Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
archibald : La complainte de Mistigri
 Publié le 20/10/21  -  8 commentaires  -  1894 caractères  -  123 lectures    Autres textes du même auteur

L'interprétation est rudimentaire mais ça donne une idée...


La complainte de Mistigri



https://www.aht.li/3645833/La_complainte_de_Mistigri.MP3


Ce n'est certes pas l'apanage
Des humains que de décéder,
J'ai fait aussi le grand passage,
J'ai un truc à vous demander :
Une question nous tarabuste,
Nous autres simples animaux,
Qu'entendez-vous par « âme » au juste ?
Pourriez-vous nous en dire un mot ?

Je sais qu'à la métempsycose
Elle vogue de corps en corps,
Qu'elle en diffère et s'y oppose,
OK, je veux bien, mais encor ?
Est-elle d'essence éternelle
Et subsiste après le trépas
Ou bien de nature mortelle
Comme toute chose ici-bas ?

Est-elle blanche ? Est-elle noire ?
Quelle est sa forme, son aspect ?
Corpusculaire ? ondulatoire ?
D'un phénomène plus abstrait ?
Elle est peut-être un grain de sable
Dans la machine du vivant,
Ou un principe insaisissable
Comme la lumière et le vent…

Voilà bien une étrange idée
Que l'on ne saurait définir,
N'est-elle que l'ombre portée
Des espoirs et des souvenirs ?
Ce ne serait alors qu'un songe,
L'expression d'un rêve béant
Dont les hommes, piètre mensonge,
Se consoleraient du néant.

Selon la sagesse animiste
Elle se trouve un peu partout,
Par conséquent, si elle existe,
L'âme est aussi dans les matous.
Elle est dans la race féline
Autant qu'en les homininés
Et même, disait Lamartine,
Dans les objets inanimés.

Que cette complainte n'offense
L'Architecte de l'Univers,
Il sera convaincu, je pense,
En écoutant ces quelques vers,
Qu'au paradis où se prélassent
Les fantômes et les esprits,
Il convient de faire une place
Au bon gros vieux chat Mistigri.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   poldutor   
7/10/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour
C'est la première fois que je commente une chanson, et celle-là m'a vraiment plu.
J'ai bien aimé le texte respectueux des croyances avec une pointe d'humour.
L'âme le grand mystère théologique

"est-elle blanche, est-elle noire"

"Quelle est sa forme, son aspect ?
Corpusculaire ? ondulatoire ?"

"Selon la sagesse animiste
Elle se trouve un peu partout,
Par conséquent, si elle existe,
L'âme est aussi dans les matous."

avec un clin d’œil à Lamartine dans "les objets inanimés...)

et deux derniers vers amusants

"Il convient de faire une place
Au bon gros vieux chat Mistigri."

J'ai bien aimé la voix rauque du chanteur et son accompagnement à la guitare, je l'aurai bien vue chanté par Brassens également.
en un mot une réussite.
Bravo.
Cordialement.
poldutor en E.L

   papipoete   
20/10/2021
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour archibald
une chansonnette en forme de question finale : " la mort qui clôt la vie de l'humain, fait de même pour les bêtes... naturelle ou provoquée pour se nourrir ou abreuver de sang des spectateurs dans une arène ! " alors, existe-t-il un Paradis pour l'animal ? "
NB moi, je dis oui, tout comme d'autres bêtes méritent l'enfer ( tique ou autre bestiole dont j'ignore la raison d'être ! )
Oh oui, entre les chiens-sauveteurs, le " cheval de guerre du film ", et autres espèces ayant permis à la science de sauver l'homme !
Mistigri je ne sais, car s'il ne fit pas de mal, il ne fit qu'être matou...
Comme dit dans l'exergue, l'interprétation souffre de quelques bémols ( mots changés ou mangés ) mais quoi qu'il en soit, vous faites mieux que moi !
on ne s'improvise pas PIZZICATO...

   Vincent   
20/10/2021
Bonjour

Je viens de perdre mon chat

et je prie pour qu'il m'attende au paradis

avec les autres animaux que nous avons eu

je sais que tout ça est parfaitement ridicule

mais c'est ainsi et le paradis ce n'est peut-être qu'un mot

mais quel beau mot comme disait Brassens

   Annick   
20/10/2021
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour Archibald,

Des paroles, une musique, une voix qui m'ont séduite, entre clin d'œil et tragique de la destinée de tout être vivant, humain, animal...

Sous forme de questions, un chat interroge les humains pour comprendre ce qu'est le concept "âme".

De piste en piste, ce monologue, ces supputations, nous emmènent vers nos propres questions.

J'ai beaucoup apprécié cette chanson à texte.

Chaque strophe apporte son lot de surprise mais j'ai particulièrement aimé celle-ci :

Voilà bien une étrange idée
Que l'on ne saurait définir,
N'est-elle que l'ombre portée
Des espoirs et des souvenirs ?
Ce ne serait alors qu'un songe,
L'expression d'un rêve béant
Dont les hommes, piètre mensonge,
Se consoleraient du néant.

Bravo !

   Cristale   
21/10/2021
 a aimé ce texte 
Passionnément
Mais oui mon chat, tu as ta place au paradis comme nous les humains, les plantes aussi et tous les animaux, tout ce qui vit sur terre a ce que l'on nomme "une âme", même les pierres, les montagnes, les rivières et les mers, je dirais qu'elle est, comme tu le supposes entre autres, "un principe insaisissable comme la lumière et le vent…"

Bonjour Archibald, excuse-moi, j'ai voulu rassurer ce pauvre Mistigri en priorité. Ta chanson est ravissante de naturel et ta voix accompagnée de ta guitare me plaît bien. La mélodie est agréable, il faut dire que tes octos, sur des rimes qui jouent l'alternance et la parité, ça le fait.

Il me reste quelques bonnes notes à distribuer alors ne m'en veux pas si j'en offre une excellente "au bon gros vieux chat Mistigri."

Cristale
fan de chats

   Queribus   
21/10/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

La bonne surprise du matin: un côté Brassens évident, des mots sautillants et gais dans une prosodie parfaite pour traiter d'un sujet pas forcément drôle. La musique( sautillante et gaie mais déjà dit) et la voix fort à-propos, tout cela s'emboite parfaitement. On sent du métier et une longue pratique de l'écriture et de la chanson; tout cela donne de l'espoir dans ce monde de violence où l'on entend pas tous les jours des animaux poser des questions si graves.

Bien à vous.

   Hiraeth   
21/10/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Archibald, l'un de mes auteurs préférés du site. Heureux de vous relire.

J'aime quand un poème s'empare, avec humour et musicalité, de grands sujets métaphysiques. Le vôtre me semble fort réussi, qui mêle dissertation philosophique et art naïf.

"L'âme est aussi dans les matous" : j'aime beaucoup ce vers en particulier, riant et brillant d'intelligence, même si des siècles de cartésianisme ont obscurci cette évidence. La sagesse antique nous la rappelle : âme <== animus ==> animal : l'homme a une âme parce qu'il est un animal, non parce qu'il se distinguerait des autres créatures par son pouvoir de raisonner (pour dire souvent n'importe quoi d'ailleurs).

Cela me rappelle les vers de Nerval : "Homme, libre penseur, te crois-tu seul pensant dans ce monde où la vie éclate en toutes choses ?"

   Sphyria   
27/11/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai beaucoup aimé ton écrit !
Il y a tout au long du texte beaucoup d'humour qui étincelle mais au fond, tu poses des questions profondes qui concernent tout le monde !
C'est une sorte de fable animalière que tu nous proposes avec beaucoup de talent et d'esprit !


Oniris Copyright © 2007-2020