Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2) 3 »


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Maître Onirien
Inscrit:
15/01/2011 18:02
De Al Andalus
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18276
Hors Ligne
Salut ! Merci à l'équipe éditoriale et aux commentateurs de mon texte "le bon vouloir"

Juste quelques précisions : ce n'est pas du tout un texte de "vieux", même s'il commence par "depuis que je suis vieux" qui, dans mon esprit, voulait dire "adulte", "rationnel", contre cette idée d'un "amour passion" qui dévore

L'origine du texte vient de conversations avec ma femme, qui disait préférer le "je t'aime" français plutôt que le "te quiero" espagnol, qui pour elle sonnait très cromagnonnesque, et macho. J'ai donc écrit ce poème, la défense du "te quiero", l'antithèse

La chanson s'incrivait dans un répertoire de chansons espagnoles et hispano-américaines traduites et adpatées en français, c'était une des dernières du répertoire, pour boucler cette idée de chansons traduites. D'ailleurs si ça intéresse quelqu'un, j'ai toutes les chansons, parmi les plus célèbres (dont Atahualpa Yupanqui, Luis Eduardo Aute, Joaquín Sabina), en version fraqnçaise. Je ne peux pas les présenter comme poésies sur oniris, puisqu'il s'agit de traductions adaptations. Je reviendrais sans doute un jour pour ouvrir un topic et vous présenter tout ça....

Bref: l'enregistrement date de 2004, donc ça fait un certain bail, avec un copain guitarriste, un répertoire préparé depuis l'Espagne pour le jouer en France, dans les bahuts et à l'université, et aussdi un peu dans quelques bars musicaux de la région rouennaise. Je sais que la mélodie ressemble à "est-ce ainsi que les hommes vivent" mais je m'en suis rendu compte qu'après coup... Tant pis. Plutôt que "flamenco" on serait plutôt dans l'influence tango, j'ai d'ailleurs un autre enregistrement avec un autre pote guitariste qui va plus loin dans cette idée musicale, mais l'enregistrement est pourri.

Bon, un grand merci, donc.

Contribution du : 11/12/2020 19:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Expert Onirien
Inscrit:
06/11/2012 00:51
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3470
Hors Ligne
Bonjour Charivari,
Je suis preneuse de vos autres chansons en français.
Mais comme je ne suis pas très dégourdie sur internet, il faudra me guider "pas à pas".
Il faut bien que j'alimente "mes musiques".
Merci

Contribution du : 12/12/2020 14:11
_________________
Je n'ai jamais vu un chien mentir
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Maître Onirien
Inscrit:
15/01/2011 18:02
De Al Andalus
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18276
Hors Ligne
Salut. En attendant les chansons espaghnoles traduites, voici une petite vidéo qui vient de mon nouveau bahut : les élèves devaient grafitter des tableaux français célèbres, et j'ai animé leurs dessins. Sur une musique de Django...

https://www.youtube.com/watch?v=wS3FTRnzoU4

Contribution du : 19/12/2020 19:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/02/2020 00:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2569
Hors Ligne
J'ai l'impression d'en avoir déjà vu un peu dans une précédente vidéo... tiens, danny elfman n'est pas crédité ? Tss...

Contribution du : 19/12/2020 20:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Maître Onirien
Inscrit:
15/01/2011 18:02
De Al Andalus
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18276
Hors Ligne
oui, la première vidéo, c'était le trailer pour expliquer le défi tableau, là, il y en a trois fois plus

Contribution du : 19/12/2020 20:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 28731
Hors Ligne
Merci Chari de partager ce travail des élèves !

Il y a de l'humour, de l'esprit, de la poésie; mes félicitations aux élèves. (et aussi aux profs, je ne les oublie jamais...

Contribution du : 20/12/2020 09:08
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Maître Onirien
Inscrit:
15/01/2011 18:02
De Al Andalus
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18276
Hors Ligne
Bonjour à tous / toutes !

Je poste ceci à propos de mon nouveau texte publié sur oniris, mais cela vaut pour les autres textes proposés ce trimestre (depuis mon retour en fait).

Ce sont de vieux textes. Écrits entre 20 et 26 ans et j'en ai aujourd'hui presque 50.

Aujour'dhui je n'écris plus qu'en espagnol, mon pays d'adoption, sauf pour les plus longs écrits, comme le roman que j'ai publié il y a peu sur oniris, mais même là, je commence à avoir tendance à aborder ce genre de texte par la langue de Cervantés.

Donc, tout cela pour vous dire que mon retour sur Oniris était surtout motivé par le roman "la légende du temps" et qu'en parallèle, ça m'intéressait d'avoir du retour sur tous ces textes du début. C'est très intéressant de voir la réception de ces textes, un retour que je n'avais jamais eu, puisque cela permet à la fois de mesurer la distance parcourue, l'expérience acquise en écriture, mais aussi de mieux voir certains défauts, ici un peu poussés au paroxysme.

Bref, ces textes plaisent en général moins que ceux que je proposais avant sur oniris, ce qui est finalement bon signe, ça veut dire que l'écriture a progressé. mais surtout, j'ai l'impression que ces textes, au niveau de l'impact, sont plus ambigüs, ou choquent plus, voire irritent ou horripilent, ce qui me fait assez réfléchir. Ils sont effectivement plus véhéments, plus viscéraux... Que voulez-vous, la post adolescence... Je ne défendrai donc pas mordicus mes textes et vos commentaires, je les transmets à l'auteur, un jeune gars des années 90 assez idéaliste mais certainement très casse-couille, branché noir désir et mano negra (merci pour ce clin d'oeil glané dans un commentaire). Ici Je est un autre, ne cherchez pas ailleurs.

Pour ce dernier texte en question, "fou, ouf je respire", il y aurait beaucoup à dire, mais je n'ai pas forcément envie de m'étaler.

Le narrateur n'est pas non plus l'auteur ni du présent ni du passé.

Ce texte ne parle pas d'un bipolaire, le narrateur ne dit pas qu'il est bipolaire, mais qu'il l'a entendu dire, ce qui est différent. Ce que propose ce texte c'est de décider nous mêmes si cette personne est folle ou si c'est la société qui est réellement démente de le boucler à l'HP.

Personnellement je pense que c'est un être en souffrance et en colère, qui va droit vers un mur. C'est plus un acte suicidaire et une provocation permanente envers la société, qu'une vraie crise de folie.
En parallèle, c'est un personnage qui écrit, et tout en écrivant, réalise ce qu'est l'obscénité, le tabou, les limites de ce qui peut être dit et ce qui doit être tu. Il se rend compte de ce qu'est la spirale vertigineuse de l'art et de l'imagination, tout écrivain, même amateur, je pense, s'est retrouvé confronté à ce décalage, parfois brutal, entre la vie grisâtre du quotidien et l'univers extraordinaire de la création, poétique ou romanesque. C'est un "up" et "down" constant, surtout s'il se solde toujours par des portes fermés (le monde de l'édition) Oui, c'est un équilibre fragile pour la santé mentale... C'est le cormoran de Baudelaire, en somme.
Et ce texte met aussi en garde tout "artiste": si tu n'arrives pas à retomber sur tes pieds quand tu étais dans la lune, tu t'écrases à l'aterrissage.

Bref, cherchez-y de vous-mêmes où se logent la thèse, l'antithèse, la foutaise. Moi je ne sais pas. Je vais demander à mon moi d'il y a 25 ans.

Merci pour vos comms et votre patience !

Contribution du : 27/02 11:28:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 36327
Hors Ligne
Je m'apprêtais à lire le texte et à le commenter éventuellement au moment où je m'aperçois qu'il est dans le forum des discussions. Donc je vais le lire mais je ne vois plus l'intérêt de commenter un récit pour lequel les explications me sont déjà données.

Contribution du : 27/02 14:35:38
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Maître Onirien
Inscrit:
23/08/2011 10:14
De Hérault
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 18319
Hors Ligne
le bipolaire est confus il vit dans un monde où je ne souhaite à personne d'entrer, j'ai créé une association qui aidera j'espère tous ces malheureux st depuis leur plus tendre enfance à retrouver le chemin de l'équilibre et aussi à détecter au plus tôt ceux qui pourraient devenir des tueurs et violeurs en série

Contribution du : 27/02 16:30:46
_________________
peut on éviter de chercher son moi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Salut me revoilà! (Charivari)
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5537
Hors Ligne
bipol, vous confondez psychotiques et psychopathes. Les premiers sont des victimes.

Contribution du : 27/02 16:34:45
_________________
Le monde est vieux, dit-on ; je le crois, cependant
Il le faut encor amuser comme un enfant.
La Fontaine
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 »





Oniris Copyright © 2007-2020