Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





remerciements pour (je jouerais bien la belle)
Expert Onirien
Inscrit:
27/04/2018 09:19
De FRANCE
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4677
Hors Ligne
Un grand merci au C.E. d'Oniris pour avoir
accepté la publication de ce texte, une confiance qui me va au coeur .



anje : vous l'avez remarqué, la métrique n'est pas ma préoccupation 1ers dans ce poéme , c'est même voulu , je comprends que les maîtres du classique aient les oreilles qui frisent à la lecture , mais j'assume .

La 3e strophe originale:

" Coureur des bois, prince des filles
Chat emboté, chien de quilles  "
emboté de l'espagnol embotar = émousser

Cela Avait, un autre sens, peut-être plus fort, mais je n'ai pas voulu partir là-dessus voulant faire plus simple, pour ne pas trop tordre certaines méninges.

Merci pour votre lecture , hélas, je ne maîtrise pas votre talent lyrique du classique.


VictorO: merci pour votre lecture, le tout étant de ne pas tomber des nuages, la vie et si belle pouvoir ne rien regretter, mais dire que la pièce vaut le coup d'être jouée, voilà le propos.


Corto : Vous avez là tout dit de belle façon, vous avez compris l'idée, ne pas se prendre au sérieux, car poussière tous nous serons.


Gabrielle: il s'agit d'être léger, si l'on veut être infini, à moins que cela ne soit insoutenable, qui sait ?


Zorino: ah Nostalgie quand tu nous tiens, je n'ai pas votre sens de la musique et suis piètre chanteur, peut-être que des coopérations tel que j'en entends parfois pourrait être intéressantes merci pour la lecture.


arrigo: merci pour la lecture , comme je l'ai dit, je fais de mon mieux pour la musique , j'espère que ce petit air "nostalgique" aura fait du bien .

  lebarde : merci pour la lecture, pour la rigueur, j'ai déjà répondu , heureux que le repas vous sied tout de même un peu ,bien à vous.

Davide : encore un maître du classique qui s'aperçoit que je ne suis pas maître chanteur, mais qui à bien compris qu'il avait à faire à un "enfant" merci pour la lecture

papipoéte : qui résume toujours à merveille la pensé du poéte ,merci pour votre lecture .


PIZZICATO: bien sûr que l'on ne va pas faire le chemin à l'envers, refaire un tour du côté de chez swan sous le chêne

https://youtu.be/-Lx7EOXMdTU


senglar : toujours aussi généreux dans son estimation des textes, pas question de refaire sa vie, on nous a menti dés le départ en nous faisant croire au père noël ou au prince charmant, mais qu'importe la vie si l'on est généreux seras ou à était belle avec nous et dire que l'on jouerait bien la belle n'est qu'une façon de déclarer son amour pour cette chose si précieuse, la thèse est donc valide dans cet esprit-là, esprit dont je ne suis pas le "saint" parfois mort parfois vivant, demandons à bipol... En tout cas heureux, partir n'est pas un problème ce qui l'ai, c'est laisser !


Donaldo75: merci pour la lecture, nous sommes tous des enfants qui avons gardé une âme intacte, cette chose de quelques grammes qui monte dans les nuages (peut-être ...)


Pouet: la métrique aux métriciens ! Le reste est une affaire de sensation, heureux qu'elle soit passée. Merci pour la lecture.

Vincente : et oui heureux les "simples d'esprit" car ...
La nostalgie sans boule au ventre, juste une joie, la fin ? Et alors, la vie fut si belle qu'on la rejouerait bien ! Serait-ce le cas autrement ? Merci pour la lecture.

Cristale: L'auteur ne peut pas vous en vouloir, ce n'est pas son "état d'esprit" je l'ai déjà dit, les classiques on mal aux oreilles à la lecture, qu'importe si le Coeur l'emporte pour (quilles/ villes) voir chez anje j'ai donné l'original . Merci pour la lecture (revenez quand vous voulez!)

robot : et oui tel votre nom d'avatar ce poème n'as pas de vrai forme (peut-être un nouveau genre ...)
Je n'y connais rien en slam, suis mauvais en classique, alors je vagabonde dans les formes ainsi qu'un fantôme errant sans fin dans le dédale de l'écriture, mais pas de chaînes. (ça fait du bruit!)
Je crois que l'esprit (encore!) de ce texte du un peu aux beaucoup est passé le but est atteint, la case, c'est pour les crabes. Merci pour la lecture.

Curwwod: un dernier maître pour finir, qui à bien perçût le fond de cette piscine des souvenirs. Merci pour la lecture



J'ai vu des textes dont j'ai raté l'évaluation, j’essaie de voir si mes pas peuvent m'y emmener.



juste pour la réflexion: conseil lecture

Piaget ou l'intelligence en marche: Les fondements de la psychologie du développement

Contribution du : 19/05 15:36:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements pour (je jouerais bien la belle)
Maître Onirien
Inscrit:
01/10/2013 22:51
De Montpellier
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14256
Hors Ligne
Bonjour BlaseSaintLuc.

Merci pour le lien, mais je connais ; Proust aussi...

Cordialement
Pizzicato

Contribution du : 19/05 17:19:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements pour (je jouerais bien la belle)
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1821
Hors Ligne
Bonjour BlaseSaintLuc,

Et merci pour ce retour !

Quelle jolie phrase écrivez-vous à mon égard et qui m'honore : "encore un maître du classique qui s'aperçoit que je ne suis pas maître chanteur".
Mais... le terme "maître" me place sur un piédestal qui n'existe que dans votre imagination. Je vous l'assure !

J'ai beaucoup apprécié l'univers dans lequel ce poème m'a emporté, simplement. J'ai parlé de régularité, mal m'en a pris.
Que m'importe la régularité rythmique, j'aime tout, pourvu que ça me touche, que ça éveille quelque chose en moi.

Certains vers sont magnifiques, dont le premier (je l'ai dit en com.) qui compte pourtant 13 syllabes si je me souviens bien.
Mon appréciation tient compte également des images plus convenues, et d'un ensemble que j'ai trouvé plutôt inégal.

Mais surtout, gardez votre style. Je l'aime comme il est.

Au plaisir de vous relire,

Poétiquement,

Davide

Contribution du : 19/05 18:03:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019