Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Viana : Étoile filante
 Publié le 12/07/18  -  8 commentaires  -  676 caractères  -  149 lectures    Autres textes du même auteur

La loose.


Étoile filante



J’avais quelques étoiles dans mon ciel,
quelques étincelles pour toi,
jolie Ginger.

On n’imagine pas à quel point
le cœur peut être trompeur
et combien j’ai peur
aujourd’hui
dans mon ciel sans couleurs.

Je ne sais pas combien de baisers
jetés à la mer, éphémères ou fébriles,
sont allés jusqu’à ton île.

Mes étoiles ne brillent plus.
J’ai du chagrin dans l’atmosphère
et mon trésor, ma Ginger, mon bien
sur un autre hémisphère.

T’es partie Ginger,
rien que pour partir,
loin.
J’aurais tant aimé être
Ton voyage.


Le 19/06/2018


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   MonsieurF   
2/7/2018
 a aimé ce texte 
Pas
Je ne comprends pas bien l'utilité de mettre la date.

Un poème que je n'ai pas trop aimé: le rythme me paraît forcé, pas fluide. Par exemple les vers des strophes 3 et 4 sont très longs, et ne sont pas coulants.
L'idée du départ de l'être aimé est plutôt bonne même si classique et je trouve un peu des accents à la Gainsbourg. Mais les quelques rimes de ci de là, sont un peu forcées et accrochent pour moi.
Bref, pas convaincu.

   Lulu   
2/7/2018
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Je n'ai guère été invitée à lire ce texte avec comme mots de présentation : "La loose"... Y voyant d'abord quelque chose de négatif, et de peu poétique, mais c'était un a priori dont j'avais conscience… Alors, j'ai lu.

J'ai bien aimé ce poème, finalement. Le lien avec les étoiles, les étincelles. Ainsi, le lien avec ce que peut avoir de lumineux l'amour… Mais le titre annonce clairement une dimension furtive que le poème ne dément pas : "T'es partie Ginger, / rien que pour partir, / loin." et ce regret sensible qui me fait penser à autre chose que "la loose", à moins que je ne comprenne pas ce terme. Regret exprimé par les mots de la fin : "J'aurais tant aimé être / Ton voyage". Très beau, par ailleurs. La dernière strophe est ma préférée. Elle est plus concise, plus directe.

J'ai moins aimé le possessif "mon" dans "dans mon ciel sans couleurs". J'aurais mieux vu "ce ciel sans couleurs", histoire de sortir un peu du "je" tout en étant.

En revanche, j'ai trouvé ce possessif plus approprié ici : "et mon trésor, ma Ginger, mon bien", car il précise l'attachement.

Bonne continuation.

   LylianR   
12/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai apprécié le jeu des pronoms personnels dans "mon ciel", "mes étoiles", "mon trésor", "ma Ginger", "mon bien" opposés à "ton île", ton voyage" qui met bien une distance entre je et tu. Distance physique et affective.
Il y a ce thème de l'espace qui renforce cette idée de distance de séparation : étoiles, ciel, mer, jusqu'à ton île, l'atmosphère, un autre hémisphère, pour partir, ton voyage.
J'ai bien aimé ce poème mais il manque un petit quelque chose pour le faire décoller vraiment.

   papipoete   
12/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour Viana
Tu étais ma lumière, mon étoile dans ce ciel, qui aujourd'hui ne brille plus !
Je n'ai pas la chance avec moi ; c'était trop beau, tu étais trop belle pour moi ?
Tu es partie, comme ça pour t'en aller loin de moi ; je t'envoie des baisers S.O.S., des bouteilles à la mer emplies de larmes ; pourquoi ne m'as-tu pas emmené avec toi !
NB je pense que le héros a tiré un lot trop magnifique pour lui ; elle s'est rendu compte Ginger, que vous n'étiez pas son " Fred ", et s'en est allé le chercher aux antipodes .
Pour un amoureux aussi éperdu, je trouve que : " quelques étoiles/quelques étincelles ... " font " petit " ; j'aurais parlé de " myriades, de millions " !
le vers " ma Ginger, mon BIEN " dérange ; j'aurais songé à " oxygène ou autre mot, non possessif ! "
la dernière strophe est ma préférée !

   PIZZICATO   
12/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien
" la loose " une expression originale pour définir un amour perdu.
Une écriture sobre, des images intéressantes.
" On n’imagine pas à quel point
le cœur peut être trompeur "

" combien de baisers
jetés à la mer, éphémères ou fébriles,
sont allés jusqu’à ton île"

"T’es partie Ginger,
rien que pour partir,
loin "

Un texte plaisant.

   Vanessa   
13/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour,
La poésie libre, ce n'est pas si simple.
Il y a dans votre texte des accroches dans la métrique qui m'ont un peu gênées.
Notamment la troisième strophe.
J'ai beaucoup aimé les deux dernières.
"J'ai du chagrin dans l'atmosphère. .." c'est très joli.
:-)

   Robot   
13/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Cette étoile filante qui semble laisser des regrets est assez émouvante. Un petit bémol pour les rimes et les mots en sphère qui sont un peu pesants. Ça nous sort de cette ambiance nostalgique et triste qui baigne le texte.

La dernière strophe est vraiment réussie. C'est une belle conclusion.

   Eclaircie   
15/7/2018
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bonjour Viana,

J'ai laissé mûrir et je viens commenter..(sourire).

Ce qui m'avait le plus dérouté c'est le titre et ce Ginger, je me suis dis qu'il devait y avoir un rapport avec une star américaine, domaine dont j'ignore tout et dont je me tiens, donc éloignée.

Passé ce "handicap", j'ai pu me laisser porter par les mots et imaginer ce que je voulais, ce qui en poésie me plait toujours bien.


J'espère que vous repasserez sur le site et entamerez une discussion pour aller plus loin.

Éclaircie


Oniris Copyright © 2007-2018