Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 112 113 114 (115) 116 117 118 ... 123 »


Re : Un quatrain de vous libre ?
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 21547
Hors Ligne
Que fait-on des dolmens ? Que fait-on des menhirs
Sous l’érosion du temps ? Mes pensers se font sombres.
Quand le jour baissera, quand renaîtront ces ombres,
Ma main vers toi viendra chercher mes souvenirs.

Contribution du : 25/06 18:01:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Membres Oniris
Post(s): 21562
Hors Ligne
Le temps, dans sa lente fulgurance
Eclate les saveurs de notre langue
En irisant la brume d'une danse
Aussi lunaire qu'un fantôme exsangue

Contribution du : 25/06 21:30:31
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
Apprenti Onirien
Inscrit:
25/05 20:29:26
Groupe :
Évaluateurs
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Post(s): 131
Hors Ligne
Émergeant tout à coup d'un horrible marais
Un cerbère visqueux voulu de sa gangrène
Contaminer l'intrus par des concepts abstraits
Mêlant la calomnie à des relents de haine.

Contribution du : 25/06 23:27:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
P'tit nouveau
Inscrit:
31/05 13:58:34
Groupe :
Évaluateurs
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Post(s): 56
Hors Ligne
D'aphorismes trompeurs fondés sur le mensonge
Le prophane décide à s'être l'avocat,
Et, par tel plaidoyer visqueusement axonge,
Sophisme sien précède un noble prédicat.

Contribution du : 26/06 10:03:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
Apprenti Onirien
Inscrit:
25/05 20:29:26
Groupe :
Évaluateurs
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Post(s): 131
Hors Ligne
Tant qu'à copier mes textes, faites le correctement

D'aphorismes trompeurs basés sur le mensonge,
Le profane choisit de se faire avocat
Et dans son plaidoyer plus visqueux que l'axonge,
Le sophisme précède un noble prédicat.

Contribution du : 26/06 10:12:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/04/2018 09:19
De FRANCE
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 8826
Hors Ligne
Névrose patente, dont je paie le loyer

Havre dilettante, où est donc ton quai

Je sens ton poids vengeur, envahir mon esprit.

C'est le rat, ce rongeur, qui dévore ma vie.

Contribution du : 26/06 11:01:15
_________________
"Fou n'y puis, sain n'y daigne, névrosé je suis."

Roland Barthes.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
P'tit nouveau
Inscrit:
31/05 13:58:34
Groupe :
Évaluateurs
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Post(s): 56
Hors Ligne
[Modéré : Plagiat d'un quatrain.]

Contribution du : 26/06 12:52:01

Edité par Lulu le 26/6/2022 19:34:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 21547
Hors Ligne
Dans l’azur immobile aucun oiseau ne bouge,
Aucun bruit sur la plage, aucun souffle de vent,
Je n’ai plus d’horizon que tes yeux vont suivant.
Sur mon cœur orphelin s’étend une aube rouge.

Contribution du : 26/06 17:39:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
Expert Onirien
Inscrit:
27/04/2018 09:19
De FRANCE
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 8826
Hors Ligne
Le jour mélancolique, tes yeux bleus vont, divague.
Sur l'horizon méchant, d'où ma silhouette vague
Se détache un instant de ton corps et du temps,
pour mourir loin de toi , partir dans vent.

Contribution du : 26/06 18:13:10
_________________
"Fou n'y puis, sain n'y daigne, névrosé je suis."

Roland Barthes.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un quatrain de vous libre ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
03/05/2013 12:14
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2357
Hors Ligne
Divague au pluriel pour les yeux ?

C’est vraiment mais alors vraiment. très beau ces 4 lignes Blaise et j’espère que vous nous ne couperez pas de ce beau sang bleu qui coule dans vos veines.

Contribution du : 26/06 18:48:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 112 113 114 (115) 116 117 118 ... 123 »





Oniris Copyright © 2007-2022