Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Absolue : Le funambule
 Publié le 23/06/07  -  7 commentaires  -  468 caractères  -  2203 lectures    Autres textes du même auteur

Pour exprimer toute la fragilité de l'être...


Le funambule



Solitaire et pieds nus
Un funambule passe
Il semble un peu perdu
Et se voile la face

Dans son habit vermeil
Il marche en équilibre
Les bras vers le soleil
Il rêve d'être libre

Sur son fil électrique
Au milieu des éclairs
Sa danse acrobatique
Dissimule un mystère

Et tandis qu'il s'avance
Vulnérable, fragile
Il garde le silence
Et ne tient qu'à un fil



 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   daphlanote   
25/6/2007
Des vers de six pieds, réguliers. Un manque de ponctuation (ça m’embête, l’absence de ponctuation, mais c’est bête, juste parce que je suis maniaque de la ponctu. ; à vrai dire, c’est juste un choix de l’auteur).

Sympathique histoire. J’aime beaucoup la chute.

Bien que le poème manque un peu d’image, c’est un agréable moment.

J’aime bien le « pieds nus ».
A l’opposé, les « bras vers le soleil » et le rêve de liberté font très clichés, expliqués comme cela.
Le « au milieu des éclair » est bien trouvé, agréable à l’imaginaire. Le « mystère » qui suit est lui, encore une fois banal.

Par contre, la dernière strophe, rien à y redire, j’ai beaucoup aimé cette partie.

   Athanor   
29/6/2007
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien aimé "il ne tient qu'à un fil".
Mais... peut-on être certain que le funambule est perdu alors qu'il maîtrise les éléments ?
J'aurais aimé en savoir plus sur le mystère.
Ceci dit, je trouve le sujet très bon et certainement très rarement travaillé.

   Bidis   
30/5/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je n’aime pas beaucoup « et se voile la face », mais je ne peux pas dire pourquoi.
Sinon je trouve que c’est un beau poème, vibrant...

   leon   
16/9/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est simple, clair, parlant : j'aime beaucoup ta poèsie Absolue.

   Anonyme   
29/12/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Charmant ce poéme en hexasyllabes.

On pense au fameux "Dans la plaine les baladins..."

J'ai bien aimé
Merci Absolue

   jaimme   
29/12/2009
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Adoré cette image: "Sur son fil électrique - Au milieu des éclairs"!
Et bien aimé la dernière strophe.
Le reste est trop "simple" pour mes goûts.
Merci Absolue.

   Anonyme   
11/4/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Toujours en équilibre incertain, ainsi est la vie qui nous est donnée, nous sommes tous et toutes comme "Le funambule", notre équilibre ne tient qu'à un fil, bien ténu, qui d'un jour à l'autre peut se rompre, et pourtant nous prenons le risque "Sa danse acrobatique, dissimule un mystère".

Très bel écrit tant par le fond que par la forme, qui révèle toute l'incertitude de notre existence et pourtant "il rêve d'être libre".


Oniris Copyright © 2007-2020