Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3)


Re : Y'a pas de lézard
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14340
Hors Ligne
"A condition, écrit Anje, que l'hiatus n'écorche pas l'oreille." Evidemment évidemment, nous sommes bien d'accord là dessus. L'euphonie avant tout. L'hiatus peut même donner au vers une certaine fluidité, une certaine légèreté bien venue. Alors pour en faire tout en restant orthodoxe on aura recours aux diérèses, au "h" aspiré, au "e" muet du féminin, etc.

Contribution du : 31/08 18:36:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Y'a pas de lézard
Expert Onirien
Inscrit:
16/05/2013 09:00
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6746
Hors Ligne
Woui, de même pour moi. L'oreille avant tout.

En reprenant exemple sur ce fameux "il y a", l'oreille ne le sent pas désagréable parce qu'on a tendance à faire une synérèse sur le "ya", mais retournons la sitution, et déjà "Y a-t-il ?" sonne beaucoup moins juste, parce qu'on sépare nettement à la diction le "y" et le "a". Notons que la langue française s'est même adjoint un phonème (ici t) pour éviter un hiatus encore plus indigeste "y a il ?".

C'est un exemple suffisant qui prouve qu'on ne doit pas déroger à la règle générale des voyelles "heurtantes" comme dit Boileau.

Et pour répondre à Anje, que je remercie encore de participer, dans le sens voyelle/nasale, comme "si on", je vois un hiatus interdit. Pas dans le sens nasale/voyelle (Non, il).

Contribution du : 01/09 07:49:05
_________________
https://pich24.wordpress.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Y'a pas de lézard
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14340
Hors Ligne
Eh oui, il y a hiatus si on écrit "si on", donc c'est banni, mais on peut écrire et prononcer "passion", avec une belle diérèse, tant qu'on voudra ... Etrange, non ?

Contribution du : 01/09 11:48:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Y'a pas de lézard
Expert Onirien
Inscrit:
16/05/2013 09:00
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6746
Hors Ligne
Etrange, peut-être, (Voltaire aussi était contre) mais :

Dessiaux dit, dans sa grammaire poétique p 57, 58
Lien bnf : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58099796.texteImage

Il est certain que "si on", en deux mots, n’est pas plus dur que "Sion" en un seul, et que "tu as", est aussi doux que "tuas", du verbe tuer. Mais, malgré tout ce qu’on peut dire contre cette règle, il faut s’y soumettre ; elle s’oppose à de graves inconvénients, et ce n’est pas sans de puissants motifs que Malherbe l’a préconisée, et que Corneille l’a constamment suivie. Ces entraves n’ont fait que rehausser le mérite de grands poètes ; il n’est plus temps de protester.

Il est toujours facile de trouver une référence qui va dans votre sens, mais je pense que le fait qu'un hiatus n'apparaisse qu'entre deux mots est une bonne règle.

Contribution du : 01/09 13:03:43
_________________
https://pich24.wordpress.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Y'a pas de lézard
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14340
Hors Ligne
Certes, et comme j'ai fait voeu d'obéissance à Malherbe et aux pères de la poésie classique, quoique je regimbe, j'obtempère !

Contribution du : 01/09 15:53:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Y'a pas de lézard
Expert Onirien
Inscrit:
16/05/2013 09:00
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6746
Hors Ligne
Comme j'obtempère, pour reprendre le fil du "non y", avec Malherbe qui n'en dit rien, et Corneille qui fait: "Immolez, non à moi, mais à votre Couronne", dans le Cid.

Contribution du : 01/09 16:04:40
_________________
https://pich24.wordpress.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3)





Oniris Copyright © 2007-2019