Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Forums 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
Vincent : Le fil
 Publié le 05/11/22  -  8 commentaires  -  1186 caractères  -  116 lectures    Autres textes du même auteur

Dépression.


Le fil



https://sd-6.archive-host.com/membres/up/aff91597cfc10f7ab7a2abea9625c02d892454b1/LE_FIL.mp3
Enregistrement : Julien Cauchois


Ce fil d'amour
c'est difficile quand vient la nuit
dans son jardin tout y est gris
comment trouver un peu de joie
voir nos pensées est un exploit
on cogne partout
on est inquiet
notre univers est enfermé
le moindre bruit vibre en notre âme
on cherche en vain notre sésame
l'espace en nous est différent
il n'arrête pas
il est plus grand
il nous fait peur
on est sonné
on ne sait pas où s'arrêter
on tourne au fond de nos pensées
elles voudraient bien être éclairées
le monde en nous est rétréci quand dans sa tête il est minuit
c'est difficile quand vient la nuit mais que voit-on
un fil qui luit
il nous emmène dans les lieux noirs chassant ainsi le désespoir
ce fil d'amour peut nous guider dans notre vie d’obscurité et le trouver
c'est important pour éviter tous nos tourments


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Queribus   
27/10/2022
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour,

J'ai bien aimé le côté très moderne du texte et la déclamation à la "Léo ferré" et son côté "Rimbaud" qui lui conviennent bien. Ce texte fait très slam en même temps et pourrait être aussi déclamé de façon différente par d'autres interprètes. Bien que pas très gai, le texte se laisse lire volontiers avec une écriture contemporaine bien assimilée qui m'aura beaucoup lu.

Bien à vous.

   Cristale   
28/10/2022
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour,
La musique et les mots du narrateur s'étirent comme ce fil de désespoir dans la voix grave et lancinante de l'interprète.
Un écho Vangélis-Thiefaine avec des sonorités peu habituelles et qui me surprennent agréablement dans cette catégorie sur Oniris.
Le fil d'amour est la seule vraie issue pour sortir du noir.
Un texte qui prend aux tripes.
Merci et bravo à vous deux : écrivain et interprète.
Cristale
en E.L.

   Donaldo75   
30/10/2022
 a aimé ce texte 
Bien
J’ai beaucoup aimé cette chanson pour l’adéquation entre la musique et le texte ; la déclamation va bien avec le ton du texte et la musique par petites touches renforce ce que les vers expriment, exposent même dans une atmosphère sombre et inquiétante. Tout ceci m'a fait penser aux chansons du groupe britannique And Also The Trees en version slam ou déclamées et c'est peut être également ce qui explique mon impression d'auditeur et la prochaine remarque de ce commentaire. J’aurais probablement posé une évaluation encore plus forte si la voix avait été au niveau de la musique et des paroles. C’est là mon seul bémol.

   Provencao   
5/11/2022
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour Vincent,

" ce fil d'amour peut nous guider dans notre vie d’obscurité et le trouver
c'est important pour éviter tous nos tourments "


Sous le charme de cette musique, de ces mots et c'est véritablement " cet univers enfermé "qui s'affirme lui même dans ce desespoir à travers ces lieux noirs que se forme " le fil d'amour".

Au plaisir de vous lire
Cordialement

   Corto   
5/11/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Vincent,
Vous avez composé un ensemble texte/voix de belle allure.
Le texte est plein de sens, sans en faire trop, évocateur de cette lutte sans fin pour "trouver un peu de joie" même "quand dans sa tête il est minuit".
Belle formule que "ce fil d'amour peut nous guider dans notre vie d’obscurité".

Pour une fois je vous dis bravo pour le côté musical. Dans certains passages j'ai cru entendre Léo Ferré et c'est un compliment. Peut-être pourrait-on espérer au niveau mélodique quelques variations réduisant ainsi un aspect parfois répétitif.

Encore bravo.
Corto

   Anonyme   
6/11/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai trouvé ce poème assez noir par moment mais aussi curieusement positif avec ce fil d'amour. Les mots sont simples et pourtant ils donnent a réfléchir. Bravo !

   Vincent   
6/11/2022

   Lotier   
6/11/2022
Une pérégrination douloureuse, laborieuse, toute en tâtonnements de pensées, de sentiments et de mots, une gêne palpable dans la respiration des phrases et des « on » et des « nous » et des « sa », comme si l'identité se délitait dans la défiance de soi.


Oniris Copyright © 2007-2023