Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie en prose
Absolue : Bonjour chef
 Publié le 30/07/07  -  9 commentaires  -  954 caractères  -  273 lectures    Autres textes du même auteur

Lettre d'humour n°2


Bonjour chef



Si je t'écris, c'est parce que j'ai l'impression que tu n'es pas dans ton assiette en ce moment...

Tu as le cou vert, le poil long et ne parlons pas de tes salières sous les yeux ! Bon, d'accord, tu prends de la bouteille, tu as une mémoire comme une passoire (excuse-moi de remuer le couteau dans la plaie)... Mais ce n'est pas une raison pour en faire un plat !

À mon avis, il y a autre chose...

Je ne voudrais pas avoir l'air de te cuisiner mais je suis ton amie et tu peux te mettre à table si ça te soulage (moi aussi, il m'arrive d'en avoir ras le bol).

J'ai l'impression que la sévère "cordon bleu" qui te sert d'épouse te mène à la baguette et qu'elle n'y va pas avec le dos de la cuillère ? Note que depuis qu'elle t'a surpris avec la cafetière, tu as plutôt intérêt à fermer ton four !

Si tu as besoin d'un petit coup de fouet, ne reste pas en carafe... Appelle-moi !

Ta cocotte


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Athanor   
30/7/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Pour moi ce poème est un régal, bien que je le trouve un peu trop court.
Il me rappelle ma jeunesse, lorsque j'ai démarré dans le métier de l'hôtellerie et éveille mes papilles.

Les jeux avec les mots sont très amusants.

Et la signature...

   guanaco   
1/8/2007
De bons ingrédients auxquels j'ajouterais toutefois un zest de piquant!
Une rectte qui, ma "foie", vaut son pesant de cachuètes ;)

Pareil, la signature, c'est le détail qui tue, j'adore.

   Fattorius   
2/8/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Une lecture agréable, un peu courte en bouche (on l'eût appréciée prolongée, avec deux ou trois plats jamais allongés d'eau). La signature passe bien, en effet.

   teeth   
2/8/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Même chose que pour "Mon vieux loup de mer". Celui-là est doté d'un humour légèrement plus subtile et la signature vient comme la chute d'une blague, elle est là pour que le texte soit encore mieux. Bravo

   Jeser   
7/9/2007
Pas littéraire ? Trot culinaire ? ou alors Galop pain ?
Le choix du titre nous "mets" déjà l'eau à la bouche.
Loin du "navet", ce qui suit est loin d'être un "four" car il n'est pas "plat". S'il s'agissait d'un vin, je dirais qu'il a la "cuisse...haut" !
Je déguste agréablement cette version surprenante de la poésie aux saveurs délectables.

   patrice   
21/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien
un exercice de style amusant et réussi.

   Bidis   
30/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Quelques jeux de mots amusants mais pas de ces jolies images dont Absolue a le secret

   Anonyme   
27/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Clin d'oeil de la cocotte au chef, texte enjoué, souriant, piquant. Que du bon !

   Anonyme   
17/3/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
C'est très chouette, c'est là que j'apprécie pleinement de m'attarder à fouiller dans la poésie passée d'Oniris, elle recèle des petites merveilles, celle-ci en fait partie, cela aura le mérite de m'avoir permis un moment de détente, et de sourire bêtement devant mon écran, mais tant pis, je suis vraiment ravie par cette lecture, je n'ai pas hésité un instant à m'en resservir, rien que pour le plaisir de le savourer.


Oniris Copyright © 2007-2020