Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Toinette : Graine
 Publié le 19/09/21  -  3 commentaires  -  513 caractères  -  100 lectures    Autres textes du même auteur

Ces liens d'amour qui nous protègent…


Graine



Au sommet de mon âme
J’aurais aimé
Planter ton ombre
Et m’y lover

S’il existait un Havre de Paix
Sur sa porte de bois
Ton nom
Serait gravé

Un souffle, un seul
Comme clé suffirait
Berçant tes cheveux
De chanvre et d’étain tissés

Car seule ton ombre
Majestueusement tressée
Saurait abriter mon cœur
Pour l’éternité

Au sommet de mon âme
J’aurais aimé
Planter ton ombre
Et m’y lover


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   socque   
1/9/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Adoration, regret de ce qui aurait pu être… Le thème de l'amour perdu ou jamais accompli n'est certes pas neuf en poésie, toutefois je trouve dans votre poème plusieurs éléments qui me touchent malgré le rebattu du sujet.

Déjà, j'aime bien que grammaticalement rien ne détermine le genre de celui/celle qui aime ni de celui/celle qu'on aime. Ainsi demeure-t-on dans un vague qui, paradoxalement, ancre me semble-t-il le propos en l'universalisant : amour éternel, susceptible de transpercer chacun et chacune.
En deuxième lieu, et à ma grande surprise, je pense qu'ici la majuscule systématique en début de vers sied bien. D'ordinaire je grognasse contre cette disposition pour des vers libres (d'autant qu'ils sont courts), mais en l'occurrence je crois qu'elle ajoute à la solennité ; le narrateur ou la narratrice est touché(e) en plein cœur d'une manière ineffaçable.
Enfin, plusieurs images me plaisent fort, les cheveux de chanvre et d'étain, l'ombre tressée, et ce qui pour moi représente, dans sa simplicité, le cœur du poème :
Sur sa porte de bois
Ton nom
Serait gravé

Le sujet, je le répète, ne m'emballe guère, mais il me paraît décliné avec intelligence et sensibilité.

   papipoete   
19/9/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
bonjour Toinette
Je ne sais pas vraiment de qui parle l'héroïne, d'un enfant, de sa mère ? de quelqu'un de très aimé quoi qu'il en soit, pour écrire de si jolies phrases, emplies d'amour et de regrets... une âme partie trop tôt ?
NB la 3e strophe, avec son second vers me trouble, d'autant que le rythme n'est ici pas ponctué.
La seconde strophe me plaît particulièrement !
Un bémol pour la ponctuation ; soit l'on ne ponctue pas du tout ou bien le contraire...
Aussi, les strophes en " libre " n'imposent pas de majuscule, en retour de ligne.
Mais ce texte me plaît quand-même !

   Proseuse   
5/10/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Toinette,
Un poème d'Amour, ça c'est sûr ! mais lorsque je le lis, je ne parviens pas à penser à un Amour "réel" mais plutôt idéalisé ... un amour tellement grand qu'on ne sait pas bien ou le mettre ... au sommet des âmes, dans un havre de paix qui n'existe pas ... dans un souffle, dans l'éternité ! mais la lecture est bien plaisante , merci pour le partage


Oniris Copyright © 2007-2020