Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Coup de vent
 Publié le 14/10/08  -  6 commentaires  -  626 caractères  -  130 lectures    Autres textes du même auteur

Ah ce vent coquin, qui ne retrousse pas que les jupes des filles !


Coup de vent



Venant de tous côtés le vent fait friser l’onde
Et le Rhône n’est plus ce tranquille miroir,
Car l’on voit les reflets de Valence la blonde,
Frissonner sur ces flots, que rend sombres le soir.

Attentive à la voix de ce mistral taquin,
J’écoute ses sursauts effeuiller les platanes
Et je ris de l’aplomb de ce jeune coquin,
Chahutant d’un curé, les plis de la soutane.

Des gamins réjouis, apprécient le spectacle
Et s'esclaffent très fort devant l’effarement
Du prêtre défroqué, qui loin du tabernacle
Serre fort contre lui, ses jupes honteusement.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   ristretto   
14/10/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
plaisant cette fin en sourire

et Brassens revient en mémoire

"tu croises le vent, le vent fripon, prudence prend garde à ton jupon.."

merci

   Anonyme   
14/10/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Un petit bijou.
Musical, amusant, coloré
De la poésie tout simplement

   Anonyme   
7/11/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Mises à part deux fautes de décompte de syllabes (vers 9 et 12), ce coup de vent me parait bien fripon...

Sympa comme tout!

   mimich   
19/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est un poème gentiment taquin.Depuis longtemps on peut se moquer de la soutane et même du pape qui est désacralisé mais malheureusement pas encore des rituels absurdes et exigeants d'autres croyances.Il existe une "auto-censure" dans certain domaine.
Quoi qu'il en soit, ce fougeux mistral m'a beaucoup plu, et je ne trouve rien à redire à la métrique des vers 9 et 12, les temps forts sont parfaitement accentués.

   Anonyme   
19/11/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'ai beaucoup aimé ce jeu du vent.
Pour moi le vers 9 est juste ré-jou-is.
Par contre le 12 est mauvais.
ses ju-pes- hon-teu-de-ment(13 pieds)
Salut titefee reine des montagnes!
n'importe quoi

Bon en tout cas c'est un joli poème.
Bye for now

   Anonyme   
19/11/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Si c'est une scène vue et rapportée, c'est assez étonnant : j'ignorais que les garnements actuels se livraient encore à ce genre de pitreries.
C'est très cinématographique.
Outre le dernier alexandrin qui n'en est pas un, il y a à mon avis un peu trop de virgules placées au centre des vers, et qui hachent la cadence.
Quoiqu'il en soit c'est un agréable moment de lecture.


Oniris Copyright © 2007-2019