Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Salvia : Complainte ouvrière [concours]
 Publié le 22/10/08  -  4 commentaires  -  1265 caractères  -  13 lectures    Autres textes du même auteur

Accroche à ton bras un morceau de chiffon rouge.


Complainte ouvrière [concours]



Ce texte est une participation au concours n°7 : Au travail ! (informations sur ce concours).




Incliné dans ce sens, fléchi dans celui-là,
courbaturé sans fin toujours je dois
démonter disséquer désosser
la machine à mystère,
au chalumeau lui faire cracher ses étincelles.

Je dois encore
déboulonner le ciel et dévisser le sol,
ouvrir au racaniac l’horrible sens du mot cruel
ou sans un haut le cœur,
percer la molle entraille du monstre mécanique
en usant du marteau-piqueur.

Je suis un bricolo maniaque,
à la pointeuse pointilleuse,
à l’établi wifi,
tablier estampillé,
range-boîte à outils rangé.

Mécano mégalo, mon métier est ardu.
Le smic, le dos foutu, la sécu qui s’en fout.

Le patron est en fuite,
la secrétaire enceinte,
et le comptable en plein doute.

Trinité vanité banqueroute,
tant de petits ouvriers à la triste mine
et pas le moindre syndicat.

Que fait Zoro que fait Zola,
que faisons-nous-là, dans nos anoraks,
notre boîte à tartine à la main ?


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Bidis   
22/10/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J’ai nettement préféré, de Salvia, son assez génial « J’habite une mine » même si je le trouvais hors sujet.
De ce texte-ci, de petites choses percutantes, je retiens une émotion désabusée, voire un peu de désespoir, qui me semblent très bien rendus.
Mais : « Incliné dans ce sens, fléchi dans celui-là, » ? Ce « celui-là » me semble malvenu et "Que fait Zorro que fait Zola" un peu facile.

   David   
22/10/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Salvia,

Il m'a beaucoup plu, un humour noir bien décalé, et de grand moment de poésie :

"ouvrir au racaniac l’horrible sens du mot cruel"

[Le vers suivant : "ou sans un haut le cœur", ça ne serait pas - où - plutôt ?]

"Que fait Zoro que fait Zola,
que faisons-nous-là, dans nos anoraks,
notre boîte à tartine à la main ?"


Si c'est du vécu, c'est signe d'une grande richesse intérieur d'arriver à décrire son métier ainsi, un grand bravo !

   Doumia   
29/10/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Moi j'ai beaucoup aimé le choix des mots qui donne à ce poème des sonorités amusantes, sans compter un côté bien vu et donc savoureux. Un style qui me plait en tout cas.
Bravo.

   Menvussa   
7/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est plein d'humour, avec pour thème un sujet assez grave et pas facile à traiter, ça m'a franchement plu.


Oniris Copyright © 2007-2020