Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
RuedeC : Désordre [Sélection GL]
 Publié le 20/07/18  -  7 commentaires  -  492 caractères  -  138 lectures    Autres textes du même auteur


Désordre [Sélection GL]



Je suis sûre
que Dieu
les différencie
par la tonsure
Et qu'il reconnaît
chaque saint de son Paradis

Je suis sûre aussi
d'avoir péché
contre lui
en préférant
sa créature

Quand au commencement du printemps
elle goûtait les fraises au bout de mes doigts
directement
C'était bien joli et ce souvenir m'emplit encore d'une joie incertaine
où je sens poindre
le désordre


11 mai 2018


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Eclaircie   
7/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour,

Mum, délicieux, le goût des fraises dans le jardin d'Eden.

Je ne vais pas être très longue dans mon commentaire, juste dire que ce poème libre assez iconoclaste est très goûteux.
Ah ! Que l'épicurisme à du bon, surtout quand le poète a lui, du talent.

Merci du partage,
Éclaircie

   Gabrielle   
8/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Le désordre symbolisé par un souvenir devant offenser Dieu...

Nous rentrons ici dans l'intimité de la narratrice (ou de l'auteure et dans ce cas, ce poème serait un texte intimiste).

Je retiens un questionnement ("une joie incertaine"), étape qui, certainement est de la plus haute importance dans la vie de la narratrice symbolisée par ce moment de vie relaté dans la troisième strophe.

Merci à vous pour ce partage.

Cordialement.

   MonsieurF   
10/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un texte bien ficelé. J'ai beaucoup apprécié le rythme, la simplicité des images, qui pourtant sont très parlantes.

La première strophe est assez géniale, j'aime beaucoup l'idée.
La seconde est un peu en dessous, presque trop "facile", même si je reconnais qu'elle a toute sa place ici.
La troisième est géniale à la fin (les deux derniers vers). Par contre ce vers: "C'était bien joli et ce souvenir m'emplit encore d'une joie incertaine" est quand même très en dessous. trop long, assez faible dans l'image.

Ça reste un très bon texte.

   papipoete   
20/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour RuedeC
Bien souvent, on implore Dieu, ou on lui crie " dessus " ! vous, vous lui faîtes une confidence sur ces saints tonsurés à qui l'on donna la paradis sans confession, leur préférant " sa " créature ...
NB je crois identifier 2 héroïnes ayant péché Oh Seigneur ! mais quel joli souvenir cette " offense " emplit de joie l'auteure !

   PIZZICATO   
20/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien
" Je suis sûre aussi
d'avoir péché
contre lui
en préférant
sa créature " subtile, cette strophe.

Et la troisième, emplie de sensualité.
" je sens poindre le désordre "...

   Queribus   
21/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Je vous dirai tout d'abord que j'ai bien aimé la construction de votre texte qui témoigne d'une modernité bien assimilée; votre poème, de plus, est d'un accès facile et d'une longueur très raisonnable.

Sur le fonds, la réflexion est à la fois drôle avec un certain humour tout en étant plus profonde, mine rien.

En un mot, un bon moment passé en votre compagnie.

   LylianR   
21/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Votre poème a le goût des fraises et il se picore avec gourmandise.

Quand au commencement du printemps
elle goûtait les fraises au bout de mes doigts
directement
C'était bien joli et ce souvenir m'emplit encore d'une joie incertaine
où je sens poindre
le désordre

Un jardin d'Eden que j'aurais aimé plus grand, c'est à dire un texte plus long tant il était agréable à lire.
Il me semble que vous avez juste effleuré le sujet mais vous l'avez fait avec talent.

Au plaisir de vous lire encore et encore.


Oniris Copyright © 2007-2018