Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Sentimental/Romanesque
plume : Somewhere over the rainbow...
 Publié le 09/07/07  -  12 commentaires  -  3632 caractères  -  24 lectures    Autres textes du même auteur

Dialogue entre un père et son jeune fils...


Somewhere over the rainbow...


- Ça y est j'y ai été !


- Où ça ?


- Ben Au-delà de l'arc-en-ciel pardi !


- Oh... Comment c'était ??


- Boh, faut pas écouter ce que les gens disent tu sais, les lagons ne sont pas aussi bleus qu'on le dit, les fées pas aussi magnifiques qu'on le prétend et on n'y trouve pas d'or comme on nous l'avait tant promis...


- Ha... Mais Ces fées, lagons et merveilles existent bien alors ?


- Si on veut oui, mais je te l'ai dit ils ne sont pas si merveilleux que cela, les habitants du bout du monde...


- Tu les as donc rencontrés ?!! Oh s'il te plait, raconte-moi...


- Bah... En fait il faut déjà se dire que le trajet n'en vaut pas la chandelle, j'ai dû voler pendant des jours et des nuits entières sans m'arrêter en gardant bien en vue the rainbow.


- C'est quoi ça the rainbow ?


- Ha désolé, c'est ainsi qu'ils appellent l'arc là-bas, une drôle de langue tu ne trouves pas ?


- Oui assez... Mais j'aime bien, continue s'il te plaît...


- Oui, alors après ces nuits et ces jours entiers de vol, de pluie, de neige et de soleil de plomb... Je suis enfin arrivé à l'autre bout de la corde colorée...


- Mais le rainbow là, celui qu'on a observé quand t'es parti, il a disparu... Je le sais j'ai bien regardé...


- Mais oui, j'allais y venir voyons !... Il avait donc disparu heu oui tout à fait... Mais ! Il fallait garder sa trajectoire en tête tout simplement vois-tu... L'imaginer, y croire... Fort !


- Ha Oui ! Je comprends alors, continue, continue...


- Alors arrivé au bout, je me suis posé avec l'appareil et je suis descendu pour observer les alentours... Là-bas Tout est différent, ils font tout à l'envers !


- Comment ça ?


- Ben par exemple, ils commencent la journée par un souper et terminent par un petit-déjeuner... Ils n'ont aucune notion du temps, ils n'ont qu'une gigantesque horloge au milieu de leur petit village qui s'appelle "le grand Ben"...


- Elle a un nom ? C'est rigolo...


- Ah ! Non ça n'a rien de drôle pour eux ! Le grand Ben est là pour surveiller tout le monde, il parle et force les gens à ne plus prendre le temps...


- C'est triste...


- Oui... Mais il y a de belles choses aussi à découvrir à London...


- LaundOn ?


- Non " LON-don ", c'est le nom de leur tout petit village... Parce qu'il est vraiment tout petit je t'assure, tu ne t'y plairais pas...


- Ha... Ça ne me dérange pas moi ce qui est tout petit, je suis pas très grand...


- C'est vrai... Mais mis à part les fées et les lutins qui gardent les entrées du palais... Il n'y a pas grand-chose à y voir...


- Des lutins et des fées ?? Ça existe... c'est vraiment sûr alors...


- Mais oui voyons ! Je te l'ai toujours dit, il faut me croire...


...


- Un jour pa'... Tu m'emmèneras avec toi ?


- Un jour oui...


- Tu pars encore cette semaine ?...


- Oui... Désolé...


- C'est pas grave, tu vas où ?


- Et bien... Tu vois cette étoile qui brille tout là haut ?


- Oui...


- Je la dépasse, j'en fais le tour et je vais en direction de la lune et c'est sur le chemin...


- Han... Ça doit être superbe, c'est bien situé...


- Dis pa'... Un jour on ira voir maman avec ton avion ? Elle me manque...


- ... À moi aussi fils ... On ira c'est promis... Tout tout tout... Là- haut...


- Merci papa... Bonne nuit... Je t'aime.


- Je t'aime...



** SOmewHere Over the RainBow **


Somewhere, over the rainbow, way up high.

There's a land that I heard of Once in a lullaby.

Somewhere, over the rainbow, skies are blue.

And the dreams that you dare to dream

Really do come true.



 
Inscrivez-vous pour commenter cette nouvelle sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Ama   
11/7/2007
Je me suis doutée un peu trop rapidement qu'on parlait de l'Angleterre mais ça n'a pas vraiment gâché la lecture. C'est bien écrit, l'idée est mignone et touchante comme tout (même si elle est vieille comme le monde). Voilà : c'est court et c'est mignon. Ca laisse un sourire quand tu es de cette humeur (genre un peu fatigué et à la sortie d'un documentaire sur le réchauffement climatique).

   Cyberalx   
13/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai beaucoup aimé ce texte, comme l'a dit Ama, on se doute assez rapidement qu'il parle de Londres mais ça n'enlève rien à la lecture.

Par contre, je m'étais mis en tête que c'était les gens que NOUS croyions magique qui parlaient de nous (c'est la chanson du magicien d'Oz qui m'a induit en erreur), j'ai donc été surpris en définitive.

Je trouve que mignon, c'est réducteur, c'est un beau texte avec juste ce qu'il faut de sentiments sans que ça ne vire au mièvre.

Bravo !

   teeth   
2/8/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Somewhere over the rainbow ou comment créer un dialogue sympathique entre un père et son fils.
Je ne suis aps d'acord avec Ama et Cyberalx. Je pense que l'auteur n'a pas tenté de cacher que cet endroit est Londres. Donc, dire qu'on se doute rapidement que par-delà l'arc-en-ciel est l'Angleterre semble un peu dérisoire non?

   Benjoui   
3/8/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'aime beaucoup aussi. C'ets frais, léger. Un texte pour nous détendre.

   Oli   
14/11/2007
 a aimé ce texte 
Passionnément ↓
CLAP CLAP CLAP...!!!

Magnifique, émouvant, indescriptible...!

l'auteur ne cherche pas a cacher quelque chose! c'est une nouvelle sentimentale dans laquelle la réalite est décrite subjectivement.

(ce n'est donc pas une enigme)

   nico84   
14/11/2007
 a aimé ce texte 
Passionnément ↓
Une belle histoire merveilleuse que plein d'enfants aimeraient entendre. Un pére exemplaire qui remplace la douloureuse absence de la mére se faisant sentir quand même.

Jolie et touchant, bravo !

   Twinkle   
15/11/2007
Je trouve ça dommage, cette vision du monde très triste. Il aurait fallu trouver un peu plus de poésie à l'Angleterre, ce n'est pas un endroit si morne.

   Bidis   
15/11/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est joli et poétique. Mais je ne suis pas aussi enthousiaste que certains commentateurs.
Juste un peu touchée.

   Anonyme   
23/12/2009
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
une jolie petite histoire au moment de Noël, sans plus, mais ce n'est déjà pas si mal.

   jaimme   
23/12/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Oui, j'aime bien, surtout le ton. Une histoire pour un enfant, parce qu'il faut la raconter ainsi à un petit enfant. Derrière se profile une lourde tristesse.
J'aurais aimé un peu plus de richesse dans cette histoire partie d'une belle idée. Là c'est juste effleuré. Juste un poème, et ce n'est pas rien.
Dommage Plume, tu t'es envolée depuis longtemps.

jaimme

   carbona   
23/10/2015
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

L'idée est sympathique : baser le texte sur un dialogue fonctionne bien.

Mais je trouve que le dialogue n'est pas assez étoffé, que le texte manque un peu d'épaisseur pour vraiment me séduire.

Le dialogue est trop évasif, effleure les choses, les contourne.

Merci pour votre texte.

   silvieta   
10/1/2017
 a aimé ce texte 
Pas
Je me suis posée sur ce Rainbow, attirée par le titre. Les dialogues sont censés donner du punch à un texte mais il quittent vite cette fonction ici. Quand apparaît le mot "London"on se re motive mais le soufflé retombe vite.
Cette nouvelle peut devenir une brillante satire....ou un conte de fées...ou un mélo dramatique réussi....Il faudra faire un choix et creuser plus avant dans l'une de ces directions en travaillant davantage ce qui s'y prête. A regrouper les 3 genres l'âme de cette nouvelle se perd.


Oniris Copyright © 2007-2019