Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Alcyon : Elle s'élève droite comme l'espoir [concours]
 Publié le 26/10/17  -  11 commentaires  -  788 caractères  -  168 lectures    Autres textes du même auteur


Elle s'élève droite comme l'espoir [concours]



Ce texte est une participation au concours n°23 : Un monument
(informations sur ce concours).





Elle s’élève droite comme l’espoir
par-dessus l’épaule d’une colline

Visible d’aussi loin
que souffle le mistral
elle domine la ville et son port

En ouvrant grand son cœur
elle veille sur ses habitants
jusque dans leur sommeil

Parce qu’un bateau
parce qu’une tempête
les prières redoublent

En retour
les ex-voto ne se comptent plus

Aujourd’hui et demain
que la foi demeure en son sein
et que sonnent les cloches
entre deux soleils


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Cristale   
13/10/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour,

Pour l'avoir visitée récemment, je reconnais bien celle dont vous parlez.

"Visible d’aussi loin
que souffle le mistral
elle domine la ville et son port"

Une poésie libre comme le vent qui l'embrasse bien souvent.

"Elle s’élève droite comme l’espoir
par-dessus l’épaule d’une colline"

C'est joliment décrit avec une écriture simple et claire.

Merci pour ce partage.

   wancyrs   
14/10/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Salut à vous,

Voilà un texte bien sobre mais efficace. Je n'y trouve pas assez d'indices pour deviner quel est cet édifice, mais ceux qui le connaissent doivent jubiler car sa description est précise et concise. C'est un édifice qui appelle à la foi... Est-ce la Basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon ?

   Jano   
16/10/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Trop facile, c'est la basilique Notre-Dame de la Garde, à Marseille bien sûr. L'énigme est aussi simple à élucider que la forme de cette poésie. Pas compliquée, agréable à lire, mais qui ne marque pas beaucoup l'esprit. J'aurais aimé un peu plus de force tout de même dans l'évocation de ce magnifique monument. Quand on sait l'adoration que lui voue les habitants...

   PIZZICATO   
26/10/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Le " mistral " et le " Port " fournissent de rapides indices pour identifier cette DAME qui veille sur la ville.

" Parce qu’un bateau
parce qu’une tempête
les prières redoublent " je trouve la construction ... surprenante.

Je n'ai pas été vraiment séduit par l'ensemble.

   papipoete   
26/10/2017
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour,
Dès les premières lignes, la " Bonne Mère " m'apparait face à Marseille, le dos à la Méditerranée !
NB vous en faites une bonne description, avec tous ses ex-voto qui recouvrent les murs ; un bateau et son équipage saufs après une tempête, une pêche enfin miraculeuse après des temps si durs pour une famille .
" visible d'aussi loin que souffle le Mistral " est une image très parlante !

   Darques   
26/10/2017
Mon commentaire est par trop injuste. Je me censure donc.

   deep   
26/10/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Le « mistral » à lui seul nous oriente.
Du haut de la colline, ce monument religieux veille sur la ville et son port. Là, plus de doute, ça sent la Bouillabaisse…
J’aime les mots simples, la musicalité, et peut-être même l’absence de ponctuation qui libère la lecture
Une lecture agréable comme un pastis bien frais entre deux soleils cependant il prend le risque d’endormir les esprits.

Merci pour ce partage

   Bidis   
26/10/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Je regrette un peu le manque de recherche ou d'inspiration pour le choix des mots dans ce poème qui reste cependant agréable à lire.

   David   
31/10/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bonjour,

Je devine que c'est la "bonne mère" de Marseille. Je trouve un peu de charme à des formules comme "par-dessus l'épaule d'une colline" ou les deux "parce que... ", je n'avais aps trouvé à quoi correspondait l'image finale des deux soleils en lisant mais là que je commente, je pense au soleil couchant et son reflet sur la mer que l'on peut admirer depuis ce lieu. C'est quand même un petit peu bref et le titre est trop lourd à mon goût. Pourquoi l'espoir devrait être droit ?

   ladymuse   
5/11/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'aime la simplicité de ce poème. C'est à mon avis sa qualité première. L'espoir est droit parce qu'il ne peut être tordu :)

   Goelette   
23/11/2017
 a aimé ce texte 
Bien
La simplicité dans l'écriture du texte ce texte est louable pour son harmonie avec celle dont vous parlez, si populaire :
"les prières redoublent

En retour
les ex-voto ne se comptent plus"

De plus on apprécie vos expressions, celle qui vous a servi de titre est jolie, de même que les elliptiques
"Parce qu’un bateau
parce qu’une tempête"


Oniris Copyright © 2007-2017