Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 5 6 »


Re : Description à thème par quinzaine.
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 14541
Hors Ligne
@ embellie

Bravo pour cette description très visuelle du personnage de M. Vincent que, je crois, tout le monde ou presque peut retrouver dans son voisinage.

Le caractère bougon est compris dans le lot.


Contribution du : 12/03/2020 13:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Expert Onirien
Inscrit:
03/06/2019 10:01
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3622
Hors Ligne
Bonjour à tous.
Tout d’abord un grand merci à Alfin d’avoir proposé l’exercice. Thème : PORTRAIT

Alfin post 4
Le côté maniaque d’Alban (c’est bien Alban?!) m’ a fait penser à Adrien Monk. Description réussie d’un personnage intrigant.
Plumette post 6
Je trouve ton texte bien construit. D’abord une description du physique, puis de son environnement et de sa personnalité. Et comme toujours, c’est très bien écrit.
Animal post 8
On a le portait d’Antoine et la musique de tes phrases. Le deuxième texte est tout aussi gracieux.
Je dirai tout bêtement que ton écriture me plaît !
Cat post 16
Une approche très surprenante du thème. J’adore : « il s’habille de frissons...regards en déchirures.. » Quelle poésie !

Je serai plus terre à terre.


AU BISTROT

C’est un petit homme, qui, du lundi au vendredi, à dix-huit-heures, le buste gonflé, lève son bras droit plié, et pose son coude sur le bord du zinc.
Léger déhanché, croisement de jambes. Posture décontractée étudiée, monnaie sonnante et trébuchante dans la poche gauche de son gilet torsadé.
Sa lippe a la bougeotte quand il commande une tournée en imitant la grenouille, avec sa tête de crapaud. On lui répète, qu’il les fait bien rire, et Manu sourit. Quand on lui demande pourquoi il sourit tout le temps, Manu sourit encore.
« Qu’est-ce t’as sur la casquette ? » Manu refait les gestes du chef quand il a déversé le reste de café sur sa tête avant de lui donner le thermos à rincer. On s’offusque : « Il exagère, ton patron. » Manu s’étonne : « et alors ? c’était pour rigoler... »
Puis il ajuste sa casquette, passe sa main trapue sur sa chemise à carreaux verts et rouges, comme s’il l’époussetait. On la remarque : « dis, elle est neuve ? » La tête de Manu est sourire: « le pantalon aussi », renchérit-il. « Ça va pas... des tennis rouges avec du vert, ça va pas ...et il est trop grand, pour toi. »
Manu préfère les distraire plutôt que leur expliquer qu’il aime bien ces couleurs, et que le velours côtelé rétrécit au lavage.
Alors, on joue à lancer une cacahuète et à l’attraper avec la bouche ouverte, en faisant un pas en avant. Manu triomphe. Chaque perdant lui paie un verre. Ses joues bossues tournent au rouge, ses paupières s’évanouissent sur ses yeux globuleux.
Manu rentrera chez lui, avec sa bicyclette tatouée de drapeaux, la main sur le guidon, comme s’il la traînait. Le pas sera comme lui. Petit.


1625 caractères

Contribution du : 12/03/2020 17:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Expert Onirien
Inscrit:
06/04/2019 15:46
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6120
Hors Ligne
Qui ?

Il apparu un jour, on ne sut jamais d’où il venait ; physiquement rien ne le distinguait des autres , rien sinon un je ne sais quoi dans le regard, il avait d’ailleurs les yeux vairons, l’un était bleu, l’autre noir, le contraste était frappant, il semblait loucher, alors que son regard était parfaitement droit.
Il fermait parfois son œil bleu quand il était en colère et son œil noir lançait alors des éclairs qui ne donnaient pas envie d’insister, même pour plaisanter ; mais dans l’ensemble il était plutôt doux. Il surprenait les autres garçons, car il ne participait jamais à leurs discussions parfois houleuses , il restait debout, appuyé contre un mur, songeur, ces yeux bicolores fixés sur le néant, si on le dérangeait, il fermait son oeil bleu...
Les autres avaient pris l’habitude dans ces moments là, de le laisser à ses rêveries, on finissait par l’oublier, certains l’appelaient le Fada ou double-quinquet, mais lui laissait dire, conscient je suppose de son étrangeté.
Jamais on ne le vit fermer son œil noir, cela intriguait bien ses condisciples, mais ils ne s’étonnaient plus de ses nombreuses particularités.
Un jour il y eut une prise d’otages dans sa classe . Le preneur menaçait tout le monde avec un pistolet, tous les élèves étaient terrifiés, y compris le professeur ; notre bizarre s’approcha de l’individu, et malgré la menace de l’arme à feu, le fixa fermement et ferma son œil noir, l’individu interloqué, tomba foudroyé...
Le lendemain le Fada avait disparu.

Nombre de caractères incluant les espaces 1492.
Cordialement,
poldutor

Contribution du : 12/03/2020 17:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 14541
Hors Ligne
@ maria post 22
Voilà un portrait criant de vérité. Qui n’a pas connu ces piliers de bistrots vantards et hâbleurs qui se font payer des verres en faisant rire les autres ? Toute leur attitude est étudiée dans ses moindres détails, et c’est très bien observé ici. Ils jouent la sympathie mais ne le sont en général pas du tout. Cela, seules leurs familles le savent. Cet homme qui se croit intéressant n’est que petit. C’est bien vu.

@ poldutor post 23
Un portrait bien rendu que celui de ce singulier garçon aux yeux vairons. Sa particularité physique attire l’attention et, évidemment, les surnoms fantaisistes. Mais il sait se faire respecter d’un demi regard bien noir… Seulement l’œil « noir » n’est pas celui que l’on croit et le fantastique surgit avec cet oeil bleu justicier qui oblige le jeune héros à se dévoiler et donc, bien sûr, à disparaître. Mais il resurgira ailleurs, ce mystérieux Fada, emmenant dans ses bagages ses rêveries et son étrangeté.

Contribution du : 12/03/2020 19:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Maître Onirien
Inscrit:
27/04/2016 18:43
De Rhône
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 14708
Hors Ligne
Animal #12 j'ai bien aimé Marinette, sa belle âme et sa joie de vivre

Cat #16 beau portrait poétique, j'ai pensé que cela pourrait être un portrait du vent

Embellie # 20 tu as bien fait de faire venir Monsieur Vincent dans ce fil; Un peu susceptible ce Monsieur Vincent!

Maria #22 très visuel et très vivant. Le bon copain de bistrot, toujours jovial, mais dont on ne voit qu'une facette.

Poldutor #23 un trait physique très particulier qui se révèle être aussi un pouvoir étrange.

Contribution du : 12/03/2020 19:23
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Expert Onirien
Inscrit:
06/04/2019 15:46
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6120
Hors Ligne
Bonjour Maria #22

Voila le portrait type du pilier de bistrot un peu demeuré, l'est-il vraiment (?), un peu matois, mais surement très malheureux comme beaucoup de ces hommes qui la journée de travail finie, fonce au café pour ne pas se retrouver seuls en face d'eux même.
Il fait l'âne pour avoir du foin, et ça lui réussi...
Belle petite micro finement observée.
Cordialement.
poldutor

Contribution du : 13/03/2020 08:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Expert Onirien
Inscrit:
03/06/2019 10:01
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3622
Hors Ligne
THÈME DE LA QUINZAINE : PORTRAIT

Bonjour Poludutor post 23
J'avoue que le commentaire de Animal (que je remercie de son retour sur ma micro) m'a aidé à comprendre le pouvoir de l’œil bleu, car je n'avais pas lu "Qui ?" sous l'angle du fantastique. Et je pense qu'avec ton Fada aux yeux vairons tu as un excellent sujet de nouvelle.
Quant à mon Manu, je pense qu'on se moque souvent de sa petite taille, de sa lèvre qui tremble et de son accoutrement, mais comme il fait le pitre on aime bien sa compagnie au bistrot qu'il fréquente quotidiennement après le boulot...

Merci et belle journée.

Contribution du : 13/03/2020 13:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 14541
Hors Ligne
La quinzaine n'étant pas terminée, je tente encore un essai. Un mélange de portrait physique et psychologique qui ne concernent pas la même personne. Est-ce admis ?

PORTRAIT

Une envie pressante me prit durant mon jogging en forêt. J’étais accroupi derrière un buisson quand j’entendis des pas. A travers le feuillage, je vis un homme remonter le sentier. Vêtu d’un survêtement noir et bleu assez élégant qui jurait avec ses chaussures kaki genre rangers, il avait une allure dégingandée et avançait un peu voûté mais d’une démarche souple. Il était assez jeune, je crois. Une casquette à visière surmontait une masse de cheveux mi-longs plutôt crasseux dont des mèches retombant sur le front lui cachaient le visage. Seul son nez pointu émergeait et je me demandai comment il voyait où il posait les pieds. Il tenait en laisse un petit teckel noir et feu à poils longs. Je crus que cet homme était un garde-faune chargé du piégeage des nuisibles car ces chiens sont réputés pour la chasse au terrier et son maître portait une pelle à la main.

J’aime bien les rencontres de hasard, je bavarde volontiers. Mais là, vu ma situation, je préférai rester discret. Je m’inquiétais surtout du teckel qui trottinait en reniflant un peu partout. Il était à contre-vent mais je redoutais qu’il ne décèle malgré tout ma présence dans cette position peu glorieuse. Il n’en eut pas le temps. Son maître s’arrêta soudain, jeta un regard circulaire et leva sa pelle qu’il asséna sur le crâne de la pauvre bête, d’un coup aussi inattendu que brutal qui ne laissa pas à l’animal le temps de pousser un cri. Puis l’homme creusa vigoureusement la terre meuble, un peu à l’écart du sentier, par chance du côté opposé à mon buisson sans quoi il m’aurait découvert. En quelques pelletées, il acheva son trou, y poussa du pied le petit corps et le recouvrit. Tout avait été si rapide, si soudain… J’étais tétanisé d’horreur.

Les pas s’éloignèrent. Je me rajustai vite, en silence. J’allais suivre ce salaud jusqu’au parking et relever sa plaque. Il ne s’en tirerait pas comme ça. En passant, je jetai un regard sur la triste tombe et il me sembla voir la terre bouger. Mon cœur fit un bond. Cette ordure l’avait enterré vivant ! Je creusai avec les mains et emportai le petit corps inerte avec moi. Il gémissait faiblement dans mes bras. Il se ranima dans la voiture. Sauvé par son crâne dur, il n’était qu’assommé et s’en tirait avec une méchante entaille.

Le temps pris à dégager le petit chien a suffi à l’ignoble individu pour disparaître mais tant pis. J’y ai gagné un compagnon affectueux et attachant qui court les bois avec moi. J’ai juste changé d’itinéraire.

2472 caractères espaces inclus.

Contribution du : 13/03/2020 14:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Expert Onirien
Inscrit:
06/04/2019 15:46
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6120
Hors Ligne
Animal, bien sûr que c'est permis, surtout pour écrire une histoire qui parait si authentique, il existe hélas des individus assez lâches pour "assassiner" leur propre chien. J'ai presque l'impression que vous racontez une histoire vécue et si c'est le cas je suis sûr que le petit teckel coule des jours heureux auprès de vous.
Merci pour cette "mini" .
au plaisir de vous relire.
Cordialement.
poldutor

Contribution du : 13/03/2020 15:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Description à thème par quinzaine.
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 14541
Hors Ligne
@ poldutor

Merci de votre appréciation.

Non, ce n'est pas du vécu. Mes récits sont toujours imaginaires, basés sur l'observation de mon environnement et de mes contemporains.


Contribution du : 13/03/2020 16:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 6 »





Oniris Copyright © 2007-2020