Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol : J'ai trouvé dans la mort [Sélection GL]
 Publié le 13/08/20  -  9 commentaires  -  1192 caractères  -  191 lectures    Autres textes du même auteur

La vie qui me manquait.


J'ai trouvé dans la mort [Sélection GL]



https://ahp.li/8cd85072ed80eae90ce4.mp3


J'ai trouvé dans la mort la vie qui me manquait
en cherchant dans la peur ce but qui m'effrayait
au fond de ses miroirs j'ai vu l'autre que moi
quand je lui ai parlé il m'a dit ce n'est toi

ce que j'y ai trouvé que j'étais inconnu
dans ce grand labyrinthe venant de ma mémoire
j'ai remarqué qu'ailleurs moi j'y étais connu
et j'ai vu la beauté au fond de mes histoires

j'ai trouvé dans la mort une volupté si belle
qu'à côté cette vie n'était qu'une illusion
métaphore de psyché mon art surnaturel
une porte entrouverte répondant aux questions

déchirant cette toile j'entrais en connaissance
avec des vibrations des infinis ouverts
le ciel était bien là cette question d'enfance
juste à l'instant précis voyage en multivers

j'ai trouvé dans la mort mes images mes poèmes
cette réponse vivante dans mon âme éternelle
et depuis ce moment sont réglés mes problèmes
elle m'a donné la vie cette mort est si belle

Le 16-5-2020


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Eclaircie   
29/7/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour,

Autant j'ai beaucoup aimé le texte de cette chanson, autant je suis plus réservée sur la mise en musique et sur l'interprétation. C'est bien sûr très personnel. J'ai surtout aimé l'intro, moins le rythme accompagnant les couplets.
Le texte est très "auto-centré" mais l'expression est élégante, la composition soignée et donc l'ensemble très intéressant.

J'en reste au texte seul et dis bravo.

Merci du partage
Éclaircie

   Melorane   
13/8/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bonjour,
Le thème de cette chanson m'a séduite.
Je suis un peu plus mitigée sur la forme. En effet j'aime beaucoup le premier et le dernier quatrain, mais un peu moins les trois strophes centrales.
Je n'ai pas compris le sens de ce vers : "ce que j'y ai trouvé que j'étais inconnu".
Je n'arrive également pas à saisir le sens des "infinis ouverts" dans le quatrième quatrain.
Sinon la mise en musique est réussie, c'est tout à fait le genre de mélodie que j'imaginais en lisant le texte.
En E.L.

   Corto   
2/8/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Ce texte est audacieux par son thème et c'est son premier mérite.
Il souligne ce que chacun croit avoir deviné, il n'y a pas de vie sans mort.
Chacun trouve sa manière d'apprivoiser la mort pour accéder à une vie épanouie.
Le thème est bien développé, et je l'apprécie dès ce beau premier vers: "J'ai trouvé dans la mort la vie qui me manquait".
Je note aussi cette belle formule "voyage en multivers" qui ouvre des images multiples y compris une aspiration vers 'l'univers'.

Le dernier vers clôt ce beau déroulement où chacun cherchera sa place.

Bravo à l'auteur.

   PIZZICATO   
13/8/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une façon personnelle d'appréhender la mort.
Un très beau premier vers qui installe le paradoxe " J'ai trouvé dans la mort la vie qui me manquait ".

La mort va effacer l'anonymat de cette vie. " ce que j'y ai trouvé que j'étais inconnu
dans ce grand labyrinthe venant de ma mémoire ".

Et ce dernier quatrain qui vient corroborer le fond :
" j'ai trouvé dans la mort mes images mes poèmes
cette réponse vivante dans mon âme éternelle
et depuis ce moment sont réglés mes problèmes
elle m'a donné la vie cette mort est si belle ".

   Lulu   
13/8/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Bipol,

Très joli poème. Ainsi l'ai-je lu, n'ayant pas écouté la version chantée. Cela ne m'a pas empêchée d'apprécier la musicalité des mots.

J'ai bien aimé ce jeu de miroirs et cette issue trouvée dans la quête de soi exprimés de cette manière.

La vie, la mort, la mort, la vie et tout un chemin d'espoir qui ne manque pas d'intérêt et qui donne à réfléchir.

   Anonyme   
13/8/2020
 a aimé ce texte 
Vraiment pas
Bonjour,

Je n'aime rien de cette chanson dont le thème est rebattu et auquel vous n'apportez rien de neuf ou d'intéressant.
Le texte est confus et je ne vois aucune élégance dans cette écriture que la mise en musique insignifiante ne sauve pas.
Je ne distingue pas de travail, tout me donne l'impression d'avoir été posé là un peu au hasard de la pensée sans véritable cohérence.

Non, décidément pas !

Désolé !

   bipol   
14/8/2020

   Cristale   
15/8/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J'ai bien aimé le texte où des silences bruyants résonnent entre les lignes.
La mort serait la vie où tout se fait jour et plaisir.

Étrange mort que celle-ci comme une renaissance de soi-même après que le brouillard sur les origines se soit dissipés.
Une porte ouverte sur la reconnaissance de soi-même peut-être.

Je ne sais pas vraiment mais le narrateur semble, en s'adressant à lui-même dans un monde de sourds, parler à ceux qui veulent entendre...et comprendre.

Cristale

   ours   
15/8/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Bipol

De l'audace dans le titre et un développement qui témoigne d'une longue vie, accepter la mort c'est aussi embrasser la vie. J'ai trouvé l'entame du texte percutante et après plusieurs jours encore, cela résonne en moi.

Pour l'interprétation, si la tonalité liturgique se prête bien au texte, cela ne correspond pas vraiment à mes aspirations musicales. Cela dit, je salue le travail soigné et très bien réalisé.

Au plaisir'


Oniris Copyright © 2007-2020