Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Rimbaudelaire : Hivernal (1995)
 Publié le 14/03/14  -  6 commentaires  -  1276 caractères  -  170 lectures    Autres textes du même auteur


Hivernal (1995)




J'ai fait ce vœu très éclectique ;
Tous les soleils de l'univers
Encerclaient comme un écliptique
Mon cœur qui ne bat qu'à l'envers.

Car dans ce chaos antarctique,
La seconde se mue en vers
Avides de chair apathique
Et passe comme mille hivers ;

Et quand vient le rayon optique
Chargé des souvenirs bleus, verts
De ton regard énigmatique,
Mes yeux mouillés sont grands ouverts.

Comment dormir quand l'esthétique
De tes membres tout découverts
Peuple un sommeil épileptique,
Alcôve aux supplices divers ?

Ah ! dormir ! chimère caustique,
Quand l'hiver me prend à revers
Si souvent d'un râle, érotique
Ainsi qu'en des songes pervers…


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Robot   
1/3/2014
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une expression singulière qui oblige de façon heureuse le lecteur à l'effort pour traverser ces vers et en traduire la beauté imagière.
Du contemporain qui ne fait pas dans l'intellectualisme forcé et laisse transparaître des singularités concrètes sur lesquelles le lecteur reste en complicité.
Bravo pour la performance des rimes.

   Ioledane   
7/3/2014
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Cinq quatrains classiques sans défaut sur deux rimes riches en "tique" et en "vers", techniquement c'est déjà une assez belle performance ... mais quand on y ajoute des images fortes et originales, cela donne un très beau résultat !

Je déplore juste un peu le début assez prosaïque dans sa formulation : "J'ai fait ce voeu très éclectique" et l'attaque directe après le point-virgule. Mais ensuite, j'ai été conquise par "Mon coeur qui ne bat qu'à l'envers", l'excellent deuxième quatrain, le "rayon optique / Chargé des souvenirs bleus, verts / De ton regard énigmatique", l' "Alcôve aux supplices divers", la "chimère caustique".

L'ensemble se tient furieusement bien, et au final, le titre m'en paraît par comparaison un peu plat.

J'aurai appris le mot "écliptique".

   Anonyme   
14/3/2014
Bonjour Rimbaudelaire

Certes votre poème satisfait aux règles du néo-classique mais je l'ai lu comme un slam.
L'originalité de ce texte réside en effet en grande partie dans ces rimes riches et claquantes (tique, vers)
Pour les mêmes raisons, il aurait aussi pu être chanté par Nougaro.

Le souci de la rime inspire les images qui naturellement sont... éclectiques et de ce fait fort sympathiques.

Merci pour ce bon mOment et bravo pour la performance.

   Hananke   
14/3/2014
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Bonjour

Des performances à la rime n'ont jamais fait un beau poème,
ce texte en est l'image type.Et la poésie souffre toujours
de ce genre d'exercice.
On passe allègrement de l'hiver au sommeil, à l'érotisme, au voeu,
au rayon, etc...
Et le tout dans le seul but de placer de la rime, un peu comme
le représentant qui sonne à votre porte.
Personnellement, je ne suis pas fan de cela.

Bien à vous.

Hananké

   Anonyme   
14/3/2014
 a aimé ce texte 
Un peu
Avez-vous essayé de lire cette poésie à voix haute ? Vous verriez aussitôt comme l'accumulation des rimes en "ique" et "ère" heurtent l'oreille et provoquent un fort sentiment de lourdeur. C'est toute la musicalité de l'ensemble qui pâtit de cette uniformité du ton, de ces répétitions sonores à mon sens désagréables. J'imagine que c'est volontaire mais je ne suis pas friand de ce genre d'exercice et ne peux, du coup, me concentrer pleinement sur le thème.

   Miguel   
14/3/2014
 a aimé ce texte 
Bien
Des qualités et des faiblesses déjà relevées. Pour ma part je retiens avant tout un rythme alerte bien en accord avec l'excitation qu'exprime le poème.


Oniris Copyright © 2007-2020