Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les infos du site : Concours nº3 : Le Conte de Noël
Posté par Nico le 06/Nov/2007 (86 lectures)

Les résultats du concours.

Concours n°3 : Le Conte de Noël


Les résultats


1er prix :    Twinkle : La reine qui apprivoisa le coeur de l'hiver


2ème prix :    Ninjavert : Le roi venu du froid


3ème prix :    Liry : Terre de glace et sable de feu


4ème prix :    Gnioupette : Le Noël des Chats


5ème prix :    macalys : Féerie partagée


6ème prix :    Manonce : Le chien à l'oreille coupée


7ème prix :    plummot : Le Trouble Fête




Les participants au concours


1)    ARGOS2 : L’affreux et immonde Jack Noël

2)    Twinkle : La reine qui apprivoisa le coeur de l'hiver

3)    sophie : L'aide du père Noël

4)    nico84 : Le "Nouveau Noël"

5)    Bidis : Le petit ange de Noël

6)    CICI : Mon conte de Noël

7)    plummot : Le Trouble Fête

8)    Emrys_83 : Si Noél m'était compté

9)    bernalot : Les lutins de Libourne

10)    Manonce : L'enchanteur

11)    Manonce : Le chien à l'oreille coupée

12)    gihemb : Le conte de Noël de JP Arriz

13)    aldenor : Mugolt

14)    Gnioupette : Le Noël des Chats

15)    Btakan : À la recherche de la Neige

16)    Liry : Terre de glace et sable de feu

17)    oxoyoz : La mélodie du coeur

18)    Cassanda : Un Noël sucré

19)    macalys : Féerie partagée

20)    Ecrimal : Miroir de Léon

21)    Maowyn : La Relève du Père Noël

22)    Ninjavert : Le roi venu du froid




Le règlement du concours

1. Règlement technique :

1.1 Le concours est ouvert à n'importe quel auteur. Le nombre de participations par auteur n'est pas limité.
1.2 Le concours consiste en l'écriture d'une nouvelle en français, sous le respect des conditions et contraintes du présent règlement.
1.3 Les nouvelles sont à envoyer via le formulaire de proposition habituel. La participation au concours devra être signalée au moyen de ce même formulaire (case à cocher).
1.4 La date limite d'envoi est le dimanche 16 décembre 2007 à minuit (CET). Les textes participants seront publiés au fur et à mesure de leur correction.
1.5 La taille minimum des envois est de 10000 caractères. La taille maximum est de 40000 caractères (espaces compris).
1.6 Toutes les catégories de nouvelles sont permises.
1.7 La charte du site doit être respectée dans son intégralité. L'équipe de publication est totalement libre de refuser ou de renvoyer une proposition en cas de non-respect de la charte ou de qualité insuffisante.

2. Le Conte de Noël :

2.1 Le thème du concours est le « Conte de Noël »
2.2 La nouvelle doit obligatoirement constituer un conte et être rédigée sous forme de conte (voire ci-dessous la description d'un conte).
2.3 Il peut s'agir d'un conte entièrement original ou d'une variation sur un conte existant. Les personnages peuvent être « humains » ou « animaux » au choix.
2.4 Le conte doit être en relation avec la période de Noël, se dérouler pendant la période de Noël et avoir au moins un élément constitutif de l'histoire qui n'aurait pu se dérouler à une autre période.

3. Concours sous anonymat :

3.1 Tous les envois seront rendus « anonymes ». Le texte ne sera donc pas rattaché à l'auteur pendant la durée du concours (l'auteur conserve bien évidemment tous ses droits).
3.2 Il est interdit de faire figurer de façon volontaire des indices au sein du texte permettant de deviner l'auteur exact du conte.
3.3 De même il est interdit de divulguer ou de donner des indices permettant de deviner l'auteur d'un conte, que ce soit en commentaire aux correcteurs, sur le forum, sur le chat, par mp, par e-mail ou par tout autre moyen que ce soit. Tout auteur ne respectant pas cette règle pourra être exclu du concours.
3.4 les contes seront réattribués à leurs auteurs lors de la clôture du concours (proclamation des résultats).
3.5 Vu que les correcteurs n'auront aucune information quant à l'identité de l'auteur, les textes ne correspondant pas aux contraintes du concours ou devant être refusés ou renvoyé par l'équipe de publication seront supprimés de la centrale avec un message dans le forum du concours, sans e-mail envoyé à l'auteur. Aucun échange par mp ou e-mail entre les correcteurs et l'auteur ne sera permis. De même, l'auteur d'un texte du concours ne pourra demander des modifications ultérieures à l'envoi du récit.

4. Attribution des prix :

4.1 Le classement sera déterminé par un vote public des utilisateurs inscrits du site. Seuls les inscrits avec au moins le statut de « candidat onirien » (100 « point ») au moment du vote seront autorisés à voter. Le vote sera effectué dans le forum concours.
4.2 Les auteurs ayant proposé une nouvelle pour le concours ne sont pas autorisés à voter pour eux-mêmes.
4.3 Le vote débutera lorsque le dernier texte participant aura été publié et durera environ une semaine au-delà de cette date.
4.4 Les lecteurs souhaitant voter le feront par le choix de trois contes, classés par préférence. Chaque premier choix recevra 3 points, chaque second choix 2 points et chaque troisième choix 1 point. Les cinq contes les mieux classés seront primés.
4.5 Les 5 auteurs primés recevront respectivement 1000, 800, 600, 400 et 200 « points ». Les résultats seront affichés dans la liste concours.
4.6 Les résultats seront présentés peu après la clôture des votes, avec divulgation des auteurs.


Le conte

Le conte est un récit de fiction généralement assez bref qui relate au passé les actions, les épreuves, les péripéties vécues par un personnage (ou parfois un groupe de personnages). Ce qui distingue d'emblée le conte des autres formes de récit, c'est sa « fictivité avouée » : l'histoire racontée se déroule dans un autre temps (la narration se fait toujours au passé) et un autre lieu que ceux où prennent place le conteur et le destinataire. Les célèbres formules comme « Il était une fois » ou « En ce temps-là » qui ouvrent un grand nombre de contes suggèrent d'entrée de jeu la distance qui sépare l'univers du conte et notre monde, la fiction et le réel. Cet univers est la plupart du temps indéterminé, c'est-à-dire que les temps et les lieux sont rarement évoqués avec précision ; l'actualisation reste vague, de sorte que le conte donne l'impression de se situer en dehors du monde actuel.

Parmi les autres caractéristiques par lesquelles le conte s'affirme comme fiction, il y a les invraisemblances de toutes sortes. Dans le conte, tout est possible : un personnage peut dormir cent ans, les objets peuvent être doués de pouvoirs, les êtres faibles peuvent triompher du Mal, etc. Les lois qui régissent l'univers des contes ne sont pas toujours les mêmes que celles qui régissent le monde réel. En outre, les personnages sont monolithiques, unidimensionnels, ils n'ont aucune profondeur ou densité ; ils ne sont pas vraisemblables puisqu'ils n'ont pas la complexité du réel. Si le conte est un récit objectif, c'est en ce sens que le narrateur ne cherche pas à y inscrire sa subjectivité.

C'est un genre optimiste: la plupart du temps, le conte finit bien. Il présente une vision rassurante du monde, d'où l'impression que le conte s'adresse aux enfants. Mais le conte est souvent cru et violent : il y a des meurtres (ex. l'Ogre qui mange les enfants), des combats, des souffrances physiques et morales décrites sans détour, etc. Il arrive même que le conte se termine mal (par exemple, le Petit Chaperon rouge).

Malgré sa « fictivité avouée », le conte s'inscrit dans une communauté : il est marqué par les valeurs et les codes qui la caractérisent. Il est issu de la tradition populaire: plusieurs de ses éléments appartiennent à la mémoire collective (on a longtemps dit que le conte était fait par et pour le peuple, et le fait que les contes soient identifiés à des auteurs précis est relativement récent ; longtemps le conte a été anonyme, il appartenait en quelque sorte à tous). C'est ce qui explique que le conte comporte souvent un aspect moral, voire didactique : le conte s'adresse aux membres de la communauté et cherche à édifier (pas seulement les enfants).

(source : CAFÉ)


Oniris Copyright © 2007-2017