un manga mais aussi à une pratique « barbare », alors peut-être le voyez-vous dans un autre registre ?

   Iloa   
11/12/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour,
Voici une bien belle poésie.
J'ai voyagé légère de la haut et ça fait du bien.
;-)
Vous nous offrez la beauté d'un angle inattendu sous une mélodie sans faille.
Merci beaucoup.

   Louisa   
12/12/2015
 a aimé ce texte 
Bien ↑
De très belles images, des vers très fluides et mélodieux.
Les rimes sont recherchées et les images raffinées.
J'apprécie le message des dernières strophes.
J'ai eu du plaisir à lire cette oeuvre classique d'une grande qualité.
Merci.

   Marie-Ange   
12/12/2015
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Très belle plume, que la vôtre, texte de qualité posé avec beaucoup d'élégance, mais qui m'a tenu à distance.

   Ramana   
15/12/2015

   Anonyme   
19/12/2015
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Juste un mot Superbe !
A la lecture de ton poème j'ai cru retrouver, sans la même saveur, un ancien poème intitulé "mes contemplations"
Bravo et merci !

VM

   GilbertGossyen   
20/12/2015
 a aimé ce texte 
Passionnément
Un texte splendide, à la limite du fantastique. J'ai adoré.


Oniris Copyright © 2007-2017