Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
roxyleen : rêverie
 Publié le 28/02/07  -  3 commentaires  -  512 caractères  -  129 lectures    Autres textes du même auteur

Insinuation... vers le désir


rêverie



j'ai fait ce rêve, du bout des lèvres,
lèvres d'envie, ou de fantaisie,
lèvres humides, et lèvres timides

je me suis réveillée
encore toute mouillée,
par toute cette envie,
que j'avais pu transpirer

rêver est facile,
agir moins habile,
et peut-être qu'un jour,
j'agirai à mon tour…

et vous ?

exaucez-vous simplement,
vos rêves bien évidents,
ou laissez-vous à leur place,
vos plus beaux fantasmes...


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Ariumette   
18/1/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Je vois qu'il n'y a pas que moi qui fait dans la lecture rose... A part ça j'ai bien aimé tout le début du poème seulement la fin est un peu dommage je ne l'aurai pas mise... je pense qu'il faut laisser planer le mystère pour ces sujets...

   PetiteMarie   
24/4/2009
 a aimé ce texte 
Pas
J'avais bon espoir en lisant les premiers vers, mais la deuxième strophe n'a pas du tout sonné comme poésie à mes yeux (ni à mes oreilles, d'ailleurs). Le style fait simplet et je n'ai pas apprécié le fait que le poème s'adresse au lecteur, à la fin.

   Anonyme   
12/2/2016
 a aimé ce texte 
Pas
Le rêve c'est une chose, la rêverie en est une autre, et les fantasmes, c'est encore autre chose, je pense que là dans cet écrit, ce n'est pas très clair.

Donner libre cours à son imagination (fantasmes), nous le faisons tous et toutes, plus ou moins, passe à l'acte, celui ou celle qui en a pleinement envie, sans contrainte et surtout sans tabou.

L'ensemble du texte ne pas trop plu. Je le trouve un peu brouillon. Il n'est pas assez abouti.


Oniris Copyright © 2007-2020