Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Il y a à travers les cils...
 Publié le 22/09/07  -  1 commentaire  -  1070 caractères  -  68 lectures    Autres textes du même auteur

Celle qui échappe est celle que l'on regrette.


Il y a à travers les cils...



Il y a à travers les cils des éclairs de laque noire
Qui rendent ses regards bien plus que païens
Et vous ne savez que fixer, de cette peau ivoire
Ou de ses lèvres rouges, ou de ses belles mains.

La goutte de cristal dans le creux de sa poitrine
Offre des arcs-en-ciel à chaque pulsation du cœur
Et vous savez bien que ce qu’en vous elle devine
Restera discret car de l’amour de vous elle a peur.

Si d’autres gorges ont reçu comme scapulaires
Ce même bijou qui faisait de vous leur fier amant
Il n’y en a qu’une qui troublant vos nuits solitaires
N’ayant jamais dit oui provoqua de noirs tourments.

Oh ne prenez pas maintenant ces faux airs de martyr
Il fallait qu’un jour une belle ose enfin vous dire non
Et sur vos mélancolies n’allons pas nous appesantir
Demain ou après-demain vous aurez oublié son nom.


Pour écouter ce texte c’est ici


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
22/9/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'écoute son regard qui souvent n'est pas noir.
Filtre à travers ses cils un peu de mes espoirs
De la voir me sourire et me dire "Il est tard!"
J'entends encor sa voix comme un air de cithare.


Oniris Copyright © 2007-2019