Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Réponses pour "Éoliennes, effet du soir"
Onirien Confirmé
Inscrit:
30/10/2021 18:20
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 607
Hors Ligne
Papipoete : Souvenez-vous. Mon texte, comme le précédent, ne parle pas tant que ça des éoliennes. Comme le précédent c'est un auto-portrait du narrateur. Comme dans le précédent l'éolienne n'est qu'un biais, un subterfuge pour exprimer le malaise du narrateur et sa chute, intérieure, son désarroi.
Et puis sachez que pour détruire une éolienne, même si c'est rare, un coup de vent violent suffit, comme une gifle magistrale, ou bien un dysfonctionnement qui lui fait perdre une pale et le reste est vite dévasté.
Merci pour votre passage.

Marite : « ou est-ce le narrateur en proie à un bouleversement intérieur ? » Vous avez mis le doigt dessus. Il ne fait qu'associer son effondrement interne à la chute de cette éolienne. D'autres poètes se compareraient à des navires abandonnés aux courants, à des maisons aux fenêtres arrachées qui laissent passer le froid, ou même à un chien courant, un escargot qui peine, un tabouret bancal, que sais-je ? Lui il se reconnaît dans cette grande mécanique accidentée. Quant à savoir si l'écriture est poétique, difficile pour moi d'en juger, mais il me semble que la première et la dernière phrase au moins le sont.
Merci pour ce commentaire ; s'il y a charge émotive, alors le défi est remporté.

Socque : Merci de vous être enhardi à lire une deuxième vicissitude d'éolienne. Il semblerait pourtant que vous n'ayez pas tout à fait capté la métaphore, qui est la même que dans le premier opus. Ce n'est pas l'éolienne qui est effondrée, c'est le narrateur. C'est lui qui est si mal. Qui passera de mauvaises nuits consécutives à cet effondrement. Il n'y a aucune éolienne nulle part, en définitive. Juste un homme blessé.
Merci pour le passage.

Corto : je suis infiniment perplexe. Votre commentaire pourrait bien laisser penser que vous n'avez pas lu le premier texte sur les éoliennes... or vous l'aviez gratifié d'un « beaucoup » plutôt flatteur. C'était il y a moins d'un mois et demie. J'utilise ici le même expédient, et curieusement vous repartez sur du « pied de la lettre »... L'éolienne n'est pas moins poétique qu'avant, c'est la même, d'ailleurs. Elle n'est pas personnifiée, c'est l'inverse.
En vérité je ne parle pas d'éolienne, et sa place dans la société et dans le paysage n'est pas du tout le propos. Le mot « effondré » pourrait être un indice, mais vous ne l'attrapez pas.
Le narrateur est un homme, effondré, dont le cœur bat tout de même encore un peu, tout est écrit.
Bref, vous n'avez pas été sensible à cette métaphore, et ce n'est vraiment pas grave. Cela ne justifie en tout cas vraiment pas des regrets mélodramatiques.
Je vous remercie pour votre passage.

Contribution du : 27/12/2021 18:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Réponses pour "Éoliennes, effet du soir"
Maître Onirien
Inscrit:
15/10/2018 16:35
De Entre vignes et pins.
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 15043
Hors Ligne
Bonjour gage,

A lire votre retour j'ai l'impression que cette métaphore éolienne n'a pas été comprise par tout le monde. Comme vous dites ce n'est pas grave.
"c'est un auto-portrait du narrateur" précisez vous.
Ben oui, mais pour que je m'identifie à une éolienne il faudra beaucoup d'efforts et de tolérance que je ne possède guère sur ce sujet...

Le prochain jeu pourrait être la chasse à la métaphore ?

Bonne poésie.

Corto.

Contribution du : 27/12/2021 20:55
_________________
"Entre un poème et un arbre se trouve la même différence qu'entre une rivière et un regard". Federico Garcia Lorca.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Réponses pour "Éoliennes, effet du soir"
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 45662
Hors Ligne
cher poète
En lecture aveugle, on ne fait pas forcément un lien avec un texte autre ( il arrive même que plusieurs auteurs versifient sur le même sujet ! )
mais comme à mon habitude, j'ai " interprété " ce que je lisais, sans savoir qui put être au pied de ces éoliennes : et mon scénario me plaisait bien ; je vous prie donc de ne pas en être troublé.
au plaisir de vous lire encore !
papipoète

Contribution du : 27/12/2021 23:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Réponses pour "Éoliennes, effet du soir"
Onirien Confirmé
Inscrit:
30/10/2021 18:20
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 607
Hors Ligne
Corto ;
merci de repasser par ici. Vous n'êtes pas le narrateur, il ne vous est rien demandé de tel. Je ne vois pas pourquoi le malentendu vous rend désagréable.

Papipoete ;
merci de revenir préciser votre pensée. Et surtout ne vous inquiétez pas de m'avoir troublé. Vous êtes dans votre rôle de lecteur commentateur et je vous en remercie sincèrement. Au plaisir !

Larivière
merci beaucoup pour votre commentaire positif. Si vous avez passé un bon moment de lecture, je n'en demande pas plus.

Contribution du : 28/12/2021 11:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Réponses pour "Éoliennes, effet du soir"
Onirien Confirmé
Inscrit:
30/10/2021 18:20
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 607
Hors Ligne
Merci beaucoup, Queribus, pour ce premier commentaire de l'année, pour moi. Je suis ravi que ce texte vous ait plu. Ravi que la langue elle-même vous ait parlé, au-delà du propos.

Je dois avouer qu'il existe un premier opus, qui a eu nettement plus de succès que celui-ci. Si cela vous intéresse :

http://www.oniris.be/poesie/gage-eoliennes-dans-la-brume-11384.html

Merci encore, en tout cas, de votre passage.

Contribution du : 02/01 11:58:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2022