Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 »


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
03/11/2017 07:02
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3730
Hors Ligne
Salut Senglar

Je n’ai rien condamné du tout. A quel titre, et au nom de quoi le ferais-je ? J’ai témoigné de mon incompréhension, et de mon peu d’appétence pour les poèmes à déchiffrer. Condamner, c’est mettre une bulle. Là, j’ai botté en touche. Je ne suis pas sectaire. Pour BSL, je n’ai fait que me référer à son com, publié, qui parle d’opacité.

Quant à tes relations avec ton copain Frenchkiss... ? Faut que je relise, mais je me demande si tu ne serais pas un peu fâché. Ce n’est peut-être qu’une impression. Moi, à ta place, je le lui dirais franchement. Ca te soulagerait.

Au fait, on a le maitre, on a le métreur, mais on attend …la maitresse. Là aussi il faut que j’intervienne ?

En toute amitié haineuse, Salut à toi, Senglar du…Hainaut. M

Contribution du : 19/06 17:44:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Dans le cadre de ce fil Claudia Tagbo est tout indiquée


:)))))))

Contribution du : 19/06 18:18:36
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5165
Hors Ligne
Mais comment, on s'engueule ici et je n'en suis pas !

Je me suis donc décidé à lire ton poème et j'ai trouvé un sujet de discorde possible.

Voilà ! Il se trouve que je travaille assez régulièrement le wengé, mais je n'ai jamais su comment prononcer ce nom propre.
C'est sans doute un peu bête, mais son terroir me pousse à le prononcer "wengué", bien que le français me pousse à le prononcer "wenjé", alors je m'amuse à le prononcer une fois comme ceci, une fois comme cela, mais je tombe toujours à côté.

Face à un néophyte, je ne risque rien, mais il m'arrive de rencontrer un pro du bois qui me dit : "Tiens, c'est amusant, vous prononcez ça wenjé !". Et le coup suivant, je corrige et un autre pro du bois me dit : "Tiens, c'est curieux, vous prononcez ça wengué !".

Alors, j'aimerais savoir si les farceurs se dégotent exclusivement dans la corporation sylvicole ou si le monde entier s'est entendu pour se payer ma poire.
Je fais entière confiance en ton expertise en matières africaines.

Contribution du : 19/06 19:00:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
31/01/2014 22:04
De quelque part entre ciel et terre
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7428
Hors Ligne

Oui ! Les « nuits de ronde bosse », je crois que cela n'avait jamais été fait cette image-là, ce genre de choses est mon plaisir d'écriture. :))


Que cela ait été écrit ou pas n'importe pas, on n'est pas toujours au courant, ni même à l'abri d'un plagiat - ça m'est arrivé, à l'insu de mon plein gré comme disait l'autre mais on me l'a fait remarquer -
enfin bref, ce n'est pas le débat, ce qui a de l'importance à mes yeux Senglar, c'est l'émerveillement provoqué par ce genre de formule poétique qui fait l'image . On peut la sentir sans la trouver, tourner autour du pot pendant longtemps, ou bien alors, elle te vient comme une illumination d'un seul coup d'un seul -hé! moi quand ça m'arrive, je me dis "wouaouh! comment j'ai fait?" mais je prends, je prends, bien sûr. Oui assurément, c'est un vrai plaisir d'écriture.

Enfin voilà, je sens que je m'éparpille et que je ne sais plus trop où je voulais en venir.
Juste te redire que ce qui fait la beauté de ton poème à mes yeux c'est son atmosphère. Tout simplement.

Merci encore

myndie

Contribution du : 19/06 20:27:32
_________________
"Les mots peuvent être "impuissants" et pourtant ils sont tout ce que nous avons pour étayer nos ruines". Joyce Carol Oates
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Je te reconnais bien là mon cher Stony ; malheureusement tout ça c'est du buzz.

pour ma part c'est à des professionnelles du Bois de Boulogne que je me suis confié avant d'écrire mon poème, adeptes du Saint Claude, j'ai entendu "wenjé" mais elles avaient quelque difficulté d'élocution à ce moment précis. Faudra que j'y retourne, du bon bois ce "wenjé", peut devenir addictif :)

Je me demande si j'aurais eu la même satisfaction avec le bois de bruyère, faut savoir donner de sa personne après tout.

Allez ! J'offre mon corps à la science...

Contribution du : 19/06 20:28:29
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5165
Hors Ligne
D'accord, merci du tuyau.
Je prends le Thalys, quitte la Brabantie et cours m'informer au Bois. Je crois qu'on y est expert en langues.
On y voit des statues qui se tiennent tranquilles tout le jour, dit-on.
Mais moi, je sais que dès la nuit venue, elles s'en vont danser sur le gazon.

Contribution du : 20/06 00:40:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4298
Hors Ligne
Bonjour Senglar,

Puisque ton fil s'est permis quelques dérives, je me permets d'en rajouter une petite en tant qu'ancien du bois (celui sans majuscule et pourtant celui majusculé dans lequel je suis passé de nombreuses années plusieurs fois par semaine en fin de journée de travail parisien... pour rentrer chez moi).
Concernant le bois de wengé, j'ai très rarement entendu des gens prononcer "wenjé", je dirais même qu'à chaque fois ça nous faisait tiquer quand quelqu'un s'autorisait ce qui nous paraissait assez saugrenu. D'ailleurs, la prononciation la plus habituelle s'écrirait plutôt "vengué". Enfin en France, en Belgique je ne sais pas. Les commerciaux du négoce du bois, qui se rendaient régulièrement dans les pays d'origine, véhiculaient également cette prononciation, sans exception, que ce soit ceux spécialistes en bois massif ou en bois de placage pour l'ébénisterie.

D'autre part, l'ami Senglar, je n'ai pas voulu jouer le pointilleux qui inciterait à douter de la pertinence de ce choix d'essence à cet endroit dans ton poème, mais sache qu'en plus de l'étonnement avouant que tu as découvert le wengé moins noir que tu le pensais (en fait il est marron très foncé avec des veines droites très dures, et elles presque noires), il jaunit assez vite à la lumière. Que ce soit dans une finition huilée, vernie ou même brute, il devient assez jaune sous les UV ; si bien que celui qui le retient pour une fabrication a bien intérêt à tenir compte de la luminosité de la pièce où il sera installé, sinon le meuble d'un beau brun profond peut se révéler être d'un jaune foncé comme de la vielle paille...
Ceci dit dans le poème "l'oeil palissandre en intaille de wengé...", quand il jaunit peut faire poindre une once de perfidie qui orienterait vers encore plus de mystère...:))

Vincente

Contribution du : 20/06 10:35:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2012 01:54
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5165
Hors Ligne
Senglar, j'ai hésité entre l'impolitesse de prolonger le HS sur ton fil et celle de ne pas remercier Vincente. J'ai tranché :
1. mes excuses pour le HS ;
2. Merci à Vincente. En Belgique, le W ne se prononce pas comme le V, que l'on soit francophone ou néerlandophone. Il faut dire que j'ai eu affaire exclusivement à des professionnels de Flandre où la succession d'un G et d'un E ne se prononce ni gué ni jé, mais d'une manière qui ne correspond à aucun phonème francophone. Ceci explique peut-être cela. En revanche, j'ai constaté les mêmes errements chez des francophones, mais qui étaient professionnels de la déco plutôt que du bois lui-même, ceci expliquant peut-être aussi cela.

Pour être complet, Senglar, j'avais un peu tiqué sur le palissandre, que je verrais plus volontiers en Amérique du Sud ou en Asie. Peut-être à Madagascar ? Vincente nous dira vraisemblablement que j'ai tout faux.

Contribution du : 20/06 12:40:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 4958
Hors Ligne
Au secours Vincente ! Faut que tu viennes me donner un coup de main ! A nous deux nous on va essayer de noyer Stony !

:D

Je plaisante Stony, ton intervention est des plus sympathiques, tu es toujours le bienvenu ici :) Tu sais, avant ton interrogation je disais tout bêtement "ouengé". C'est Wiki qui m'a fait entendre "wenjé". A mes yeux et quelle que soit soit l'oreille c'est le mot que je trouve beau. Il a une âme ce mot, l'âme des pays lointains et des bois précieux. Du pur rêve plein les mirettes d'Halima... Voilà que cela me donne un coup de chaud rétrospectif là. Snif !... maintenant que je revois ses yeux. Quels yeux ! Quel regard ! Amoureux et maternel en même temps, c'est possible ça ? Si calme, si reposé, si loin...


Tu es chez toi sur ce fil Ami Vincente, je bois ce que tu dis comme un nectar, une ambroisie. Quel idiot je suis de ne pas avoir pensé à te consulter. Merci pour ton intervention aussi bienveillante qu'éclairée :)))

Contribution du : 20/06 13:05:36
_________________
"Nous sommes du même bois, du même vent, de la même pluie, du même coup de gueule, du même silence... du même sourire..." LENI
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Elle Nehebka et senglar vous remercient de concert :)
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4298
Hors Ligne
Bon donc voici la suite à propos du wengé, elle n'ira pas forcément dans ton sens Senglar, celui de ton fil où il va falloir que tu procèdes comme le menuisier ou l'ébéniste qui se trouve contraint par un contre-fil. La méthode : inverser le sens d'attaque des fibres ou, si cela n'est pas possible, diminuer la profondeur de rabotage et affiner le grain de ponçage...

Appliqué à notre contre-fil onirien, cela proposera que tu puisses assouplir ton oreille pour entendre ces deux autres précisions. Pour le palissandre utilisé en Afrique, il peut être d'importation car ses origines sont Amérique du sud et Inde principalement, voire Sud d'Amérique du nord ou bien Madagascar, ou appelé "d'Afrique" pour des logiques commerciales peu scrupuleuses, sauf si l'on parle de celui provenant de Madagascar qui appartient bien, en marge, à l'Afrique.
D'autre part, il faut savoir que l'appellation "palissandre" est générique, elle spécifie l'essence d'un point de vue espèce. En fait, il y a plusieurs dizaines de sortes de palissandre (comme pour les acajou, autre grande classe d'essence de bois) qui chacune ont des caractéristiques et surtout des aspects très différents, si bien que pour le qualifier, on doit toujours adjoindre un qualificatif ou une origine (palissandre de Rio, palissandre de Santos, etc...).

Pour ton poème, il me semble intéressant malgré tout de conserver l'utilisation du palissandre, car quelques bois d'Afrique assez ramageux ont un aspect bien "palissandré" assez caractéristique. Ce sont certains zébrano débités sur dosse, certains ébène à veinage différencié débité sur dosse (très difficile pour un spécialiste à différencier), et même notre fameux wengé dans des parties de l'arbre au fil tourmenté ! Je te secours tout de même un peu là Senglar et je reste bien d'accord avec Stony...


Vincente

Contribution du : 20/06 17:40:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 »





Oniris Copyright © 2007-2019