Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Acacia : Frère ennemi
 Publié le 02/07/07  -  2 commentaires  -  743 caractères  -  102 lectures    Autres textes du même auteur

Et la nature créa deux frères aux antipodes...


Frère ennemi



Au dernier jour d’une vie bien pâle
Telle une prisonnière en cavale,
Une bête humaine crache ses tourments
Dans la fontaine aux sacrements.

Ce matin, prise au dépourvu,
Au pied d’un grand chêne rompu,
Elle m’aperçoit, blessé, sali,
Espérant la fin de sa vie.

Mon Dieu reprenez avec vous
Cette âme vile inspirant dégoût.
Mais méfiez-vous de son sourire,
J’en ai un triste souvenir.

Infâme gargouille pestilentielle
Qui un matin de la Noël,
Brisa le début de ma vie
Pour une sombre suprématie.

Cette créature je la maudis.
De mon tombeau je la vomis.
Dépravations elle a fait siennes.
Malheur ! Sa mère est aussi mienne.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
16/1/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Ah... Celui-ci je préfère. La dernière strophe est très bien, le rythme n'est pas parfait mais le message assez fort.

   Anonyme   
4/7/2016
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai lu et relu, je suis dérouté par la tournure de cet écrit, elle ne met en évidence que le côté sombre d'un personnage, sans point de comparaison, ce qui peut le rendre peu crédible.

Cependant d'un autre côté, cette virulence peut parfois se comprendre tant certains êtres présentent un état de méchanceté impitoyablement, destructeur, cela au sein d'une même famille, c'est terrifiant alors que l'on ne devrait rencontrer que fraternité.

Un texte qui pousse à la réflexion.


Oniris Copyright © 2007-2018