Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 17 18 19 (20)


Re : Micro-nouvelles
Onirien Confirmé
Inscrit:
12/10/2019 02:48
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 541
Hors Ligne
Aversion

Ce matin, j'ai eu le courage de lui dire ses quatre vérités. Ce faraud que certains envient mais que nul n'aime. Monsieur "trente-et-un", le précieux, le maniaque. Avec sa gueule cassée d'ancien rugbyman, son regard supérieur, ses ordres cachés derrière des conseils.
Incapable de garder sa femme, ce divorcé voudrait expliquer comment fidéliser la clientèle.
J'ai craqué.... Je crois avoir moqué son physique avant de parler famille.
La famille... Désormais seul, ce macho, n'a que ce qu'il mérite. Chef à la maison, à l'usine, chef des cons, oui!
Et puis la colère, le geste qui vient conforter le verbe, sans réfléchir aux conséquences.
J'en suis quitte pour panser mes phalanges et changer de miroir.

Contribution du : 22/10/2019 12:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 13304
Hors Ligne
Je ne suis pas vraiment pressée de rentrer.

Pourtant, il me plaît ce petit coin de paradis loin des grosses métropoles bruyantes et enfumées. Les embruns, les marées, le climat océanique et ces paysages, ces vues infinies sur l'horizon, entre ciel et mer, à couper le souffle et le vent du noroît qui laisse aux arbres cet air penché, tous du même côté, leurs racines comme des gros doigts accrochés à la terre.

Les caresses des oyats et des fougères, le parfum des bruyères sur ma peau lors de mes promenades solitaires sur la lande me rappellent celles ...celles de...

Les volets bleus de la maison lui font comme des yeux sur les joues blanches de sa façade battue par les tempêtes, les grains de pluie, et réchauffée de soleil. Elle est jolie avec son jardin planté de mimosas, de palmiers, et ces hortensias qui n'en finissent pas de bleuir ou de rosir leurs grosses têtes.

Mais je ne suis pas vraiment pressée de rentrer.
Tu me manques.


Cristale

(937 caractères)

Contribution du : 26/10/2019 19:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Micro-nouvelles
Apprenti Onirien
Inscrit:
24/09/2019 14:35
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 197
Hors Ligne
Lard numérique

Un ballet de pixel aux couleurs chatoyantes entama son envol sur l'écran, irradiant le visage médusé de son jeune spectateur par ses fresques changeantes. Celui-ci, transporté devant tant de beauté, partagea cette merveille sur les réseaux sociaux.

" Matez-moi ça, c'est des barres cette vidéo, le mec il pète sur un gâteau. "

Contribution du : 22/11/2019 23:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 17 18 19 (20)





Oniris Copyright © 2007-2020