Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re : Remerciements et réponses sur ma nouvelle intitulée « Ooh ooh baby baby »
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 20805
Hors Ligne
Bonjour Malitorne,

J’avoue que je me suis longuement tâté avant d’écrire cette réponse. En général, ça me gonfle ces avis péremptoires du genre « les auteurs d’Oniris sont trop sages, et patati et patata » ; déjà que j’ai eu droit dans ce post à la célèbre formule « les médias nous manipulent » alors je sature un peu de ce genre d’affirmations complètement subjectives et qui ne font pas avancer le débat. Ce n’est pas de la moralité à la papa que de terminer l’histoire par la mort de Vera. C’est juste du réalisme dans une vie désespérante. Et je n’avais pas envie d’écrire une histoire à la gloire de la défonce parce que ça ne m’intéressait pas sur le moment ; certes, se défoncer la tête et trouver ça bon puis continuer son existence normalement ça existe réellement mais vu que je le sais d’expérience je ne vois pas l’intérêt de le raconter. Par contre, entrevoir l’autre côté du miroir, la partie sombre de la drogue, constituait une base intéressante pour une histoire urbaine. Mais vu l’avis péremptoire que je viens de lire – et je fais grâce du résumé de la nouvelle de Pierrick et de la conclusion quant à son manque de courage, ça me fait penser aux punks de pacotille qu’on voit encore débarquer à Camden et qui essaient de faire passer les coupes iroquois orangées pour de la rébellion – je pense qu’il est inutile d’essayer de convaincre un convaincu – j’ai déjà évoqué cet adage en politique, très utile sur ce type de forum littéraire où des egos prennent de l’ampleur bien au chaud derrière leur clavier avant de reprendre sagement leur périple de fourmi dans les transports en commun – qui a forcément deviné mes intentions d’auteur sur ce texte, le pourquoi d’une fin dramatique, et qui voudrait secouer les auteurs d’Oniris en leur demandant de sortir des conventions, à commencer par moi qui n’en demandait pas tant.

Bon, j’ai lu cette réponse, j’ai essayé de répondre et il me reste à conclure, en essayant de ne pas tomber dans la moralité à papa – j’ai quand même saisi le message – et de ne pas trop me conformer au diktat de la sagesse d’écolier onirien ; je vais donc procéder en citant ce grand philosophe devant l’Eternel, notre bon vieux roi fainéant qui nous a tranquillement regardé galérer entre 1995 et 2007 : « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre ».

Contribution du : 17/10 07:53:31
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et réponses sur ma nouvelle intitulée « Ooh ooh baby baby »
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 20805
Hors Ligne
Bonjour Grandin,

Désolé de te répondre si tardivement.



Je comprends ta réaction ; cet univers est différent, certes, mais il existe aussi ai-je décidé de le raconter sans le magnifier, l’embellir ou le travestir. Concernant Vera, j’avais laissé quelques indices sur sa destinée funeste et je suis ravi que tu l’ais devinée.

Merci et à bientôt,

Don

Contribution du : 17/10 08:13:39
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et réponses sur ma nouvelle intitulée « Ooh ooh baby baby »
Onirien Confirmé
Inscrit:
16/01 11:42:04
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 914
Hors Ligne
Je ne vous savais pas autant sensible à la critique Donaldo, désolé de vous avoir froissé mais je n’ai pas pour habitude de mâcher mes mots. Votre texte m’a en effet agacé car sous des airs sulfureux il véhicule en réalité un message moralisateur  : « la drogue c’est pas bien ». Ok, merci, mais voyez-vous on le savait déjà !
Il n’y a rien de péremptoire ni d’ego surdimensionné à donner un avis franc sur un texte, c’est un peu facile ces accusations dès qu’on vexe un auteur. J’aurais préféré que votre histoire aille jusqu’au bout de son délire et ne tombe dans une conclusion donneuse de leçons, c'est tout.

(Je ne comprends pas votre allusion à Pierrick, je crois n’avoir jamais commenté une de ses nouvelles.)

Contribution du : 17/10 10:04:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et réponses sur ma nouvelle intitulée « Ooh ooh baby baby »
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 20805
Hors Ligne
Malitorne,

Pour ce qui est du texte de Pierrick, je pensais que c'était celui dont vous parliez dans votre commentaire sur une nouvelle du genre "Lolita" mais qui n'allait pas jusqu'au bout. Bon, on s'en fout, en fait de qui il s'agit, appelons texte "Tartempion" et tournons cette page.

Je ne suis pas vexé, juste gonflé - vous dites agacé dans votre cas - de commentaires au ton péremptoire - c'est ma perception en tout cas - surtout que le message - je l'ai expliqué dans ce post, au moins à Dugenou - concerne plus le mal-être que la drogue. Donc, je le redis. Après, si cette nouvelle peut-être interprétée comme "la drogue c'est mal" alors que d'autres en ont vu une apologie, ce sont les risques des nouvelles. L'histoire n'a pas de délire particulier, loin de là; ça aussi je l'ai dit dans ce post. Elle exprime la vacuité de Ricky et Vera en face d'une vie trop grise. La drogue, la soirée, la musique, tout ceci représente leur réponse à ce mal-être. Si j'avais voulu écrire un texte sur la drogue en tant que telle, en disant que c'est mal, je serais allé beaucoup plus loin dans l'excès. Si j'avais voulu en faire l'apologie, idem. En l'occurrence, ce sujet ne m'intéresse pas au point d'en écrire une nouvelle, même courte; il en est de même avec la boisson, le tabac, la bouffe ou d'autres pratiques qui peuvent devenir addictives.

Ce post ne sert qu'à préciser les intentions de l'auteur face à l'interprétation des commentateurs. D'habitude, j'évite de poster un topic sur l'une de mes publications, parce qu'on tourne en rond avec certains qui croient que je veux leur faire changer d'avis ou que sais-je alors que c'est juste une discussion, un peu plus passionnée parfois. Et comme la patience n'est pas ma qualité principale, je préfère m'éviter le grillage de neurones à essayer de la jouer pédagogue.

Donc on va en rester là; j'ai compris le message, plutôt deux fois qu'une, j'ai exprimé mon désaccord à deux reprises mais je comprends totalement le point de vue et la perspective. Je n'ai plus rien d'autre à dire sur ce texte; j'amenderai juste ce post quand de nouveaux commentaires apparaîtront.

Contribution du : 17/10 11:35:14
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et réponses sur ma nouvelle intitulée « Ooh ooh baby baby »
Onirien Confirmé
Inscrit:
16/01 11:42:04
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 914
Hors Ligne
"Monsieur Tartempion" (j'ai la flemme de retrouver son texte) ne s'est pas donné la peine de répondre à ses commentateurs ni, par ailleurs, de commenter un seul texte. J'aurais dû taper plus fort pour le faire réagir...
Sans rancune pour notre discussion.

Contribution du : 17/10 12:17:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et réponses sur ma nouvelle intitulée « Ooh ooh baby baby »
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 20805
Hors Ligne
Bonjour Perle,

Merci d’être passée et d’avoir laissé un commentaire.




Tu as raison, peu importe la décennie. Je suis allé commander « Moi tout craché » auprès de mon libraire favori. Je te dirai si j’ai aimé. Je serais étonné du contraire vu que j'ai dévoré les romans de son pote Brett Easton Ellis à l'époque mais sait-on jamais peut-être qu'avec le temps je me suis rabougri, que je vois partout des médias manipulés, du politiquement correct érigé en religion d'état, voire même la colonisation invisible de notre belle civilisation judéo-chrétienne par des extra-terrestres déguisés en migrants. Va savoir !



Quand je me relis, j'ai peur; un petit buvard me ferait du bien quoi que la descente n'est pas souvent un long fleuve tranquille.



Allez, je vais prendre un café colombien, ça me semble un bon compromis.

Encore merci et de grosses bises

Don

Contribution du : 18/10 06:26:40
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et réponses sur ma nouvelle intitulée « Ooh ooh baby baby »
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 25613
Hors Ligne
Je vais prendre un simple ristretto corretto pour ma part, je suis dans une période italienne. On se retrouve au bar?

Contribution du : 18/10 10:37:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et réponses sur ma nouvelle intitulée « Ooh ooh baby baby »
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 20805
Hors Ligne
Merci Solo,

Comme tu le soulignes, j'ai essayé de donner du rythme à cette courte nouvelle. Et, une fois encore tu l'as bien vu, j'ai voulu illustrer les personnages par ces verbes qui les définissent presque.

Je suis content qu'elle te plaise.

A bientôt,



Don

Contribution du : 08/11 19:52:57
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)





Oniris Copyright © 2007-2019