Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Il écoutait la brillance des flûtes
 Publié le 10/09/07  -  2 commentaires  -  1194 caractères  -  56 lectures    Autres textes du même auteur

Communion avec la musique.


Il écoutait la brillance des flûtes



Les yeux mi-fermés il écoute la brillance des flûtes
Et à son sourire c’est comme si devant lui passaient
Des vols de colombes légères comme des volutes
Alors je ne résiste pas et lui vole un aérien baiser.

Sa bouche s’arrondit et suis heureuse d’avoir osé
Le sortir de son rêve et de cette musique si lente
Qu’elle reste parfois suspendue et comme éthérée
Pour éclater soudain en notes cuivrées étincelantes.

Il ouvre ses yeux d’un bleu céleste et émerge alors
De sa rêverie que je n’aurais pas voulu interrompre
Il me murmure ému qu’il rêvait à nous deux encore
Et a senti mon baiser et son cœur battre à tout rompre.

Depuis la musique préside à nos jours et je contemple
Comme elle le possède et comment il est en adoration
Quand silencieux il communie ainsi que dans un temple
Mais ne lâche pas ma main les yeux brillants de passion.


Pour l’écouter :

http://www.archive-host2.com/membres/up/1086141494/ilecoutelabrillancedesflutes.mp3


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
10/9/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Pour Boèce, tout dans l'univers est établi selon l'ordre des nombres.
Ces vers font partie de cette "Musica Humana" au sens du reclus de Pavie.
La scansion syllabaire ici donne d'étonnantes musiques diatoniques

J'aurais aimé une ponctuation qui établisse un autre rythme

Du genre


"Et, à son sourire, c'est comme si, devant lui, passaient"
(série de iambes brèves et longues)
Mais Tittefee en a décidé autrement (sourire)

De très beau vers!

   Anonyme   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Oui c'est beau, bien écrit.
Mais je n'ai pas vraiment accroché.
Je ne sais pas pourquoi : peut-être le thème qui ne me plaît pas trop, ou peut-être que je n'ai pas bien compris le fond…


Oniris Copyright © 2007-2020