Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5902
Hors Ligne
Bonjour,

Déjà, merci aux lecteurs EL et au CE d’avoir permis la sélection et la publication de mon poème Abysses

Ensuite, merci à tous ceux d’entre vous qui sont venus me lire et un SUPER merci à ceux qui en plus m’ont laissé un commentaire ou un ressenti de lecture.

1 jour de publication, une plume 183 lectures, 13 commentaires je suis gâtée !

Comme toujours, ma petite pudeur d’auteur va avoir du mal à partager autour de ce texte qui est particulièrement personnel et difficile à expliquer, mais je vais tenter de répondre à vos différentes interrogations, remarques au mieux !

Pour commencer :

L’utilisation du terme PANSER est important ici, le locuteur est effectivement en souffrance et le terme est volontairement choisi pour induire cette plaie ouverte omniprésente.

Les fameux vermicelles sont en fait des vermicelles au chocolat qu’on peut saupoudrer sur les pâtisseries mais qui en néérlandophonie sont plutôt destinés à recouvrir une tartine ou une biscotte beurrée. La personne dont je parle dans le poème faisait pleurer les vermicelles sur mes tartines de pain le matin… et c’est un souvenir qui me hante dans les moments difficiles.

Le sujet du poème. Là on touche à ce que j’ai voulu rendre, l’universalité du vide.
Cette poésie ne parle ni de rupture, ni de deuil, ni de manque… bien que les trois sujets peuvent être appropriés par le lecteur, à la base je parle du vide. Du vide induit par le manque, du vide émotionnel que l’on ressent quand la douleur mentale est si forte que plus rien ne nous touche.
À la base, il est adressé à la mort de ma vie. Celle qui a rendu tout le reste tellement banal, vide et plat.

Silvieta, merci de ta lecture à l’aveugle. Je suis navrée qu’il n’ait pas tenu toutes ses promesses pour toi. Je comprends tes remarques, mais je pense que plusieurs choses t’ont échappées dans mes choix. Ne pas mettre de verbe dans un vers en libre n’est pas une phrase incorrecte, c’est un vers suspendu :) quant à la suite du vague à l’âme, il l’explique, il balaie les douleurs et les annihile, pour ne laisser place qu’au vide. Quant aux assonances et rimes internes, peut-être devrais tu relire ;) je rythme aux sonorités, et je pense que les assonances et allitérations sont un peu ma marque de fabrique : le premier vers long est rempli de rimes internes en é et en an ;) par exemple et de manière non exhaustive !

Myndie, merci beaucoup, je suis ravie que l’œuvre t’ait plu à ce point !

Michel64, panser est voulu :) et n’est pas censé être évident, il s’agit de mettre un pansement sur la nuit douloureuse passée à pleurer ! Quant au temps oui, c’est une licence je pense, faire rajeunir le temps était dans l’optique de le remonter effectivement ! Je te remercie pour ta lecture et ton ressenti, je suis heureuse que le reste t’ait plu !

Zorino, merci beaucoup ! Ta lecture me plait beaucoup aussi, elle se rapproche très fort de mon intention première, je te remercie pour cette analogie de ressenti ! Comme tu le vois plus haut, je m’adresse à un(e) défunt(e), mais je veux le poème universel, il peut s’adresser à un(e) ex(e), un animal, ce qu’on veut tant que son absence induit ce vide que j’essaie d’exprimer. Exprimer le vide n’est pas évident !

Pizzicato, merci à toi d’avoir trouvé un écho dans mon œuvre ! La phrase que tu relèves est effectivement, pour moi aussi, une sorte de résumé de ce que le poème cherche à exprimer !

Francis, merci beaucoup, je suis contente que tout ceci t’ait parlé, j’aime bien ton ressenti !

Hersen,
désolée pour le plat sur le soufflé de la surprise :) mais merci d’avoir apprécié ! J’ai quelque part refusé d’utiliser trop d’artifices ici, et me suis concentrée sur le début (vers 1&2 et les 5 derniers) pour les formules, je voulais quelque chose d’universel et en rebossant le premier jet, je me suis dit que les techniques venaient parasiter le message, le rendant trop hermétique, trop peu abordable dans son intention d’universalité de compréhension !

Cat, quelle bonne surprise de te lire sous une de mes productions ! Merci amie des questionnaires en tous genre ! Ton ressenti me touche, car il est le premier a vraiment s’approprier mon poème différemment de l’intention première que j’y ai mise. Ta lecture me prouve l’universalité réussie, et ça n’a pas de prix ! Encore merci !

Ludi, dire que c’est ton commentaire qui me touche le plus serait mentir, mais c’est celui qui d’un point de vue égotique onirien me fait le plus de bien, car je connais tes lectures et je sais que tu es difficile à convaincre en général ! De plus tes remarques sont pertinentes, j’en tiendrai compte lors de mon retravail de l’œuvre ! Merci cher épicier indou :)

Pouet, merci toujours, de venir me lire et me commenter. J’aime que tu aies trouvé l’œuvre touchante, et j’aime que tu sentes la sincérité du vécu, qui y est, je ne suis pas si bonne bluffeuse que ça :) Le fond est commun, merci, universel dans l’intention oui ! J’apprécie toujours de te lire sous mes textes !

Framato, merci, tu as tendance à repérer les pépites à plumes, vu que tes deux seuls commentaires sur mes textes sont sur les plumés :) je prends tes remarques, et vais les prendre en compte, comme celles de Ludi pour le retravail, puisque selon ma lecture vous vous rejoignez tous les deux sur certains points pertinents. Merci d’être sortie de la rareté commentative pour moi, c’est un honneur que je prends à pleines mains !

Robot, merci d’avoir apprécié la ponctuation aérienne de mes vers… j’adore ponctuer sans signes ! Je suis contente que ça t’ait plu en tout cas, et que comme moi tu aies l’appréciation de l’oralité qui me tient à cœur !

Jfmoods, merci. Tes commentaires me touchent. Je ferai juste une petite parenthèse : cesser de ressentir le vide de l’absence de l’autre, sans cette notion de désir qui induirait l’amour charnel qui pour le coup n’était pas dans mon intention première mais me conforte, comme dans le commentaire de Cat, dans mon exploit d’avoir rendu un texte sur l’absence et le vide universel au point de vous parler d’autres formes d’amour :) merci beaucoup, vos commentaires ont cette valeur inestimable de la lecture attentive ! C’est toujours un plaisir de vous lire sous mes productions.

Voilà voilà, merci encore à tous, vous m’avez beaucoup touché, tous par vos lectures et vos ressentis.
J’essaierai de faire encore mieux la prochaine fois !



Contribution du : 11/02/2017 12:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Visiteur 
Chère Ananas,

Votre tutoiement à mon égard m’envoie le seul rayon de soleil d’un ciel qui bêle comme une pâture de moutons (je note de garder cette phrase pour mon intronisation dans la poésie pastorale).

Moi qui n’ai jamais devancé le tutoiement, qui trouve même parfois dans son contraire une sorte de fantasme verbal, je suis heureux de ce transformisme que vous me suggérez. J’aime qu’on force ma timidité, même sans l’intention. Bon, là, je suis en train de parler avec des manières démodées, mais je vous assure, je ne fais pas mon âge. Bon, à part ça, tu vas bien, Ananas ?

Une chose me fait plaisir, c’est de constater que je peux restreindre un texte à la lorgnette de mon émotion personnelle, sans me prendre des fléchettes autour de la pomme. Car il n’y a rien de plus utile ni de plus inutile qu’un commentaire de texte. Et mes erreurs d’appréciation sont sans doute plus fréquentes que mes vérités révélées.

Tu parles d’une chose fondamentale dans ton fil. Je dirais que ma perception de la poésie est toute entière dans ce vers « saupoudrer le pain de vermicelles », que j’ai tout de suite détaché de ton texte, et dont tu donnes l’explication ici. Je me doutais bien qu’il s’agissait d’une madeleine de Proust, souvenir indélébile, et peu importe après tout d’en connaître le détail. Mais là où un poète vulgaire aurait dit quelque chose du genre « Je garde un souvenir précieux, tatati tatata… » toi tu le nommes, tu nous l’envoies au travers de la figure, désossé, non négociable, en rendant à ce souvenir personnel l’universalité qui atteint les lecteurs, parce que chacun de nous l’a déjà transformé dans sa propre mémoire. C’est ça la poésie, pour moi.

Et c’est pour ça aussi que je ne retrouve pas partout ce même fer rouge. Ainsi l’exemple que je cite dans mon commentaire : « ta voix aux harmonies apaisantes ». Ça ne me parle pas du tout, j’ai l’impression d’entendre bêler mes moutons du début. Tout le monde a déjà probablement entendu des voix aux harmonies apaisantes, mais moi, bon dieu, c’est la douceur de SA voix que j’ai envie d’entendre, je ne sais pas, moi, peut-être un mot de lui, ou autre chose, qui me dirait que c’est lui, et pas un autre. Moi je suis nul pour ces chose-là, mais toi, Ananas, je suis sûr que tu t’y connais.

Merci encore

Ludi
la voix toute chevrotante des moutons de la plaine

Contribution du : 11/02/2017 14:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5902
Hors Ligne
Cher Ludi,

Déjà, pour le tutoiement, ouf ! Une fois sur deux ça ennuie, et heureusement toi, ça t'a plu, donc tu peux me parler de manière démodée pas de souci, ça parle à mon côté romantico-moyennageux :)

A part ça, je vais assez bien, merci Ludi, et toi?

Tu peux restreindre (il faudrait que tout le monde le fasse, d'ailleurs) à la lorgnette de tes émotions. Je pense que c'est la seule manière de prendre un texte, une poésie, l'art en général. Pour moi une fois mis sous l'oeil du public, l'oeuvre ne nous appartient plus vraiment, et on l'offre en "pâture" aux lecteurs, qui ne peuvent avoir vraiment tort quant à leur ressenti, puisque tout ceci est terriblement subjectif et contextuel, c'est ce qui selon moi aussi fait toute la beauté de l'art.

Oui, pour la madeleine de Proust, c'est carrément ça !
J'essaie de prendre et de poser en fonction de comment ça tombe (comme aurait pu dire Newton s'il n'avait pas été étourdi)...
Et comme toi, c'est un peu ma vision principale de la poésie !

Les souvenirs sont personnels et pour qu'ils touchent le lecteur il faut cette notion d'universalité, cette dépersonnalisation dans la personnalisation à l'extrême qui peut faire ressentir l'inverse de ce que l'on a voulu dire, tant que ça renvoie le lecteur à quelque chose d'aussi puissant.

Je suis d'accord avec toi sur le fer rouge qui n'est pas uniforme.
Et je m'en veux de ne pas avoir réussi à le faire passer par tous mes vers, mais j'y travaille sérieusement pour le prochain poème.
Pour SA voix, le N'importe quoi en vers long 2 est ce genre de terme utilisé par mon absente, que je voulais souligner. J'aurais bien entendu du le poser ailleurs, peut-être effectivement en lieux et place de la voix aux harmonies apaisantes.

J'aime bien ce genre d'échanges, c'est terriblement intéressant de confronter son propre ressenti d'écriture aux ressentis de lecture !

Je ne manquerai pas de tenir compte de tes remarques, je le répète, excessivement pertinentes, pour mon prochain écrit.

Je te souhaite une belle journée et un bon week-end Ludi, et te remercie encore vivement de ton retour et de tes explications quant à ta lecture.

Au plaisir d'échanger à nouveau avec toi, ici ou ailleurs ;)


Contribution du : 11/02/2017 15:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6657
Hors Ligne
Bonjour Ananas,

Je savais bien qu’il y avait un plein d’amour au sommet de ton « Abysses ». Ce genre d’amour unique qui rend le vide encore plus insupportable.

J’ai eu juste un peu de mal à cibler lequel exactement (je lis et commente souvent assise entre deux chaises)*, même si avec le « pansant » et les « vermicelles », je savais qu’il ne s’agissait pas d’un simple drame entre Roméo et sa Juliette. Qui c'est qui panse et qui fait pleuvoir les vermicelles sur les tartines du matin, hein ?

Maintenant, tout s’éclaire. A la lumière de tes explications, ici, et puis aussi grâce à ta réponse n° 1 à un certain questionnaire. ;)

Merci pour ton forum. J’adore ce genre d’échanges !
(Ah, bon ! Qui a dit que je me répète ? :)))


Cat


* Comme de nombreux Oniriens, je suppose, je grignote de l'Oniris sur mon lieu de travail. Ce qui n'aide pas à la concentration maximale sur les émotions...
(ceci pour expliquer cela )

Contribution du : 12/02/2017 08:17
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5902
Hors Ligne
Bonsoir Proseuse, merci d'être passée sous ma petite production et de l'avoir appréciée !
Je ne sais pas si vous (tu?) avez eu l'occasion de lire les coms et réponses dans ce forum : votre interprétation se rapproche très fort de mon intention première. J'aime votre vision du "poids de l'amour", c'est très beau définit comme ça.
Vous ne vous trompez pas par contre, même si votre interprétation diverge quelque peu de ce que j'ai voulu dire car je crois sincèrement en l'universalité du message poétique bien posé, qui fait que chaque lecteur devrait être en mesure de s'approprier le texte à sa manière toute personnelle.
Encore merci beaucoup pour votre passage et votre commentaire, au plaisir de vous relire !

Bonsoir Cat, oui, tu as su trouver les mots justes et faire les bons liens l'Amour universel, comme le texte, comme le vide, tout ceci est toujours éminemment lié !

Les termes choisis sont effectivement une manière d'être sur la piste de mes propres Abysses, tout comme ton questionnaire en effet ! Je pense également que ces mêmes termes offrent (alors qu'ils personnifient MES Abysses) cette universalité chère à mon coeur de pouettesse :)

Et je remercie d'ailleurs au passage tous les intervenants de ce forum qui ont poussé la curiosité ou l'appréciation du texte à se plier au jeu des questions/réponses avec moi autour de l'oeuvre !
C'est pour moi, malgré ma pudeur rédactionnelle, le fer de lance d'Oniris et j'apprécie réellement aussi ce genre d'échanges, enrichissants à plus d'un titre !


Contribution du : 12/02/2017 22:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5902
Hors Ligne
Coucou Alcirion, et merci pour ton passage et ton ressenti sous mon poème...
merci pour les jolis compliments, je prends en rougissant !
Je ne me permettrai pas de jeter au vent mauvais :)

Au plaisir !

Bonjour klint, et merci pour votre lecture et commentaire sous Abysses.
C'est amusant votre analogie... Fermer les volets et ne plus changer l'eau des fleurs, j'adore cette chanson ! Il y a peut-être un lien subliminal
Et puis désolée pour la déception de fin, j'espère faire mieux la prochaine fois !

Encore merci pour vos lectures !


Contribution du : 13/02/2017 16:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5902
Hors Ligne
Bonjour Lulu, merci pour ton passage et l'agréable avis déposé sous mon texte. Je suis contente que tu aies apprécié le souffle et le rythme. Au plaisir de te relire ici ou ailleurs !

Contribution du : 18/02/2017 18:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Post(s): 14904
Hors Ligne
Citation :

Ananas a écrit :
Le fond est commun, merci, universel dans l’intention oui !


Slt,

Juste pour préciser, quand je parle de "commun" dans mon com, je n'évoque que les deux derniers vers, que j'aime bien au demeurant, mais qui ne sont pas sans rappeler des expressions comme "The show must go on" ou "la Terre continuera de tourner"...
Je n'évoque pas le texte en son entier et te reconnais bien volontiers cette universalité.

A pluche!

Contribution du : 19/02/2017 12:32
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5902
Hors Ligne
Citation :

Pouet a écrit :
Citation :

Ananas a écrit :
Le fond est commun, merci, universel dans l’intention oui !


Slt,

Juste pour préciser, quand je parle de "commun" dans mon com, je n'évoque que les deux derniers vers, que j'aime bien au demeurant, mais qui ne sont pas sans rappeler des expressions comme "The show must go on" ou "la Terre continuera de tourner"...
Je n'évoque pas le texte en son entier et te reconnais bien volontiers cette universalité.

A pluche!


Yes, je vois tout à fait ce que tu veux dire.
J'ai d'ailleurs, grâce à Ludi, toi et Framato, commencé à le rebosser, car vos conseils sont toujours assez pointus et me poussent à vouloir rendre l'ensemble plus cohérent. Ou en tout cas à respecter plus mon intention.

Et heureusement, Oniris, c'est aussi encore ça !

Bon dimanche mon Pouet !

A pluche


Contribution du : 19/02/2017 16:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le fond des Abysses : remerciement et explications ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/01/2016 21:52
De Salade de fruits
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 5902
Hors Ligne
Bonjour Larivière, merci infiniment d'être passé sous ma poésie et de m'avoir commentée !

J'apprécie tes remarques (qui rejoignent un peu celles de Ludi et de Pouet) qui vont me permettre un retravail.

J'aime ta manière de percevoir ma poésie, mes intentions, et j'aime la reprise sapiens sapiens qui pour le coup tombe juste !

Si vous faites rien plus tard, vous voulez pas m'épouser?



Bon, sinon merci encore et au plaisir de lire bientôt une de tes productions, ou de te relire sous une des miennes !

Contribution du : 01/03/2017 18:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020