Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3)


Re : Saluts du chanteur sous les applaudissements
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3432
Hors Ligne
@Larivière

Autruche, mais c’est même plus possible de la faire l’autruche : un coup t’as la tête dans une terre morte, tellement morte que ça fait froid dans le dos, un coup ta tête s’enfonce dans de la terre rare et là, il faut faire gaffe de pas te cogner sur un enfant en train de gratter dans le noir (est-ce qu’il pleure ?difficile à dire : il fait vraiment noir et la torche de mon téléphone vacille). Faire gaffe aussi aux déchets radioactifs, pas bon ça les déchets radioactifs... Non, entre le lisier, le plastique, les produits chimiques tellement variés qu’ils te sont servis en cocktail, non le métier d’autruche n’est plus ce qu’il était. Surtout quand tu penses que t’as les fesses à l’air, le toupet bien visible, si un Gilles passe par là, il hésitera pas trop, en bon patrimoine immatériel de l’Humanité, oui de l’HUMANITE, il te piquera les plumes (te laisseras le goudron). Oups ! En parlant j’ai bouffé le dernier ver de terre. Non, vraiment faut que je me recycle : linotte c’est pas bien ça, linotte ?

(désolée Archibald pour cette digression disruptive )

Contribution du : 08/08 07:49:10
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Saluts du chanteur sous les applaudissements
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
Vous avez bien fait de ne pas préciser que l'enfant est noir lui aussi ;
on vous aurait sauté dessus à bras raccourcis !

Contribution du : 08/08 07:59:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Saluts du chanteur sous les applaudissements
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3432
Hors Ligne
@koko
Mon totem: Autruche prudente.

Contribution du : 08/08 08:07:15
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Saluts du chanteur sous les applaudissements
Expert Onirien
Inscrit:
19/08/2016 17:30
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6281
Hors Ligne
Citation :

koko a écrit :
Vous avez bien fait de ne pas préciser que l'enfant est noir lui aussi ;
on vous aurait sauté dessus à bras raccourcis !


C'est qui "on" ?

Vous avez tous écrit un roman alors que le sujet initial était seulement l'indication de l'origine de la femme de ménage que je trouvais étrange et malvenu. Archibald en a donné l'explication, c'est bon vous allez pas me prendre la tête encore 10 pages. Parce que c'est qui "on" ?

Contribution du : 08/08 09:20:36
_________________
Le léopard ne se déplace pas sans ses tâches (proverbe africain)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Saluts du chanteur sous les applaudissements
Onirien Confirmé
Inscrit:
10/06 08:16:47
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 534
Hors Ligne
C'est vous qui en rajoutez, moi, j'avais fini.
Par ailleurs, il ne s'agit pas de romans mais de réflexions développées à l'aide d'arguments.
À ce propos, puisque vous semblez disposée à poursuivre le débat, il serait peut-être intéressant de connaître les vôtres, maintenant que la grosse chaleur est passée !
Mais pour répondre clairement à la question dont vous feignez d'ignorer la réponse, "on", c'est les "bien-pensant", et celle de savoir si vous en êtes ou pas ne regarde que vous puisqu'il ne s'agit pas ici de dénigrement individuel mais d'opposition à un mode de pensée préfabriqué.

Contribution du : 08/08 09:52:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Saluts du chanteur sous les applaudissements
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13944
Hors Ligne
Bonjour archibald.

Je viens seulement de lire votre réponses à nos commentaires
sur votre texte.

N'ayant plus de contacts avec l'école d'aujourd'hui depuis que mes filles
l'ont quittée, c'est à dire , en gros, une vingtaine d'années,
je suis surpris qu'elle n'est pas changée plus que cela.

Peut-être que notre perception de l'école est faussée par l'interprétation
que les médias en font : tout est malheureusement comme cela
à notre époque.

Bonne journée.

H

Contribution du : 08/08 09:57:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Saluts du chanteur sous les applaudissements
Expert Onirien
Inscrit:
19/08/2016 17:30
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6281
Hors Ligne
Citation :

koko a écrit :
C'est vous qui en rajoutez, moi, j'avais fini.


C'est ça. C'est de la mauvaise foi.
J'ai déjà donné mon opinion en page 1. Mon échange s'est fait avec Archibald pour discuter des derniers vers de son poème.
Salutations

Contribution du : 08/08 11:16:42
_________________
Le léopard ne se déplace pas sans ses tâches (proverbe africain)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3)





Oniris Copyright © 2007-2018