Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Commentaires sur Novembre 1977
Maître Onirien
Inscrit:
21/12/2008 20:51
De Belgique Province de Namur
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 18050
Hors Ligne
Tout d’abord merci à mes commentateurs habituels qui depuis bientôt 14 longues années me suivent même si parfois comme mon cher papipoète ont du mal à me suivre. Ce texte très autobiographique écrit en décembre 2020, j’ai très longtemps hésité à vous le partager tant il m’était personnel. J’ai eu aussi une longue absence sur ce site tant depuis bientôt 5 ans ma vie a été profondément bouleversée et m’est difficile à vivre en tant que poète ce que je suis vraiment dans mon style de vie faite de tristesse et de doute. Heureusement j’ai parfois de sacrées illuminations et alors en peut-être maniaco-dépressif je m’emballe et me permets beaucoup d’exubérances qui me valent de miens critiques et reproches. Qu’a Cela ne tienne puisqu’à bientôt 63 ans j’ai réalisé ce rêve de mes 16 ans être tout simplement poète. Ne m’en veuillez pas trop de ne pour ainsi dire ne plus commenter mes confrères, c’est un exercice qui m’est terriblement difficile n’ayant guère de talent de le faire et toujours cette peur d’être à côté de la plaque. Mais j’y travaille. Je terminerai en vous disant simplement que moi Léopold je suis un désespéré optimiste. À bientôt

Contribution du : 09/07 17:47:22
_________________
L'anarchie c'est l'ordre sans le pouvoir; l'humanité c'est de tenter de pouvoir arriver à ne se manifester que le positif qu'il y a en chacun de nous. Léopold...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Commentaires sur Novembre 1977
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 38670
En ligne
Bonjour Léopold,
J'ai eu droit à un com de ta part il n'y a pas si longtemps.
Je suis toujours trés heureux de lire les textes que tu nous proposes. La plupart du temps j'apprécie ton style et ta manière qu'il m'arrive trés souvent de reconnaître même en lecture anonyme. C'est le cas pour ce "Novembre 1977" que j'ai trouvé vraiment au top.
En attente du prochain.

Et je suis sûr qu'un petit effort de ta part nous permettra de lire plus souvent des commentaires sous les textes proposés par les autres auteurs. Puissent d'ailleurs ces échanges te permettre d'éloigner cette morosité dont tu nous fait part.
Bien cordialement - Robot.

Contribution du : 09/07 22:52:08
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Commentaires sur Novembre 1977
Maître Onirien
Inscrit:
15/10/2018 16:35
De Entre vignes et pins.
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 13722
Hors Ligne
Bonsoir Léopold,

Merci pour ce billet de retour.
Qui a dit qu'un "désespéré optimiste" ne pouvait pas faire un excellent poète ?
A lire ton dernier texte on sent que les tripes sont mises sur la table. Cela nous donne un poème qui capture son lecteur.

Vive la poésie qui sent la vie.

A te relire bientôt

Corto.


Contribution du : 09/07 23:06:19
_________________
"Entre un poème et un arbre se trouve la même différence qu'entre une rivière et un regard". Federico Garcia Lorca.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Commentaires sur Novembre 1977
Expert Onirien
Inscrit:
06/02/2020 00:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3435
Hors Ligne
N'étant pas un "commentateur habituel", je suppose que je n'ai pas voix au chapitre... pardon, je ne le ferai plus.

Edit : ou peut être que si ? À charge de revanche !

Edit 2 : en exposant ici ma sensiblité, je ne voulais pas toucher la votre... ou, si, peut être. "Quand sa mère accoucha d'Léo, c'était pour mourir aussitôt... dans les décombres, d'un bistro, c'était la guerre... il a grandi on n'sait comment... etc..."

Contribution du : 10/07 00:15:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Commentaires sur Novembre 1977
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 39860
Hors Ligne
cher Leopold
En tant que " vieux machin ", je radote ( me dirait Ninon ) mais durant bien longtemps, je ne commentais pas les poèmes, et... ne remerciais même pas sous mes parutions ! 'y d'vait y'avoir des neurones débranchés dans ma cervelle !
Puis, d'un coup ( un ami d'ici me conseilla de le faire ) et depuis je tâche de rattraper cette erreur, pour laquelle on pût me donner " je dois remercier ceux qui m'ont lu, et venir sous les textes parus tenir des propos de mon cru "... à conjuguer à tous les temps de l'indicatif !
Depuis lors, ma plume tel un papillon par un Buddleia attirée, vient dans ces colonnes, déposer quelques mots et cher Leo, bien souvent m'éloigner à des années-lumière du propos de l'auteur !
Et jusqu'à présent, nul ne m'en tînt rigueur ; alors je continue !
Tu ne pètes pas la joie ( je connus la question et poétisai beaucoup là-dessus ), mais tu écris toujours ! Alors, rien n'est foutu ; continues, même sur des sujets à pleurer, à inonder le Sahara...
On t'attend, enfin moi je t'attends mais un texte à ma portée... faut que j'te suive !
Courage l'ami !
papipoète

Contribution du : 10/07 13:59:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Commentaires sur Novembre 1977
Expert Onirien
Inscrit:
27/04/2018 09:19
De FRANCE
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7454
Hors Ligne
Salut Léopold , je suis terriblement "nouveau" et limite candide , j'aime vous lire et je sais combien les tourments de l'esprit son les moteurs de nos inspirations .

Mais oui c'est clair ,le "néo" que je suis vous le dit ,vous êtes bien plus poète que moi (et je crois l'être un peu!)

ne jamais lâcher la plume , c'est elle qui nous tiens!

Contribution du : 11/07 10:38:17
_________________
Citation :
Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages. Citations de Jules Barbey d'Aurevilly
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020