Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





La porte du ciel (remerciements)
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4572
Hors Ligne
J’ai voulu m’amuser un peu pour ce concours, ne pas trop me prendre au sérieux. La porte du ciel est né(e) avec le surréalisme du "vide vertical". J’ai voulu y réinventer l’approche de la mort et de son acception. Ce poème, je ne l’apprécie pas particulièrement moi-même, je peux donc comprendre que d’autres aient été rebutés par son originalité et son aspect "froid" et "fabriqué". Toutefois, j’ai été étonné que le poème pose autant de problèmes de compréhension, car l’exergue me semblait assez explicite. Pour ceux qui souhaitent plus de précisions, je vous invite à lire l’analyse de jfmoods, analyse qui colle à mon intention.

ANIMAL
Les images sont codées, si ce n’est pas "cryptées", donnant une apparence "décousue". Je suis d’accord. Merci d’avoir souligné le "joli arrangement des mots".

Castelmore
Il n’y a pas de recul ironique, ni d’oxymores, ni d’antithèses dans ce poème, simplement des jeux avec les mots, ce que vous appelez des "bascules orthographiques". Mais, je suis tout fait d’accord, cet excès de surréalisme donne à l’ensemble un côté artificiel. Je ne pense pas que l’on puisse affirmer qu’il n’y a pas de poésie, mais simplement que son véhicule est, dans le cas présent, assez déroutant, déconcertant. Merci pour ce ressenti sincère que je comprends à 100% !

Alfin
Heureux que la fluidité formelle vous ait plu. Mais contrairement à ce que vous avancez, ce poème a bien un sens. Merci pour votre sympathique commentaire.

Malitorne
Il y a bien un lien entre les tercets, un sens global, mais je suis d’accord que les jeux de mots et l’aspect surréaliste "renforcent la confusion". Merci pour l’honnêteté de votre ressenti.

Corto
Comme je l’ai dit aux précédents commentateurs, il y a bien une "recherche de cohérence", mais celle-ci n’était peut-être pas immédiatement perceptible, je l’avoue. Encore fallait-il vouloir prendre la peine de lire l’exergue. Et tac ! Non, je plaisante, hein ! Le poème n’était pas d’un abord évident, je le concède. Merci pour ton message "humour très deuxième degré".

papipoete
L’orthographe fait le pitre exprès ; oui, je l’avoue, je suis démasqué !
- Dessiller veut dire "voir clair" dans un sens figuré ; ici, le narrateur regarde la mort en face, il accepte l’advenue.
- Le mors est celui du cheval, instrument qui bride sa liberté ; le narrateur n’a pas eu la liberté de réaliser certains rêves.
- La mandorle est une représentation religieuse symbolisant le passage entre les deux mondes (la vie et la mort) ; c’est aussi un jeu de mots sur le verbe "dormir" (avant que je "m’endorme" = avant que je meure).
Merci pour vos interrogations et votre commentaire.

Eclaircie
Le fait de créer un verbe par dérivation à partir d’un mot s’appelle une "verbalisation" (de même que l’on dit "substantivation" et "adjectivation"). Je te rejoins sur le systématisme du procédé (et d’autres jeux de mots) qui peut être déplaisant. Merci du commentaire.

plumette
L’originalité a peut-être été trop poussée. Malgré tout, je suis content que vous ayez bien aimé "les vers courts", le "rythme" et les "sonorités" qui ressortent. Merci !

hersen
Même si la lecture n’a pas été aisée pour toi, tu trouves une très belle justification à cette confusion, laquelle rejoint mon intention de départ : "j’ai l’impression de lire comment se délite l’esprit (…), que ce qui me semble décousu tient dans le sens que la personne aux portes du ciel retient et mixe de ce qui lui reste de son passage sur terre…". Face à l’inéluctable, le passé s’agglomère : "Les souvenirs s’étagent / se réforment en fleurs". Ici, le mot "fleurs" est à entendre – aussi – dans son acception figurée : le plus beau, le meilleur de ce qu’a été sa vie. Merci pour ce commentaire éclairant.

Donaldo75
Je suis content que le côté "artificiel" n’ait pas verrouillé l’accès à mon poème et que vous ayez réussi à lui trouver un certain charme "cubiste". Vous avez raison, en "concentrant son attention", le figuratif émerge derrière le flou perceptif. Merci pour l’attention portée à ce poème.

jfmoods
Merci pour votre belle analyse, très juste (mais est-il besoin de le préciser ?), à laquelle je renvoie les lecteurs et lectrices ayant eu du mal à trouver un sens au poème et s’en étant déplu.

Lebarde
Saturation !!! Oui, cette lecture ne caresse pas dans le sens du poil. Je comprends tout à fait votre embarras face à cette écriture surréaliste et aux "néologismes" et "mots aux sens détournés". Merci d’avoir tenté l’expérience !

Lariviere
Votre mettez l’accent sur le surréalisme de l’écriture, et je vous avoue que c’est la contrainte du concours qui m’a invité à cet amusement. Je ne me suis pas inspiré d’un auteur en particulier, même si mes lectures ont pu influencer mon cheminement. En tout cas, le plaisir avec lequel vous êtes entré dans cette lecture et l’engouement que l’ont sent dans votre commentaire me touchent beaucoup. Merci !

Enfin, je remercie le CE pour la publication du poème et félicite tous les participants et - bien sûr - les lauréats !

Contribution du : 10/01 15:43:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La porte du ciel (remerciements)
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4572
Hors Ligne
Robot
Qui vous retient ? Dans le sens : "qui [m']interpelle positivement" ?
Merci de souligner l'originalité des "formules poétiques" et d'avoir perçu la cohérence des images !

Contribution du : 12/01 13:08:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La porte du ciel (remerciements)
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14679
Hors Ligne
Salut Davide,

pour moi le surréalisme est une chose sérieuse, pas un amusement... :)

J'ai d'ailleurs très solennellement placé "La porte du ciel" sur la deuxième marche de mon podium personnel lors du vote.



Au plaisir.

Contribution du : 13/01 12:18:00
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La porte du ciel (remerciements)
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4572
Hors Ligne
Citation :
Salut Davide,

pour moi le surréalisme est une chose sérieuse, pas un amusement… :)

J'ai d'ailleurs très solennellement placé "La porte du ciel" sur la deuxième marche de mon podium personnel lors du vote.


Pouet qui devient presque sérieux ? Cela me surprend presque ! Presque, j'ai dit. Comprenons : "m'amuser avec notre belle langue française", tenter quelque chose de nouveau.

Et merci pour cette deuxième place inattendue.

Contribution du : 13/01 13:32:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La porte du ciel (remerciements)
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4572
Hors Ligne
Cat
Merci pour ton passage aux confins de l'inéluctable et du néant. Heureux que ce voyage, tu l'aies fait avec moi, à la porte de nos cieux éblouissants…


Les passionnés d'art religieux connaissent les représentations du Christ dans une mandorle :
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/75/Codex_Bruchsal_1_01v_cropped.jpg

Elle symbolise la "porte" entre le monde des hommes et le monde céleste ; je trouvais son emploi très à propos dans mon poème. Mais… je peux comprendre que l'emploi de ce mot puisse étonner.


Mandorle ou pas mandorle, merci à toi pour ton commentaire enjoué et ta haute appréciation !!!

Contribution du : 14/01 14:15:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : La porte du ciel (remerciements)
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6557
Hors Ligne
Je t'en prie, Davide ! Tout le plaisir a été pour moi.

Pour la mandorle, c'est davantage le rendu phonétique qui a interrompu mon voyage, que sa signification. Même si je ne suis pas, mais alors, pas du tout passionnée d'art religieux (je le suis davantage du jeu). ^^

Merci pour le merci et aussi pour les explications.


Cat

Contribution du : 14/01 14:30:01
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020