Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
Ascar : Reviendras-tu ?
 Publié le 18/02/17  -  12 commentaires  -  1462 caractères  -  187 lectures    Autres textes du même auteur

L'espoir, souvent vain, du retour…

J'ai la mélodie mais pas les musiciens…


Reviendras-tu ?



Je m’en rappelle encore,
Je m’en souviens souvent,
C’est comme une poussière d’or
Qui coule dans mon sang.

Et je me remémore,
Vomissant le présent,
Cette brûlure qui dévore
Le cœur de chaque instant.

Non ! je n’ai rien oublié
De tout c’qu’on a vécu,
Je n’ai rien oublié
De ce bonheur perdu !
Non ! je n’ai pas oublié
Nos rêves suspendus
À tout’ ces belles promesses
Que l’on se faisait nu.

T’en rappelles-tu encore ?
T’en souviens-tu souvent ?
Gardes-tu comme un trésor
Tous nos secrets d’amant :

Ces merveilleux moments
Arrachés à ce monde
Qu’on cueillait dans l’instant
En crevant les secondes ?

Non je n’ai rien oublié
De tout c’qu’on a vécu,
Je n’ai rien oublié
De ce bonheur perdu !
Non je n’ai pas oublié
Nos rêves suspendus
À tout’ ces belles promesses
Que l’on se faisait nu.

Sens mon cœur qui tangue
Et vois comme il s’étrangle
Quand il manque de toi,
Quand il sombre et me noie.

Je me réveille la nuit
Comme on tombe d’un arbre
Et figé dans le marbre,
Je prie que vienne l’oubli

Mais comment oublier
Tout ce qu’on a vécu ?
Comment tout oublier
De ce bonheur perdu ?
Non je n’peux rien oublier
De ces rêves mis à nu,
Je tiendrai mes promesses
Et toi reviendras-tu ?


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
18/2/2017
 a aimé ce texte 
Un peu
Quelques petite fautes vénielles.

C'est une poésie à déclamer et il faut la lire à haute voix pour en saisir les couleurs. Ce n'est pas à proprement parler un texte raté mais on conviendra qu'il reste assez faible en dépit d'un propos parfaitement cohérent et bien exposé. C'est lisible mais à parfaire selon moi !

   lucilius   
8/2/2017
 a aimé ce texte 
Pas
En comparaison aux magnifiques paroles des chansons "Non, je n'ai rien oublié" de Charles Aznavour et "Dis, quand reviendras-tu ?" de Barbara, dont ce texte semble s'inspirer tour à tour, je trouve l'ensemble bien mièvre, avec une impression de déjà 100 fois lu et écouté, mais en 100 fois moins bien.
Il aurait fallu davantage personnaliser ce texte et sortir des sentiers battus pour susciter mon intérêt.

   LeopoldPartisan   
8/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien
De fait il faudrait pouvoir entendre la mélodie, car il doit y avoir dans l'interprétation sonore ce supplément d'âme qui souvent fait la différence. Je dis cela car le sujet est très souvent évoqué en chanson comme en poèsie, mais ce qui fait parfois toute la différence c'est justement le coeur que l'on y met.
Textuellement y a rien à redire cela sonne bien, bien que pour moi et c'est tout à fait personnel, il manque un peu d'image du quotidien qui ont amené à la rupture mais dans l'ensemble j'aime assez bien

   dom1   
9/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Le retour, parfois est impossible, en tout cas, il le devient dans un esprit déçu et triste.
Ce moment de l'espérance encore présente est un déséquilibre psychologique sur lequel vous devriez encore appuyer pour rendre encore plus palpable celui-ci.
Le questionnement sur le retour éventuel de l'aimée en fait partie mais il n'est pas l'essentiel ni l'essence.
Essayez de créer encore plus de déséquilibre dans la forme et dans le fond et ce sera parfait.

domi

   PIZZICATO   
18/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Je me rappelle plutôt que " je m'en rappelle " eût été bienvenu.
" Cette brûlure qui dévore
Le cœur de chaque instant." ne serait-il pas plus logique : à chaque instant ? A mon avis du moins.

Ce texte sur l'espoir d'un retour et les souvenirs qui font souffrir reste assez simple.

De bonnes images comme : " Vomissant le présent "
" Nos rêves suspendus
À tout’ ces belles promesses "

" Ces merveilleux moments
Arrachés à ce monde "

   papipoete   
18/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour Ascar,
C'est vrai que dès la première ligne, je ne peux m'empêcher de lire votre poème sur l'air d'Aznavour " non, je n'ai rien oublié " et un peu plus loin celui de Barbara " dis, quand reviendras-tu ? " .
C'est un thème qui revient souvent en rêve pour celui qu'un amour si grand s'enfuît et brûle toujours en secret .
" et figé dans le marbre,
je prie que vienne l'oubli "
NB difficile de ne pas voir dans vos vers, l'ombre de ces " maîtres " qui semble pousser votre plume sur le papier !

   Tadiou   
18/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Ecriture délicate pour une tristesse qui n'en est pas une. Plutôt une tristesse badine.

Comme une petite berceuse pour des chagrins d'enfant. Petite berceuse agréable qui enfile ses perles légères.

Tadiou

   funambule   
19/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
A la fois convenu et délicat, assez bien pensé pour une chanson. Je balance entre l'idée que l'auteur aurait pu soigner un peu le "coulant" du texte et celle de me dire qu'un peu de difficulté à la "vocabulation" chantée peut favoriser l'interprétation. Rien de bien original donc mais un texte honnête qui présente be bonnes qualités pour se bonifier au passage en musique.

   Pouet   
19/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Bjr,

J'ai lu sans déplaisir cette chanson qui ne transpire pas l'originalité mais dont l'écriture coulante n'est en rien infamante. Un texte qui en vaut bien d'autres qu'on peut entendre sur les ondes aujourd'hui.

Il y a des choses assez convenues mais j'aime bien ce passage par exemple:

"Ces merveilleux moments
Arrachés à ce monde
Qu’on cueillait dans l’instant
En crevant les secondes ?"

Pour le premier quatrain, j'enlèverais bien le "c'est" du troisième vers.

Une lecture agréable pour ma part.

Au plaisir.

   Anonyme   
19/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Je n'ai pas vraiment accroché à la lecture de ce texte, à part les deux dernières strophes qui m'ont un peu plus touché. Je salue quand même le travail, notamment pour le rythme, les rimes et les sonorités.

Bien à vous,

Wall-E

   arigo   
23/2/2017
 a aimé ce texte 
Bien
De la légèreté dans l'écriture pour évoquer ce temps passé.

Néanmoins, il y a peu de surprise au cours de la lecture. Ca se lit bien, le rythme est bien maîtrisé, mais il manque un peu de profondeur dans les sentiments évoqués (le regret, les beaux souvenirs etc).

Le titre m'a fait penser à la chanson de Barbara, le dernier vers m'y a fait encore plus.

Merci pour le partage,

Arigo

   Queribus   
8/3/2017
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour Ascar,

On pense tout de suite aux chansons d'Aznavour et de Barbara "Non je n'ai rien oublié" et "Dis quand reviendras-tu?" mais la comparaison s'arrête là; bien que convenablement écrit, l'ensemble manque d'originalité sur un sujet qui, il est vrai semble simple mais ne l'est pas vraiment; peut-être qu'une bonne musique rehausserait les mots d'un texte qui cependant n'est pas plus mauvais au fond que bien des chansons entendues à la radio. Il est toujours difficile de juger ce genre de texte car, comme m'a dit quelqu'un un jour: en matière de chanson,c'est la musique qui fait tout. Pour résumer, je dirai que votre texte n'est ni bon ni mauvais. Continuez dans cette belle voie de la chanson et bonne chance.

Bien à vous.


Oniris Copyright © 2007-2020