Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





A propos de Il est des retours
Expert Onirien
Inscrit:
05/09/2009 17:49
De France - Grenoble
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Post(s): 3321
Hors Ligne
C'est sur le tard que je remercie celles et ceux qui ont honoré ce texte de leurs commentaires et appréciations.

Oui, la terza-rima est une belle forme qui se prête bien à la répétition d'une idée maîtresse : tout peut renaître, jusqu'à la marteler, à travers les saisons, les cycles naturels, les retours de flamme d'un feu ancien.
Ma première strophe semble avoir poser à certains des difficultés de lecture. Il faudrait lire : "Il des des retours doux comme des sarabandes, ou (comme) le roux de l'automne et son rythme endiablé, pour que valse le vent au creux perdu des landes.
Pour moi, l'automne est au même plan que les sarabandes, revenant d'année en année et se jouant du vent.

Pour répondre à Larivière, le retour qui a lancé ce grand mouvement tournoyant est la perspective qu'un amour découragé puisse renaître de ses cendres.
Mais qui est maître de ces choses, sinon à travers l'attente.
"Il est des retours fous qui n'attendront que toi."
Dans l'immédiat qu'il est agréable d'écrire à celle que l'on aime et d'user de la poésie pour cela.
"Il est des retours beaux comme un regard de femme
Qui vous pousse à genoux à engager la foi
D'un vers de poésie au secret de son âme"
Qui peut juger et jurer de l'influence profonde de la poésie courtoise ? ;)

Contribution du : 26/11/2010 15:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de Il est des retours
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32666
Hors Ligne
Citation :
Qui peut juger et jurer de l'influence profonde de la poésie courtoise ? ;)


Moi ! je juge l'influence profonde et je le jure sur... la musique qui en découle ?

Pour lire Il est des retours

Pour ce passage :

Citation :
Il est des retours doux comme des sarabandes,
Ou le roux de l’automne et son charme endiablé,
Pour que valse le vent au creux perdu des landes.


J'ai eu tendance à lire, "Il est des retours (... ) où" plutôt que "ou" ce qui fait croire la phrase incomplète. C'est un enjambement en fait qui prend les deux premiers vers en entier. Peut-être que supprimer la virgule de fin du premier vers lèverait l'ambiguïté, ou le mauvais pli que peut prendre la lecture, la mienne au moins.

Contribution du : 27/11/2010 15:08
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : A propos de Il est des retours
Expert Onirien
Inscrit:
05/09/2009 17:49
De France - Grenoble
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Post(s): 3321
Hors Ligne
La suppression de la première virgule est effectivement une idée.

Contribution du : 27/11/2010 17:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020