Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Absolue : De tout petits accrocs
 Publié le 04/07/08  -  18 commentaires  -  625 caractères  -  82 lectures    Autres textes du même auteur

Sur un plateau d'argent...


De tout petits accrocs



Le jour s'est glissé
Dans sa robe sombre,
Robe de soirée
Brodée de pénombre.

Le jour s'est enfui
Comme chaque soir,
Bien avant minuit
Au bout d'un trottoir.

Le jour travesti
Effleure la lune,
«Tu es si jolie...
Sourire de dune»...

Et valse la lune
Tout contre le jour,
Mi-blonde, mi-brune,
Le cœur troubadour.

Et la robe éprise
De ce doux sourire,
Lui vole une bise
Et puis se déchire !

Ainsi l'on peut voir
Comme des joyaux,
Briller dans le noir
De petits accrocs...


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   lotus   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'aime beaucoup!C'est plein de fraîcheur et de délicatesse.

Merci Absolue.

Lotus

   Melenea   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Simple mais très imagée... moi j'ai aimé comme une courte comptine, qui nous ferait rêver au bord des étoiles... accrochées...

Mél

   Anonyme   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Oui joli et frais...

   ristretto   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
je suis accro de ces petits accrocs

merci

   Anonyme   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
J'aime beaucoup ces petites touches délicates ...
entre lumière et ombre

   daphlanote   
4/7/2008
Je sens que je vais paraître rabat-joie moi...

Très belle musicalité du titre, en détachant les syllabes, ça glisse...

- « Le jour s'est glissé
Dans sa robe sombre,
Robe de soirée
Brodée de pénombre. ».
Déjà, la répétition de la robe ne me plait pas des masses, même si je peux concevoir que ce soit volontaire. Après, faire rimer sombre et pénombre, c’est un manque d’originalité conséquent... Il vaut parfois mieux, à mon sens, sacrifier la richesse de la rime plutôt que de tomber dans la trop grande facilité.
La robe du (de) jour, de soirée, c’est pas uns si mauvaise idée, par contre, même si pas vraiment très neuve ^^.

- « Au bout d'un trottoir. »
J’aime beaucoup l’idée ici. Je n’aurais pas gardé les deux vers du milieu, mais le premier et le dernier sont très beaux.

- « Le jour travesti »
Là... J’ai le droit de râler ? Parce que... Eh bien... Ca me donne une impression de « Zut quoi ! Elle a vraiment pas fait d’effort ». Bon, mes excuses, c’est excessif. Mais ça me donne l’impression que tu n’as pas vraiment cherché loin. (Désolée si c’est sec).

- « Sourire de dune », Ca, c’est tout minoche. Pas génialissime XD. Mais vraiment tout joli, justement. Je garde ! ^^.

- « Et valse la lune
Tout contre le jour,
Mi-blonde, mi-brune, ».
Vendu ! Il y a de la recherche. Tu frôle la chute avec le deuxième vers, mais dans l’ensemble, il faut admettre que c’est bon. Par contre, la précipice frappe au dernier vers du quatrain. -_-‘.

- « Et puis se déchire ! ».
J’aime beaucoup ici. La robe s’échappe, laisse ses lambeaux entre les doigts de son partenaire.

- « Comme des joyaux, ».
Le retour. Briller comme des joyaux... C’est ce qu’on trouve dans les lettres d’adolescents pour parler des yeux de leur dulcinée. C’est un peu court !
Par contre, sans conteste, j’adore ces « petits accrocs ». Superbe idée que voici. Même si elle ne rattrape pas le poème.

Donc, Un peu trop frais à mon goût. Ce n’est tout de même pas le premier texte que je lis de toi... Mais j’ai l’impression ici que le funambule était plus mature que celui-ci. Peut-être que c’est radical comme point de vue mais cette fraîcheur me fait plutôt l’impression d’une nonchalance désagréable.
Désolée donc.

   Anonyme   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Léger, beau, simple, délicat…
Mon coup de cœur est pour le "cœur troubadour"… Je trouve cette expression charmante.

   strega   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Très joli en effet. Pas mal écrit en plus. J'aime beaucoup la répétition (il y a un terme technique pour ça je crois) du "Et" initial. Ca donne beaucoup de rythme et de légèreté paradoxalement.

La fin est très belle aussi.

Bref, poème simple, tout en douceur. Bravo.

   Hani   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'aime : la douceur.
J'aime moins : le changement de temps après la 2e strophe (mais il y a peut-être une raison).

   mimich   
4/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Je ne passerai pas ce texte à la loupe.J'aime bien sa structure et son côté impressionniste;on croirait voir danser et virevolter une ballerine.

   Bidis   
6/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
C'est ravissant.
Mais j'ai regretté la répétition du mot "lune", je ne sais trop pourquoi.

   David   
8/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Absolue,

Ces petits accrocs à la robe de nuit que porte le jour en attendant de reparaîttre dénudé au petit matin, Ils naissent de la danse du jour en robe de nuit avec la lune. Je me dis que tu parles des étoiles ? ou des lumières de la nuit en général, en tout cas c'est trés bien présenté, bravo !

   Sanderka   
9/7/2008
Chère Absolue, se pourrait-il que les beaux jours provoquent chez vous, comment dire, une certaine langueur voire un léger dilettantisme ?
Même si c'est le cas, ne soyez pas étonnée de trouver à l'aube de vos jours la fraîcheur déposée d'un innocent baiser, juste là, dans votre cou... (Mais quel dragueur,celui là.)

Apprécié mais pas noté.
Je reste tout de même votre dévoué.

   Olalla   
13/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Belle promenade au clair de lune ! plein de simplicité. Merci pour ce moment de douceur. J'aime beaucoup.

   Max-Louis   
14/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bon jour Absolue,

A ce jour déclinant,
Tes mots déshabillent,
Ce délicat moment,
Tenue à la cheville,
De la nuit, pudiquement !

Max-Louis

   leon   
16/9/2008
 a aimé ce texte 
Bien
C'est mignon mais je pense que vous pourriez nous en dire un peu plus

   FredericBruls   
5/5/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Une romance sans paroles. Tu as lu Verlaine, c'est sûr !

   Anonyme   
6/12/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Vous écrivez avec tellement d'intelligence et de talent,
que le fond comme la forme ne font qu'un à l'unisson.

Je vous lis et ici tout est un accord parfait, votre phrasé s'accompagne d'une petite musique discrète et les images
s'animent.

Je suis très admiratif de votre plume qui sait écrire :

" Le jour s'est glissé
Dans sa robe sombre,
Robe de soirée
Brodée de pénombre. "

Et puis :

" Le jour travesti
Effleure la lune,
«Tu es si jolie...
Sourire de dune».. "

C'est superbement écrit ...


Oniris Copyright © 2007-2020