Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Pauvres pécheurs !!!
 Publié le 18/10/07  -  2 commentaires  -  1764 caractères  -  16 lectures    Autres textes du même auteur

Juste quelques péchés, pour vous les hommes... Mais les femmes n'en sont pas exemptes non plus...


Pauvres pécheurs !!!



Hommes, votre naïveté vous encense,
Car elle n’a pas réussi à faire offense
À vos souvenirs toujours ébouriffants,
Et n’a pas effacé la trace de l’enfant.
Votre innocence vous fait nous assurer souvent
Que vous n’avez jamais péché, Ô non grand Dieu !
Car ce n’est absolument pas votre faute, assurément
Si en étant un homme, vous jouissez d’un non-lieu.

Alors passons si vous le voulez en revue votre défense,
Et à votre péché d’orgueil attaquons nous d’abord !
Vous nous rétorquez que c’est durant votre enfance
Que votre mère vous susurra que vous étiez son trésor.

L’avarice vous fait bien rire et vous nous dites
Qu’en économisant longtemps vos propres deniers
Vous pourrez les dépenser, pour nous, par la suite,
Et nous offrir tous les robots pour cuisiner !

La luxure, la main sur le cœur vous nous jurez
Que ce n’est pas de votre faute si la demoiselle
Avait tout fait pour vous séduire et vous amener
Par des manœuvres licencieuses à la bagatelle !

L’envie, mais non jamais vous ne l’avez !
Même si vous vous retournez sur une femme
Un malicieux sourire en coin vous continuez à regarder
Son reflet dans une vitrine où vous vous attardez.

Quant à la colère, qui est parfois mauvaise conseillère,
Alors que nous connaissons votre caractère fier,
Vous pensez immanquablement que c’est à cause de nous
Que vous avez perdu le contrôle en vous rendant jaloux.

Et hier encore, rappelez-vous de votre paresse,
Lorsque vous vous absorbiez dans vos mots croisés,
La télé allumée, un œil sur la foule en liesse,
Regardant le match de rugby, vous, en débraillé !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Pattie   
11/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
J'aime bien les poèmes qui caricaturent les hommes et les femmes s'ils ont du second degré, et ici, on sent bien l'oeil malicieux de Titefée !
Quelques petites maladresses, comme ce vers aux mots mal sonnants : "Votre innocence vous fait nous assurer souvent (...)". Ce n'est ni joli ni clair. Je n'aime pas quand on tord les phrases pour coller à la forme.

   Faige   
4/9/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Hum hum ! J'aime trop pour être objective !
J'ai beaucoup ri ; beau jeu avec les clichés, rebattus, ici réhaussés, et avec tant d'ironie !

Dites-moi, il y aura bien un homme pour répondre, non ?


Oniris Copyright © 2007-2019