Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
TITEFEE : Si douce est la nuit
 Publié le 04/12/07  -  2 commentaires  -  1550 caractères  -  17 lectures    Autres textes du même auteur

Rien à dire, quand c'est à vivre.


Si douce est la nuit



Si vous vouliez l’écouter en même temps que vous la lisez, vous pourrez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.archive-host2.com/membres/up/1086141494/poesie/sidouceestlanuit.mp3



Cette nuit, par vagues successives, Éole
Est venu caresser les blanches corolles
De mon cerisier, et, mes délicates roses
Qui ne sont encore que tendres boutons,
S’entrouvrent, vaincues, en froissés jupons
Quand une abeille ivre de pollen s’y pose

J’observe le vol noir des corbeaux criards
Qui partent en troupe chercher leur pitance
Et reviendront tard dans l’indigo du soir,
Coloniser platanes et peupliers immenses.
Toi, tu es là, à me regarder et je le devine
À ton souffle qui fait frissonner mon échine

Tu me dis souvent que je suis ta fée magique
Et sais réveiller ta jeunesse, encore et encore,
En m’avouant que jamais pareil moment unique
N’a révélé cet appétit de si tendre corps à corps.
Alors Je te crois quand tes yeux bleus s’éclairent
Et que, ardent, tu dis mon nom en notes claires

Comment transcrire alors cet instant délicat,
Si plein de tendresse que seul le désir vaincra ?
Je sens tes mains qui doucement me câlinent,
Épousent mes formes et effleurent ma poitrine,
Attendant patiemment que je t’offre mon cou
Pour des baisers doux qui deviendront vite fous


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Bidis   
9/12/2007
J'adore la première strophe et la seconde jusqu'aux peupliers... Mais, très subjectivement, je déplore que cela ne continue pas dans ce sens. Mais ce n'est que mon avis et je comprendrais très bien qu'il ne soit nullement partagé. Au contraire même ! C'est pourquoi je ne mets pas d'évaluation.

   patrice   
14/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
un très joli poème...j'aime un peu moins le dernier paragraphe.


Oniris Copyright © 2007-2019