Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
roxyleen : Malade de la vie
 Publié le 28/02/07  -  4 commentaires  -  2251 caractères  -  105 lectures    Autres textes du même auteur

Réflexion introspection


Malade de la vie



ANOREXIE MENTALE

Phénomène de société, dans les mœurs s'est installé,
Ça aurait très bien pu m'arriver, il y a quelques années,
Mais la bouffe j'peux pas m'en passer, pourtant j'ai d'jà essayé,
Alors j'ai développé une autre forme d'anorexie,
Une atteinte à ma vie, une bizarre de maladie,
L'anorexie mentale c'est comme ça que je l'appelle...
Ça touche tes propres pensées, et non pas ta gamelle,
Toi tu t'empêches de manger, moi j'mets mon cerveau en mode sommeil !
Pour toi la bouffe c'est un poison... pour moi c'est le trop-plein de réflexion...
Du coup pour oublier un peu, tu comptes tes calories,
Et moi je fais du slam, pour te conter ma vie.



BOULIMIE SENTIMENTALE

La boulimie, c'est plus compliqué que ça,
Des fois à vrai dire, à part vomir c'est le seul truc que je fais pas,
C'est pas si facile à vivre... un coup ça va et l'autre pas,
Et de la bouffe on est ivre, comme moi des sentiments ici-bas..
Me faites pas dire ce que je dis pas !
Surtout n'interprétez pas,
J'ai jamais dis qu'j'étais nympho,
Mais plutôt une romantique et ses défauts,
Ou comme qui dirait un vrai cœur d'artichaut,
La boulimie sentimentale je ne vous le cache pas ça fait très mal !
Tu te sens bien... et d'un seul coup ça te revient... tes crises brutales !



CONCLUSION

Après cette analyse très explicite, vous comprendrez Pourquoi on parle de boulimique anorexique !
Les deux sont souvent très liés, toujours le même mal à s'accepter !

Pour moi, anorexie mentale et boulimie sentimentale vont de pair,
Surtout quand les instants partagés avec cette personne sont sincères,
Vous me direz : « L'amour est sensé t'apporter joie et bonheur ???!!! »
Et moi je vous réponds : « Pas quand vous avez déjà vendu votre cœur... »

Ce qui suit est une fin plutôt tragique =
« Mais si on ne maîtrise rien... la vie ne finit pas bien...
Pour une boulimique anorexique ! »

Sur ces mots je vous laisse imaginer la suite :
Anorexie mentale...
Boulimie sentimentale...
Malaise cervicale !!!!!!!!


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Nono   
15/3/2007
Il va vraiment falloir que je me penche sur le slam.
Car en te lisant, je ne peux m'empêcher d'entendre le rythme du seul slammer que je connaisse, c'est Grand Corps Malade.
Alors deux solutions, soit tu dis "génial, il y a pire comme comparaison" ou soit tu m'agonis "Y'en a marre, toujours à parler de lui ..."
Bref, faut que je découvre.
Mais ça doit être rudement compliqué, de faire passer le Slam sur un écran statique. D'accord, je sens un rythme chaloupé, voire bouscule, torturé ... mais il manque beaucoup le visuel et surtout le sonore, non ?
Mais tout ça, ce sont surtout des considérations générales. J'aime ce genre de lecture, c'est sûr, mais par exemple me gênent certaines cassures de rythme. Sont-elles voulues ?
Il faudrait l'entendre déclamé, je pense.
En tout cas, continue, je suis curieux ...

   roxyleen   
20/3/2007
quand tu lis un slam essaie de le lire a haute voix..ca te donnera le rythme un peu plus facilement... ( et tu comprendras les cassures...)
je ne me suis jamais exercée en pratique directe sur scène donc dire que je slam est un grand mot mais j'aime les textes improvisées oraux..donc voila.. j'aimerais bien me lancer, je connais une scène ouverte ce samedi mais je ne sais pas encore, on verra...merci de ton comm, kiss

   Pattie   
12/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien aimé mais je l'ai trouvé confus, du point de vue du sens. Mais j'aime le style un peu "tambour-battant" de l'auteur.

   Anonyme   
4/2/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'aurais très curieuse d'entendre une voix sur ces mots, parce que le sujet ne manque pas d'intérêt, mais je reconnais que j'ai eu du mal au début, j'ai du relire ce texte à haute voix, pour ressentir la portée de l'émotion retranscrite, ce qui est dit je le saisis fort bien, mais le texte en lui-même dans sa forme doit être très fluide, je suis convaincue pour les deux premières strophes, moins par le fait de vouloir poser une conclusion, qui dit tout et qui dit rien, peut-être que cette phrase "après cette analyse explicite" n'était pas nécessaire. Cependant l'ensemble est cohérent et apporte quelque point sur ce problème qui est loin d'être simple.


Oniris Copyright © 2007-2022