Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


La fosse
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
@ Papipoète

« Les complices de crime ( commis ) au nom de dieux obscènes »

... le Kapital et ses avatars : rentabilité, profit, croissance, etc.

P-S : La guerre aussi, unit les hommes dans une solide amitié...
RAPPEL : Catastrophe de Courrières : 1100 enterrés vivants...

Contribution du : 26/08 09:14:58
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
... Et puis, qu'on en finisse avec ces légendes à paillettes !
La Mine a réduit des générations entières à l'état de bétail humain, logé, nourri, noirci à moindre coût, comme chevaux de trait à l'écurie. La solidarité était la condition de la survie, rien de plus.
Vous ne me croyez pas ? Venez-en voir les stigmates, 30 ans après... c'est chez moi...

Bien sûr, je ne vous en veux pas d'être dans l'erreur, au contraire : vous m'avez permis cette mise au point, des plus nécessaires.

Contribution du : 26/08 10:41:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
@ Léni

Vous pouvez noter, Léni. Je préfèrerais, pour ma part.

P-S : Je connais très peu le Borinage... comme quoi les frontières, sans doute à tort, sont encore bien réelles !

Contribution du : 26/08 11:47:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
La fosse et la cité d'Arenberg avec nombre de ses bâtiments publics ont été classées en 2012 au Patrimoine mondial de l'Unesco pour leur valeur historique et architecturale.
( elles demeurent cependant moins "célèbres" que la Drève des Boules d'Hérin – longue voie forestière pavée tant redoutée par les coureurs du Paris-Roubaix sous le nom de "tranchée d'Arenberg" – à laquelle elles ont donné son nom de star )
Vingt ans plus tôt, la première avait été sauvée de la destruction pour constituer le décor du film de Claude Berri tiré du roman éponyme de Zola.

C'est en 1900 que la Compagnie des Mines d'Anzin avait entrepris à Wallers ( OUallersse ), en lisière de la forêt de Saint-Amand-les-Eaux ( concurrente historique de l'Intervilles du petit Guy et du gros Léon ) le fonçage de deux puits. Un troisième à double compartiment ( "cage d'ascenseur" ) est venu compléter l'installation en 1960.

Les millions de tonnes de déchets produits par l'exploitation érigent deux terrils. De celui cônique, haut de 100 mètres lors de la remontée de la dernière berline le 29 mars 1989, jour où sonne le glas de "l'épopée du charbon" dans le Valenciennois, ne subsiste que la base. Le plat, dit Mare à Goriaux, entièrement préservé, ne dépasse guère 20 mètres mais court sur près de deux kilomètres. Il forme avec l'étang d'affaissement minier un lieu de promenade prisé pour la richesse de sa biodiversité.

Contribution du : 26/08 12:13:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
14/01/2016 20:05
De Milan
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2652
Hors Ligne
Salut Leni,

J'ai visité le Bois du Cazier il y a de cela quelques années. Ce fut un moment très émouvant puisque nous avons eu la chance (un ami sicilien et moi) de s'y rendre un jour où il y avait un rassemblement (ce n'était pas un 8 août, date de l'accident) et parmi ces personnes, il y avait une ancienne gueule noire qui était présente le jour du drame. Mon dieu, je l'entends encore, les larmes au bout des yeux. Ses mots regorgeaient de douleur et d'émotion, d'autant plus que ce jour-là, en plus de quelques-uns de ses collègues, il a perdu un ami très cher à son cœur. Ensuite, ils nous ont invités à prendre le café avec eux dans une salle annexe. Il y avait des tartes, des gâteaux, que des bonnes choses. Ils nous ont racontés leurs vies, c'étaient toutes des personnes âgées. Je me souviens que ce monsieur en personne avait avec lui sa lampe et il nous expliquait avec beaucoup d'enthousiasme, son fonctionnement. C'était génial ! Un moment unique.

Pas plus tard que l'année dernière, j'ai appris que non loin d'où j'habite demeurait un rescapé de cette tragédie. Un certain Lino Rota. Après m’être renseigné, j'ai su qu'il avait crée un petit musée qui retrace avec fidélité toutes les étapes de cette funeste journée. Nous nous sommes alors empressés d'aller lui rendre visite. Ce fut une journée exceptionnelle. J'en garde un inoubliable souvenir, emprunt de tristesse et d'une grande humanité.

Contribution du : 26/08 12:37:59
_________________
Il n'y a rien de plus plaisant que d’être aimé pour ce que l'on représente.
Modifier sa propre personnalité pour plaire à son prochain
signifierait être aimé pour ce que nous ne sommes pas,
au risque de ne plus s'aimer soi-même...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
@ Fowltus

"terrain maintes fois fouillé" dites-vous...
Vous voulez bien me montrez 3 ou 4 des textes auxquels vous faites allusion ?

Contribution du : 26/08 17:15:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
14/01/2016 20:05
De Milan
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2652
Hors Ligne
Pour ceux que ça intéressent, voici le lien d'un documentaire sur "La catastrophe de Courrières", que Koko a évoqué dans un de ses premiers commentaires sur ce fil. Je viens de le voir et je le trouve personnellement fort intéressant.

Koko, j'ai beaucoup apprécié votre poème mais étant donné que les commentaires ne sont pas mon point fort et ce, malgré de multiples tentatives, je préfère m'abstenir.
Sachez toutefois que si j'avais commenté, je vous aurais mis comme appréciation : "Beaucoup +".
Merci pour votre partage et pour ce très bel hommage aux hommes taupes, comme on les appelle parfois.

Contribution du : 26/08 20:00:34
_________________
Il n'y a rien de plus plaisant que d’être aimé pour ce que l'on représente.
Modifier sa propre personnalité pour plaire à son prochain
signifierait être aimé pour ce que nous ne sommes pas,
au risque de ne plus s'aimer soi-même...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
Qu'est-ce que vous racontez, Zorino !? Personne ne vous demande une analyse de professionnel ! Seulement de donner votre avis et votre sentiment : dire que vous avez aimé, ou pas... Et pourquoi. Je comprends que le pourquoi puisse poser des difficultés mais je ne crois pas qu'elles soient insurmontables. Enfin, vous faites comme vous voulez, bien sûr !

Merci pour le lien vers le document et votre témoignage.
Oui, beaucoup d'Italiens du sud dans les mines du Nord, et plus encore de Polonais et de Marocains pour lesquels on construisait des cités entières, les seconds étant évidemment les plus mal lotis ; je pense que s'ils avaient imaginé une minute ce qui les attendait, la plupart d'entre eux seraient restés dans leur bled au chaud (encore qu'il ne fasse pas froid "dans le trou" : 40°).

Contribution du : 27/08 08:35:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/04 09:19:47
De FRANCE
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2359
Hors Ligne
enlevons certains détails du texte et nous ne sommes plus dans une mine ,mais devant un charnier...saisissant, effrayant.

Contribution du : 27/08 08:46:52
_________________
Citation :
Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages. Citations de Jules Barbey d'Aurevilly
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La fosse
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
Réponse au commentaire de Willis :

Non Monsieur ! Ce texte n'est pas un hommage direct aux mineurs ; les vues se veulent aériennes, pas en gros plans à la Sergio Leone : ce n'est simplement pas son propos.

Il s'agissait d'une part de dénoncer le sort qu'on a fait à ces hommes qui ont extrait du sous-sol à la force du poignet le carburant de l'essor du monde occidental moderne, et par ce biais l'inégalité... que dis-je ! l'inhumanité fondamentale d'un système totalitaire qui, bien au-delà, a réduit des millions d'êtres humains à l'état de bêtes de somme, afin qu'une petite minorité se vautre dans le luxe et l'abondance.

D'autre part, d'exalter une force infiniment supérieure à celle de ces nains dérisoires qui poursuivent leur œuvre de destruction par la manipulation des masses, une force à côté de laquelle leur pouvoir qu'ils croient absolu n'est rien : celle de la Nature, qui efface leurs résidus industriels en une miette de temps géologique, qui reprend toujours le dessus, toujours triomphante de l'orgueil, de la bêtise, de la saloperie sans limites de l'homme, de sa folie auto-génocidaire absolue déguisée en quête du bonheur par le "progrès" perpétuel.

Bref, 3 mots empruntés au vocabulaire de la Mine... 1 de plus aurait été 1 de trop.

Contribution du : 29/08 07:55:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2018